PARTAGER

Brett Favre était un joueur d’instinct. Étudier à fond chaque schéma défensif adverse n’était visiblement pas son plus gros point fort. Son truc, c’était de lancer le ballon.

La preuve avec cette anecdote assez hallucinante sur ses premières années dans la ligue, qu’il a raconté lors d’une conférence capturée sur Twitter.

L’action se passe à Green Bay. Favre est dans la ligue depuis plus d’un an.

« Dans les réunions, si vous ne savez pas ce qui se passe, le truc est de faire semblant. Je suis le quarterback titulaire, et Mike Holmgren (le coach de l’époque, NDLR) est là en train de dire, « OK, les gars, regardez », et il écrit « nickel defense », et il dit « nous allons faire ceci, nous allons attaquer comme ça. » Et je suis là à me dire que j’entends parler tout le temps de « nickel defense » mais je ne suis pas trop sûr de ce que c’est. Et puis il me dit, « Longue distance, la défense dime entre. » Dime ? Qu’est ce que c’est que dime ? Ils parlaient de « over under front », de « 3-4″. J’avais peur de demander. J’étais le titulaire. »

Heureusement, Ty Detmer, sur le banc à l’époque, va finir par débloquer la situation.

« Après notre deuxième année, je me suis dit qu’il fallait que je sache. « Ty, je dois te poser une question. » Ty était aussi fainéant que moi. Je lui dit, « c’est quoi une nickel defense ? » Il est silencieux, et il me dit, « Tu es sérieux ? » J’ai dit « Ouai, je suis sérieux. » Il m’a dit, « Et bien en gros ils retirent un linebacker et font rentrer un defensive back. »

« J’ai dit, « C’est tout ? » Il m’a dit, « C’est tout. » J’ai dit, « Mais qu’est ce qu’on en a à foutre ? » »

De quoi bien faire rire son auditoire. Probablement aussi de quoi expliquer quelques interceptions.

PARTAGER