PARTAGER

Arrêté il y a un an à Miami et accusé d’agression physique aggravée sur un employé d’un hôtel, Nigel Bradham devrait éviter la prison.

En effet, d’après ESPN, le linebacker a accepté un accord avec le procureur. Résultat, l’affaire ne sera pas réglée devant un tribunal et Bradham a de grandes chances de garder sa liberté s’il respecte les conditions de cet accord.

L’employé agressé, du nom de Jean Eliphete Courtois, avait été victime d’une fracture du nez et de plusieurs blessures mineures.

PARTAGER