PARTAGER

« Je ne pense pas que vous allez trouver beaucoup de gars qui ont eu une longue carrière sans jamais avoir été victime d’une commotion. »

Ces mots, prononcés par le Hall of Famer Jerome Bettis lundi, parlent d’eux-mêmes.

En déplacement à Jérusalem où il a assisté à une exposition incluant une présentation d’ElMindA, une entreprise israélienne de neurotechnologie pouvant aider la NFL à diagnostiquer les commotions, l’ancien running back (1993-2005) a remis en cause la transparence de la NFL par rapport à ces dernières.

« Le problème, c’est que nous ne savons pas exactement ce que la ligue est en train de faire. Par exemple, quand elle travaille avec une entreprise comme celle-là, on ne sait pas si elles travaillent de manière étroite pour essayer de régler le problème » a-t-il déclaré via l’Associated Press. « Vous avez l’impression d’avoir été exploité car vous n’avez pas eu cette information, et vous voulez toujours avoir le choix de connaître la vérité. Lorsqu’on vous enlève cela, vous avez l’impression d’avoir été exploité. »

Autrement dit, Bettis souhaite que la NFL soit plus honnête et informative avec ses joueurs sur un sujet aussi grave que les commotions cérébrales.

Cependant, il est incontestable que des progrès ont été réalisés ces dernières années. En effet, la ligue a récemment reconnu le lien entre les chocs à la tête et l’encéphalopathie traumatique chronique, et a investi beaucoup de ressources dans la recherche sur les traumatismes crâniens. De plus, des initiatives sur et en dehors du terrain ont été prises pour essayer de répondre à ce problème.

PARTAGER