PARTAGER

En voyant certains joueurs NBA rafler des contrats énormes pendant l’intersaison, des athlètes de la NFL ont montré une certaine forme de jalousie par rapport à la différence de salaire et d’argent garanti entre les deux ligues.

Présent mercredi aux ESPYS, Richard Sherman s’est exprimé sur le sujet et en a profité pour envoyer un message à ses pairs.

« Si nous voulons obtenir quelque chose, en tant qu’union, les joueurs doivent être prêts à faire grève. Il faut qu’ils prennent conscience de cela à 100 % » a-t-il déclaré via ESPN. « Il faudra rater des matchs et perdre un peu d’argent pour se faire entendre, car c’est comme cela que la MLB et la NBA y sont parvenues. Ils ont raté des matchs, ils ont fait grève et ont utilisé le moindre pouvoir qu’ils avaient. Et cela a marché. C’était incroyable. »

Membre du comité exécutif de l’association des joueurs, le cornerback des Seahawks a ensuite critiqué la façon dont certains joueurs NFL négociaient leurs contrats.

« Il y a des joueurs qui signent d’énormes contrats mais ils ne valent rien car ils peuvent se dégonfler comme un ballon. Au lieu de se limiter à un contrat garanti sur trois ans, certains veulent un contrat de six ans, mais seulement trois ans sont garantis. Cela ne sert à rien. Donnez-moi un contrat de trois ans, puis le salary cap va monter, et renégocions après. »

Pour illustrer son point de vue, Sherman a mentionné les superstars NBA LeBron James et Kevin Durant.

« Des joueurs NBA comme LeBron et KD prennent des contrats de deux ans comme si ce n’était rien. Ils se disent, ‘Je vais prendre un contrat de deux ans parce que je vais attendre que le salary cap monte, pour ensuite avoir une nouvelle part du gâteau’. Dans notre sport, ils ne le font pas. »

Le CBA actuel, ratifié en 2011 suite au lockout, n’expirera pas avant 2021. A ce moment-là, les joueurs auront l’occasion de faire changer les choses.

PARTAGER