PARTAGER

Après une saison rookie complètement blanche en 2015, Breshad Perriman a finalement pu faire ses débuts en 2016. Le receveur des Ravens a alors montré quelques belles choses avec 33 réceptions pour 499 yards et trois touchdowns.

Pourtant, cela n’empêche pas certaines observateurs de déjà le qualifier de « bust », terme utilisé pour désigner un joueur sélectionné haut à la draft ne confirmant pas son potentiel dans la ligue. En interview, l’ancien 26eme choix de la draft 2016 s’est montré lucide sur ses manques, et rassurant sur son état de santé.

« Je n’ai pas été assez bon l’an dernier, mais ce ne sera pas le cas cette année., » Lance le joueur sur le site officiel des Ravens. « C’était énorme de jouer tout les matchs la saison dernière. Les blessures qui m’ont privé de ma saison rookie n’étaient que de malheureux accidents. Je ne me suis jamais considéré comme un joueur sujet aux blessures. Mon objectif était de rester en bonne santé et je veux construire la dessus cette année. »

Troisième joueur le plus ciblé par Joe Flacco en 2016, Perriman devrait devenir la cible prioritaire de son quarterback avec Mike Wallace après la retraite de Steve Smith et le départ de Kamar Aiken à Indianapolis.

« Je suis impatient. J’ai attendu ce moment depuis très longtemps. Pour être honnête, je m’attends à une grande année sur le plan personnel. »

Pour dynamiser leur jeu aérien, les Baltimore Ravens devront espérer que Breshad Perriman deviendra le playmaker qu’il devait devenir lorsqu’il a été drafté.

 

PARTAGER