Carolina10
New Orleans28
Cincinnati2/11
Jacksonvilleà 19h00
Cleveland2/11
Tampa Bayà 19h00
Dallas2/11
Arizonaà 19h00
Houston2/11
Philadelphiaà 19h00
Kansas City2/11
NY Jetsà 19h00
Miami2/11
San Diegoà 19h00
Minnesota2/11
Washingtonà 19h00
San Francisco2/11
St. Louisà 22h05
New England2/11
Denverà 22h25
Seattle2/11
Oaklandà 22h25
Pittsburgh2/11
Baltimoreà 2h30
NY Giants3/11
Indianapolisà 2h30

Super Bowl XLVII : les Ravens remportent leur second titre au bout du suspense !


Warning: file_get_contents(/home/tda/public_html/wp-content/themes/delivery1/data/stats_boxscore_2013-2014/boxscore_3856_SF-BAL.xml): failed to open stream: No such file or directory in /home/tda/public_html/wp-content/themes/delivery1/scripts/_cache.php on line 18

San Francisco 49ers – Baltimore Ravens : 31-34

Les Ravens se sont fait très peur mais ils ont fini par triompher et remporter le deuxième Super Bowl de leur histoire. Intouchables pendant un peu plus d’une mi-temps, Joe Flacco et ses coéquipiers menaient 28 à 6 lorsqu’une incroyable coupure d’électricité a arrêté le match pendant 36 minutes !

Les 49ers sont revenus complètement revigorés de cette pause et ils ont enchaîné 17 points pour complètement relancer le match (28-23). Colin Kaepernick a même ramené son équipe à trois longueurs (31-29) quelques minutes plus tard. Toujours avec ces trois points de retard, San Francisco a ensuite récupéré le ballon avec un peu plus de quatre minutes à jouer et l’occasion de gagner le match. Mais le drive s’est terminé par un échec sur une quatrième tentative et les Ravens ont ensuite mangé le reste du chrono.

Ray Lewis part avec une dernière victoire et surtout une deuxième bague.

Ray Lewis part avec une dernière victoire et surtout une deuxième bague.

Ray Lewis part donc sur une ultime victoire dans un match complètement fou. Les 49ers ont eu leur chance mais leur mauvais début de match et leurs petites imprécisions dans la finition leur ont coûté cher.

Le moment clé : 4e et 5 yards pour les 49ers sur les 5 yards des Ravens avec 1mn50 à jouer.
Après une incroyable remontée, Colin Kaepernick ont l’occasion de passer devant pour la première fois du match. Après deux passes incomplètes, le quarterback cherche Michael Crabtree dans le coin de la end zone. Le receveur lutte avec son défenseur mais se retrouve trop loin de la balle. Jim Harbaugh réclame une interférence défensive mais aucun drapeau ne sort. Le ballon est rendu aux Ravens qui mangent le chrono. Ted Ginn a un dernier retour de punt pour les Niners mais sans résultat. Le titre est pour Baltimore.

Le film du match
Le début de match est idéal pour les 49ers. Sur la première action, le gain de 20 yards des 49ers est annulé pour une formation illégale, pas vraiment une entrée en matière réussie… Après un punt, Joe Flacco rentre tambour battant dans la rencontre et mène son équipe au premier touchdown du match sur une passe de 13 yards pour Anquan Boldin (7-0). Les 49ers répondent avec un field goal (7-3) et récupèrent le ballon pour rentrer loin en terrain adverse. Mais alors qu’ils semblent lancés, LaMichel James perd un fumble.

Les Ravens en profitent et Flacco enchaîne, cette fois il trouver Dennis Pitta dans la end zone pour creuser l’écart (14-3). Le désastre continue pour San Francisco lorsque Kaepernick est intercepté par Ed Reed. Après une feinte de field goal au sol manqué de peu, les Ravens sont en réussite. Ils stoppent leurs adversaires et, trois actions plus tard, Flacco trouvé Jacoby Jones en profondeur. Le receveur capte le cuir sur les genoux, se relève, évite deux défenseurs et marque (21-3). Juste avant la pause, les Niners répondent avec un nouveau coup de pied (21-6).

Le retour après la mi-temps est explosif. Jacoby Jones retourne le coup d’envoi pour un touchdown de 108 yards, un record du Super Bowl (28-6) ! Les 49ers semblent alors complètement sous le choc. Mais le sort s’en mêle. Les lumières du Superdome s’éteignent ! Il faut 36 minutes pour que tout soit rétablit ! Après la coupure, les 49ers retrouvent leur souffle. Kaepernick trouve Michael Crabtree pour un touchdown de 31 yards (28-13). Après un stop immédiat, c’est Frank Gore qui marque (28-20). Deux actions plus tard, Ray Rice lâche le ballon dans sa moitié de terrain ! David Akers tente alors un coup de pied de 39 yards qui est trop à gauche. Mais un joueur l’a touché après la frappe et le coup de pied est à refaire ! De 34 yards, ça passe (28-23) !

Justin Tucker redonne un peu d’air à son équipe en début de dernier quart (31-23) mais Kaepernick réplique avec un touchdown sur une course de 15 yards. La conversion à deux points est manquée mais San Francisco se rapproche encore (31-29). Tucker remet trois points (31-26) et les Niners ont alors le drive de la victoire à portée de main avec 4mn19 à jouer. Frank Gore explose pour une course de 33 yards et sort à 7 longueurs de la terre promise. Mais le touchdown se refuse aux Niners. LaMichael James est rapidement stoppé et les trois passes suivantes sont incomplètes.

Jim Harbaugh fait alors un nouveau choix audacieux. Alors que son équipe vient de courir trois fois, il demande à Sam Koch de ne pas punter. Le punter reste dans la end zone et réussi à faire tomber le chrono à 4 secondes avant d’encaisser le safety. Les Ravens frappent donc un dernier punt et la dernière chance des Niners est dans les mains de Ted Ginn qui s’empale sur la couverture adverse et conclut le match.

MVP : Joe Flacco – 22/33, 287 yards, 3 TDs, 0 int
Joe Flacco n’aura donc pas lancé la moindre interception de tous les playoffs ! Encore une fois très propre, le quarterback des Ravens a tenté les quelques longues passes qu’il aime tant. Et encore une fois, ça a marché avec Jacoby Jones. Flacco vient probablement de s’assurer d’un gros nouveau contrat !
Anquan Boldin a également signé un excellent match (6 rec, 104 yards, 1 TD) et il mérite bien une mention parmi les meilleurs acteurs de la rencontre. Même si ce soir, c’est bien à Joe Flacco qu’a été remis le titre officiel de MVP du Super Bowl.

Le flop : La couverture aérienne des 49ers
La couverture aérienne des Niners est le point faible de cette défense et cela c’est encore vérifié. Chris Culliver a passé une sale soirée et les safeties se sont encore parfois retrouvés en difficulté lorsqu’ils ont été attaqués. Ces largesses en début de match ont coûté très cher aux Californiens.

La stat : 36 minutes
C’est la durée surréaliste de la coupure de courant qui a privé le Superdome d’une partie de ses lumières après moins de deux minutes de jeu dans le troisième quart temps. Pendant ces 36 minutes, on a donc vu les joueurs s’échauffer, s’étirer, discuter… et les officiels s’agiter. Une énorme tâche pour la NFL dans l’organisation de l’évènement planétaire qu’est le Super Bowl. Cet évènement a en tout cas changé la philosophie du match puisque la coupure a complètement relancé les 49ers.

La suite
Ray Lewis n’a pas été exceptionnel. Il a même parfois été dépassé en première mi-temps. Mais il part avec un titre, et c’est bien le plus important pour lui. Les Ravens vont donc entamer une nouvelle ère l’an prochain mais ils le feront en tant que champions en titre.
Pour les 49ers, l’avenir reste brillant. Même s’il a parfois manqué de précision dans ce Big Game, Colin Kaepernick a encore montré quelques signes annonciateurs d’un avenir radieux.

Le résumé vidéo

La feuille de stats



Mis en ligne dans : A la une, Actu, Résumés, Super Bowl
 
 

Nos dernières vidéos

Powered by Dailymotion

Leave a Comment