PARTAGER

Tom BradyL’intersaison risque d’être une nouvelle fois agitée pour Tom Brady. Le quarterback des Patriots aurait souffert d’une commotion en 2016 mais personne au sein de l’effectif des Patriots ne l’a mentionné ou ne semble être au courant.

C’est la femme de Brady, le mannequin Gisele Bündchen qui a affirmé lors d’une interview sur CBS que son mari avait souffert d’une commotion.

« Disons qu’en tant qu’épouse, je suis un peu … vous le savez bien, ce n’est pas le sport le plus… disons inoffensif. Le football. La preuve il a eu une commotion l’an dernier, » a-t-elle affirmé. « En fait, il a des souvent des commotions, mais disons qu’on n’en parle pas mais qu’il a des commotions. Je ne crois pas que ce soit sain pour votre corps d’être agressé en permanence. Ca ne peut pas être sain, pas vrai ? Moi j’ai envie qu’il soit en forme et pouvoir faire des tonnes de choses avec lui encore quand nous aurons cent ans, je l’espère. »

L’inquiétude de Gisele Bündchen est bien compréhensible. Mais son choix de mot est pour le moins douteux. Car en affirmant que son mari a effectivement eu une commotion, elle le place en porte-à-faux vis-à-vis de son équipe. Les Patriots n’ayant jamais déclaré que Brady souffrait d’une telle blessure, ils peuvent être accusé d’avoir caché les faits.

Et s’il s’avère que c’est Brady qui n’a pas fait mention de son état physique aux médecins ou aux membres du staff, c’est lui qui risque gros. Ni Brady ni les Patriots n’ont pour l’instant commenté cette sortie. Mais plus l’affaire va traîner, plus elle va prendre de l’ampleur comme à chaque fois que cela concerne New England.

PARTAGER