PARTAGER

La discrétion n’a jamais été le fort de Josh Norman. Et cette intersaison ne fait pas exception à la règle.

Questionné par Tyler Dunne, du média Bleacher Report, le cornerback a profité de l’occasion pour allumer gratuitement certains de ses adversaires de division. Le premier d’entre eux ? Forcément, Odell Beckham Jr. L’ancien joueur des Panthers est revenu sur leur altercation musclée de 2015 qui avait occasionné de nombreuses bagarres et un coup de casque intentionnel du joueur des Giants. Un combat de rue qui aurait pu encore plus dégénérer selon l’intéressé.

« L’équipe a tenté de me contenir, en me demandant de jouer moins durement, d’être le bon gars. Mais je m’en fous ! J’aurai aimé me laisser totalement aller dans ce match, en n’hésitant pas à lui faire la totale. Il se prend pour un dur à cuire qu’il n’est pas. Quand on joue physique contre lui, comme à Minnesota, il disparait. Il n’est rien de plus qu’un grand enfant … »

Cela aurait pu en rester là, mais la tentation était trop grande d’attaquer un autre gros nom de la NFC Est, Dez Bryant.

« Tout le monde insiste, lui le premier, sur le fait qu’il joue physique. Ce n’est pas comme ça que vous jouez au football. Et Dez reste un joueur quelconque. On nous pense à chaque fois dans une guerre d’insultes et de provocations. Mais ce genre de joueurs se parlent à eux-mêmes. Moi, je me contente de les faire déjouer. »

Bien qu’en lévitation totale, Norman a le mérite de lancer les hostilités d’une NFC Est, qui s’annonce aussi disputée et homogène que ces dernières saisons.

PARTAGER