Denver23/10
San Diegoà 2h25
Atlanta26/10
Detroità 3h30
Carolina26/10
Seattleà 19h00
Cincinnati26/10
Baltimoreà 19h00
Jacksonville26/10
Miamià 19h00
Kansas City26/10
St. Louisà 19h00
New England26/10
Chicagoà 19h00
NY Jets26/10
Buffaloà 19h00
Tampa Bay26/10
Minnesotaà 19h00
Tennessee26/10
Houstonà 19h00
Arizona26/10
Philadelphiaà 22h05
Cleveland26/10
Oaklandà 22h25
Pittsburgh26/10
Indianapolisà 22h25
New Orleans26/10
Green Bayà 2h30
Dallas27/10
Washingtonà 2h30

NFL Semaine 17 : ce qu’il faudra surveiller ce dimanche

On y est ! Le dernier dimanche. Lundi, vingt équipes se réveilleront en vacances. Des coaches seront licenciés et des staffs réaménagés pendant que d’autres commenceront à préparer les playoffs.

Si les six qualifiés sont déjà décidés dans la conférence AFC, le suspense est toujours là dans la NFC (voir tous les scénarios de la course aux playoffs). Les Vikings, Redskins, Bears, Cowboys et Giants sont encore en course pour les deux derniers strapontins en playoffs.

Tous les matches se jouant dimanche, la pression va monter au fil de la soirée et de la nuit. L’apothéose, ce sera le match de la nuit entre les Redskins et les Cowboys avec en jeu le titre de la division NFC Est.

Tout ça et le reste, voici ce qu’il faudra surveiller ce week-end.

Eli Manning et ses coéquipiers vont avoir besoin de volonté et de beaucoup d'aide pour avoir une chance de continuer à défendre leur titre.

Eli Manning et ses coéquipiers vont avoir besoin de volonté et de beaucoup d’aide pour avoir une chance de continuer à défendre leur titre.

Coup d’envoi dimanche à 19 heures
New York Giants (8-7) – Philadelphia Eagles (4-11)
Le dernier espoir des champions en titre. Les Giants ont besoin de beaucoup d’aide mais ils ne sont pas encore totalement hors course. Première mission : gagner ce match. Il va falloir l’honneur et l’envie que réclame Tom Coughlin. Car la défense décevante et l’attaque en manque de rythme, sans parler du manque d’exécution, ne peuvent pas faire gagner New York en l’état.
Étant donné que le pass rush des champions n’atteint plus le quarterback (0 sack en semaine 16), Le revenant Michael Vick pourrait encore faire souffrir la couverture aérienne. Sans compter que LeSean McCoy peut aussi faire très mal. Pour la dernière d’Andy Reid et Vick, les Eagles auront probablement le coeur gros et l’envie de bien faire. C’est donc tout sauf gagné pour les Giants s’ils ne se réveillent pas.
Alerte playoffs : les Giants se qualifient pour les playoffs s’ils gagnent et que les Bears, Vikings et Cowboys perdent.

Detroit Lions (4-11) – Chicago Bears (9-6)
Même s’ils n’ont pas leur destin en main, les Bears sont plutôt bien placés. Si les Vikings s’inclinent face à Green Bay, une victoire leur suffit pour aller en playoffs. Calvin Johnson est la seule arme des Lions en ce moment et il aura sur le dos les Pro Bowlers Charles Tillman et Tim Jennings. Chicago devrait donc avoir le loisir de se détacher. Matt Forte semble en course pour tenir sa place et Brandon Mashall peut largement percer la couverture adverse régulièrement. Les Lions n’en finissent pas de décevoir et on doute que la réaction d’orgueil soit pour cette semaine.
Alerte playoffs : les Bears sont qualifiés s’ils gagnent et que les Vikings perdent.

Indianapolis Colts (10-5) – Houston Texans (12-3)
Les Colts ont le moins bon bilan mais c’est bien pour les Texans que ce match a le plus d’enjeu. Houston joue pour s’assurer la première place de l’AFC. Indianapolis ne fera pas de cadeau pour autant. Même si Andrew Luck et les siens sont bloqués à la cinquième place de la conférence, ils fêteront le retour de Chuck Pagano en jouant à fond. Comme d’habitude, ils joueront crânement leur chance même sans être favoris.
Houston doit absolument utiliser ce match pour se rassurer après la défaite contre les Vikings. Matt Schaub semble montrer ses limites et Arian Foster a eu le cœur retourné. Sans oublier que la couverture aérienne de la défense doit rassurer.
Alerte playoffs : les Texans sont assurés de la première place de l’AFC avec une victoire.

Cincinnati Bengals (9-6) – Baltimore Ravens (10-5)
Comme pour les Colts et les Texans, l’enjeu est ici pour l’équipe la mieux classée. Les Bengals sont bloquées à la sixième place de la conférence. Malgré tout, ils pourraient bien avoir envie de confirmer leur arrivée en force sur l’AFC Nord en faisant tomber les Ravens une semaine après les Steelers. Ils ont les armes pour. Geno Atkins s’est imposé cette saison comme un des meilleurs lineman défensif de la ligue avec 13 sacks. Joe Flacco va devoir toujours garder un œil sur lui. Mais la priorité d’Atkins et Cincinnati devrait être de stopper le jeu au sol. Baltimore a enfin remis ce secteur en route la semaine dernière et toute l’attaque en a profité. C’est donc le point à stopper.
Andy Dalton, lui, peut très bien manœuvrer la défense des Ravens. Il a une grosse revanche à prendre. En semaine 1, Baltimore a fessé les Bengals 44 à 13.
Alerte playoffs : les Ravens peuvent décrocher la troisième place de l’AFC avec une victoire si les Patriots perdent.

Atlanta Falcons (13-2) – Tampa Bay Buccaneers (6-9)
Tout est bloqué pour les Falcons en haut de la NFC. Il s’agit donc juste de se rôder avant les playoffs. Les Buccaneers sont en pleine liquéfaction, ce qui devrait permettre à Atlanta de continuer tranquillement sa préparation. Matt Ryan joue juste, les receveurs s’éclatent et la défense est solide. Il n’y a pas de raison que ça ne continue pas à tourner. Josh Freeman a lancé 8 interceptions sur les deux derniers matches. Il ne peut faire que mieux. Mais Tampa semble avoir perdu la flamme du début de saison.

Devinez qui est de retour !?

Devinez qui est de retour !?

Buffalo Bills (5-10) – New York Jets (6-9)
Mark Sanchez est de retour dans la place ! Ça tombe bien pour lui, c’est peut-être contre les Bills qu’il a réussi son meilleur match de la saison en première semaine. Il avait à l’époque lancé 3 touchdowns dans un match remporté par son équipe avec 48 points au compteur. Tout ça semble bien loin… Ce match pourrait être laid puisque les Bills n’ont pas réussi à marquer plus de 20 points depuis six semaines. Sanchez et les Jets ont donc une occasion de conclure correctement la saison. Même si rien n’est jamais à exclure avec le cirque Jets. Une chose est sûre, Tim Tebow ne devrait pas entrer sur le terrain. Rex Ryan l’a clairement mis au placard.

Pittsburgh Steelers (7-8) – Cleveland Browns (5-10)
Les Browns ne savent même pas quel quarterback ils vont aligner ce dimanche. Pas une bonne nouvelle quand on doit affronter les Steelers. Ces deux équipes n’ont plus rien à jouer mais Pittsburgh semble encore supérieur. Ben Roethlisberger voudra finir sur une bonne note face à une défense solide. Quel que soit le lanceur en face, sa défense à lui devrait bien l’aider.

Tennessee Titans (5-10) – Jacksonville Jaguars (2-13)
Dur de vendre du rêve avec ce match. Ces deux équipes jouent pour l’an prochain et Mike Mularkey pour garder sa place. Le coach des Titans est clairement menacé depuis que le propriétaire de la franchise a râlé dans la presse après la dernière humiliation. Un peu plus de précision de Jake Locker aiderait bien Munchak.

New Orleans Saints (7-8) – Carolina Panthers (6-9)
La défense n’étant pas la grande spécialité de ces deux équipes, ce match pourrait être joliment animé. Drew Brees et les Saints ont montré qu’il vont se battre jusqu’au bout. Pas de soucis de ce côté là donc. Cam Newton aussi se montre à l’aise ces dernières semaines. Les Panthers ont la motivation supplémentaire d’essayer de sauver leur coach.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (10-5) – Saint Louis Rams (7-7-1)
Tout va bien pour les Seahawks. Ils viennent de cartonner les 49ers et la suspension de Richard Sherman est levée. Mais n’ont-ils pas atteint leur pic trop tôt ? Il va falloir sortir un nouveau match solide contre des Rams très accrocheurs pour aborder les playoffs du bon pied. Attention à la gueule de bois post-grosse victoire.
Dans les faits, la défense de Seattle peut faire vivre un enfer à Sam Bradford. Ensuite, Russell Wilson et Marshawn Lynch peuvent trouver suffisamment de solutions. Mais attention au match piège.
Alerte playoffs : Seattle peur remporter la NFC Ouest avec une victoire si les 49ers perdent.

Adrian Peterson sera un des joueurs les plus observés de cette dernière semaine de saison régulière.

Adrian Peterson sera un des joueurs les plus observés de cette dernière semaine de saison régulière.

Minnesota Vikings (9-6) – Green Bay Packers (11-4)
Si Adrian Peterson veut s’assurer du titre de MVP, c’est maintenant. Blessé à l’abdomen, le coureur des Vikings est face à un énorme double challenge. D’abord, il doit aider son équipe à battre des Packers très en forme en ce moment. Aaron Rodgers joue à un niveau exceptionnel et sa défense monte en puissance. Minnesota joue en outsider mais la victoire est obligatoire. Ensuite, Peterson s’attaque au record de yards gagnés au sol sur une saison. Il lui en manque 208 pour dépasser Eric Dickerson. Là encore, c’est un challenge énorme.
Le facteur X devrait être Christian Ponder. Très faible dans la deuxième partie de saison, le quarterback doit trouver un moyen d’aider son attaque. Sinon, Rodgers et les Packers seront vite loin.
Alerte playoffs : les Vikings sont qualifiés avec une victoire. Les Packers remportent la tête de série numéro 2 de la NFC et la semaine de repos avec une victoire.

New England Patriots (11-4) – Miami Dolphins (7-8)
Une dernière répétition avant les playoffs pour les Patriots. Après le « presque-raté » de Jacksonville la semaine dernière, Tom Brady a piqué une colère et son équipe risque de se remettre en mode rouleau-compresseur pour aborder les playoffs du meilleur pied. Les Dolphins ne seront pas forcément une proie facile. Ryan Tannehill continue tranquillement son apprentissage et il vient d’engranger deux victoires de suite. Reggie Bush peut aussi poser des problèmes à la défense des Pats’ grâce à sa polyvalence. Mais comme d’habitude, si l’attaque des Patriots tourne à plein régime, personne ne pourra la suivre.
Alerte playoffs : les Patriots peuvent encore décrocher la première place de l’AFC avec une victoire et des défaites des Texans et Broncos.

Denver Broncos (12-3) – Kansas City Chiefs (2-13)
Les Broncos continuent leur chemin vers les playoffs et ce ne sont pas les Chiefs qui semblent pouvoir les ralentir. Denver déroule dans tous les secteurs en ce moment. Peyton Manning ne semble jamais avoir pris d’année de repos et la défense assure. Il y a de l’enjeu pour les Chiefs aussi puisqu’une défaite leur offrirait le premier choix de la prochaine Draft. La conclusion d’une saison complètement ratée qui pourrait coûter leur place aux membres de tout le staff.
Alerte playoffs : les Broncos peuvent encore décrocher la première place de l’AFC avec une victoire si les Texans perdent.

San Diego Chargers (6-9) – Oakland Raiders (4-11)
Deux équipes boiteuses terminent leur saison face à face. La curiosité pour les Raiders sera de voir ce que peuvent donner Matt Leinart ou Terrelle Pryor. Pour le reste, ce sera le tour d’honneur de Norv Turner à San Diego. Ses joueurs ont les moyens de lui offrir une dernière victoire pour la route, notamment grâce à une défense en forme qui vient de mettre 11 sacks aux Jets. Le fait que les Raiders n’aient pas marqué un touchdown depuis deux matches devrait aussi aider.

San Francisco 49ers (10-4-1) – Arizona Cardinals (5-10)
Mission rebond pour les Niners. Avant d’entamer les playoffs et après une lourde défaite à Seattle, les hommes de Jim Harbaugh doivent sortir un match solide pour remporter leur division et aborder les phases finales en confiance. Affronter les Cardinals devrait faire du bien à la défense. Même sans Justin Smith, San Francisco devrait pouvoir museler le pauvre Brian Hoyer qui va se retrouver derrière la faible ligne d’Arizona. Justin Smith est à trois sacks du record sur une saison de Michael Strahan. C’est jouable contre les Cardinals.
En attaque, Colin Kaepernick va avoir droit à un nouveau test. La défense des Cardinals est solide et peut réussir quelques coups, elle mène d’ailleurs la ligue au niveau des sacks avec 56 réalisations. Mais si les 49ers veulent prétendre au titre, ils doivent se reprendre dans ce match.
Alerte playoffs : les 49ers remportent la division NFC Ouest en cas de victoire. Ils peuvent aussi décrocher la 2e place de la conférence s’ils gagnent et que les Packers perdent.

Après des années d'échec, Tony Romo et Dallas peuvent prouver qu'ils ont enfin un gros mental.

Après des années d’échec, Tony Romo et Dallas peuvent prouver qu’ils ont enfin un gros mental.

Coup d’envoi dimanche à 02h20
Washington Redskins (9-6) – Dallas Cowboys (8-7)
C’est forcément la grosse affiche de la semaine. Les playoffs avant les playoffs. Le frisson ultime : celui qui perd rentre à la maison. Ou presque. Car les Redskins auront un droit à l’erreur selon les résultats des matches précédents. Au match aller, Washington a sorti un énorme deuxième quart pour se détacher et l’emporter.
Depuis les Cowboys jouent solidement. Tony Romo fait beaucoup moins d’erreurs, Dez Bryant est en feu et Jason Witten continue d’enchainer les réceptions. C’est de bon augure face à la 30e défense aérienne. En défense, les cornerbacks texans sont toujours capables de très bonnes choses et DeMarcus Ware rôde.
Les Redskins ne manquent pas d’armes non plus. Robert Griffin III sera forcément la principale mais Alfred Morris est aussi un énorme facteur. Ils auront pour eux la jeunesse et la fougue. La pression est sur les Cowboys car un nouvel échec leur serait forcément moins pardonné. À eux de montrer qu’ils ont bien trouvé un nouvel esprit.
Alerte playoffs : le vainqueur de ce match remporte la NFC Est et une place en playoffs. Les Redskins sont aussi qualifiés pour les playoffs en cas de défaite si les Bears et Vikings perdent.



Mis en ligne dans : A la une, Actu, Avant match
 
 

Nos dernières vidéos

Powered by Dailymotion

Leave a Comment