PARTAGER

Sammie Coates ne s’est pas loupé. En semaine 5 de la saison 2016, le receveur s’est cassé un doigt, et il s’est aussi déchiré les tissus entre l’index et le majeur.

Une opération ? Non. Coates a laissé sa main guérir toute seule.

Le résultat pêche donc un peu en terme d’alignement… Pas joli joli, mais il faut voir le positif.

« Au final, je me sens mieux qu’avant. Ca aide un peu à mieux fermer la main », assure Coates au Pittsburgh Tribune-Review.

Pourquoi pas.

Sélectionné au troisième tour en 2015, Coates a capté 21 ballons en 2016. Il va tenter de faire mieux avec cette nouvelle main.

PARTAGER