PARTAGER

Entre grand ménage de printemps dans l’effectif et côte en baisse chez les bookmakers, la saison à venir des Jets s’annonce compliquée. Compliquée au point de tanker ? Pas selon Sheldon Richardson.

 » Tanker pour quoi ? Pour un quarterback ? Je ne ferais pas exprès de perdre. Nous ne venons pas ici nous entraîner 14h par jour pour tout lâcher en saison. » confie le joueur à NJ.com.

Si l’on fait confiance aux joueurs pour se dépasser sur le terrain, les décisions prises par la direction ne va elle pas forcément dans le même sens.

PARTAGER