PARTAGER

Durant l’intersaison, le poste de running back a complètement évolué chez les Vikings. Adrian Peterson est parti à New Orleans, Latavius Murray est arrivé d’Oakland via la free agency, et Dalvin Cook a été sélectionné au second tour de la Draft.

Murray et Cook sont donc aujourd’hui en concurrence pour succéder à Peterson. Le premier s’est exprimé sur le sujet mardi lors d’une apparition sur NFL Network.

« Je n’ai pas été surpris par sa sélection à la Draft. Vous ne pouvez pas être surpris quand une équipe sélectionne au second tour un joueur qui a le potentiel d’un premier tour. Cela me motive de toute façon, parce qu’ils vont toujours ramener un joueur qui peut prendre votre place. »

Opéré de la cheville durant l’intersaison, Murray est conscient qu’il a pris du retard sur Cook, mais il possède ses propres arguments.

« Dalvin a réalisé les activités organisées de l’équipe, il a déjà traversé l’intersaison. Il a cet avantage sur moi. Mais dans le même temps, je suis un vétéran, j’ai de l’expérience et j’ai fait de bonnes choses dans cette ligue. Je peux apporter beaucoup. »

Auteur de presque 2 000 yards à la course et 18 touchdowns sur l’ensemble des deux dernières années, l’ancien coureur des Raiders se voit sans surprise comme le running back numéro un pour l’ouverture de la saison.

« Je perçois les choses de ma manière. C’est mon moment, mon opportunité. C’est ce que je veux. Quand le premier match arrivera, je dois être celui qui débute. »

PARTAGER