PARTAGER

Après cinq ans comme General Manager des Indianapolis Colts, Ryan Grigson est allé voir ailleurs. Critiqué pour son manque de relationnel en interne, l’ancien dirigeant des Eagles avait aussi essuyé des critiques sur sa gestion de la ligne offensive et la protection de sa vedette Andrew Luck.

Pourtant, quelques semaines après l’arrivée de son successeur, Chris Ballard, beaucoup de postes ont été considérés, sans que la O-Line soit véritablement bouleversée. La raison ? Une escouade au potentiel insoupçonné, selon le nouveau GM des Colts.

« On doit accorder beaucoup de mérite à Ryan Grigson concernant le niveau de la ligne offensive », a-t-il précisé à Albert Breer, d’MMQB.com. « Il a quand même drafté le centre Ryan Kelly et les tackles Joe Haeg et LeRaven Clark la même année. Heureusement qu’il l’a fait, car la draft 2017 n’était pas une bonne cuvée dans ce secteur. Nous devons laisser ces joueurs se développer avec des cadres comme Castonzo et Mewhort, et les autres concurrents du poste : Good, Schwenke, Banner … Sommes-nous déjà au point ? Non. Avons-nous un groupe solide pour travailler ? Je le pense. L’espoir peut clairement être de mise. »

Ne reste plus qu’à concrétiser cet optimisme, Andrew Luck ayant tout de même été sacké à 41 reprises en 2016.

PARTAGER