PARTAGER

Jon RobinsonIl est difficile de se rendre compte de la dure vie que peuvent mener les scouts NFL. Jon Robinson, manager général des Titans depuis la saison passée, a connu la situation chez les Patriots de 2002 à 2013. De passage sur le plateau de Good Morning Football, il a raconté une anecdote cocasse à ce sujet.

« On passe beaucoup de nuit sur la route, » a-t-il expliqué. « Je me souviens, après un entraînement, — c’est sans doute l’histoire la plus triste que j’ai, mais j’étais parti à huit heures du soir en voiture et j’ai roulé sept heures pour pouvoir arriver à l’école visée le lendemain matin. J’ai dormi dans un hôtel, dont je tairais le nom, où la porte fermait mal alors qu’elle donnait directement sur l’extérieur. J’étais tout proche de la frontière de l’Etat donc j’étais assez nerveux. J’ai mis le canapé en travers de la porte parce que j’avais tellement peur que quelqu’un rentre et me vole un rein ! »

Mais dans l’interview, Robinson explique aussi que sa plus grande peur n’était pas qu’on lui vole un rein. Si l’on en croit son témoignage, ce genre de mésaventure n’est rien comparé à Bill Belichick qui vous sermonne sur comment scouter des linemens défensifs.

Jon Robinson est heureusement loin de tout cela aujourd’hui et il se trouve à la tête d’une équipe qu’il peut reconstruire grâce à son expérience passée. Une équipe des Titans qui pourrait bien surprendre lors de la saison 2017.

PARTAGER