PARTAGER

Roger Goodell a retiré un choix de Draft aux Patriots suite au Spygate, un autre pour le Deflategate, et il a suspendu Tom Brady pendant quatre matchs.

De quoi tendre un peu les relations entre les deux amis. En janvier, Robert Kraft avouait craindre que sa relation avec le patron de la ligue « ne soit plus jamais la même. »

Ces derniers jours, les deux hommes étaient du même voyage à Jerusalem, pour l’inauguration pour l’ouverture du Kraft Family Sports Complex. Et Goodell en a profité pour réaffirmer son amour pour Kraft.

« Robert est très important pour moi sur le plan personnel », a assuré le Commissioner au Jerusalem Post. « Mon amitié avec Robert n’a jamais été ternie. Nous comprenons tous les deux que nous avons un travail. »

« Je sais à quel point c’est important pour nous. Mon respect et mon admiration pour lui ne se sont jamais évanouis. Nous pensons que nos meilleurs jours sont devant nous. »

Tout va bien, donc.

Il faut tout de même garder à l’esprit que Goodell pense aussi que personne n’en veut à Colin Kaepernick, où qu’il peut aller à New England sans se faire siffler. Il est donc largement possible que Kraft le déteste toujours en secret.

PARTAGER