PARTAGER

Deshaun WatsonLorsque les joueurs sortent de l’université, le constat général est souvent qu’ils doivent maintenant s’adapter à la NFL. Mais pour Deshaun Watson, drafté au premier tour par les Texans, il semble que ce cap soit déjà franchi.

Pour le coach Bill O’Brien, le jeu offensif de la fac de Clemson où évoluait Watson l’a déjà préparé pour le grand bain.

« Il a du apprendre un schéma de jeu offensif assez sophistiqué à Clemson, » a noté O’Brien dans les colonnes du Houston Chronicle. « Il devait gérer pas mal de chose sur la ligne de scrimmage. Je crois qu’il a été bien entraîné. Bravo au staff de Clemson pour ça. »

L’entraîneur des Texans a été forcé d’admettre qu’il décelait chez Deshaun Watson une grande intelligence du jeu malgré son jeune âge.

« Il n’est que rookie mais il réfléchit comme un vétéran. Il pose de bonnes questions le matin aux réunions, on voit qu’il a étudié la nuit précédente. Tout n’est pas encore parfait. Il sait qu’il doit beaucoup s’améliorer. Il s’est déjà bien amélioré pendant le printemps. Certes sans les équipements. Ce n’est pas encore du vrai football mais il a amélioré sa connaissance de l’attaque. »

A voir si cela suffit pour faire de lui le quarterback titulaire des Texans à la rentrée.

PARTAGER