PARTAGER

Parfois, quand les athlètes sont victimes d’une grosse blessure, ils ont des difficultés pour se libérer mentalement une fois qu’ils sont de retour sur le terrain.

Derek Carr, victime d’une fracture de la fibula (péroné) juste avant les playoffs, est passé par là, mais il a très vite réussi à surmonter cela.

« Le plus difficile était de prendre le premier snap, parce que le dernier dont je me souviens était du genre, ‘Oh, je me suis cassé un truc’. Mais une fois que le snap a été réalisé, cela a été une bénédiction. C’est comme si tout était parti » a déclaré le quarterback des Raiders mardi via ESPN.

Libéré après de longues semaines de rééducation, Carr a participé entièrement à l’ensemble des activités d’intersaison. Bref, tout va bien pour lui et les Raiders, même si sa situation contractuelle est encore à régler.

PARTAGER