Atlanta56
Tampa Bay14
Buffalo21/9
San Diegoà 19h00
Cincinnati21/9
Tennesseeà 19h00
Cleveland21/9
Baltimoreà 19h00
Detroit21/9
Green Bayà 19h00
Jacksonville21/9
Indianapolisà 19h00
New England21/9
Oaklandà 19h00
New Orleans21/9
Minnesotaà 19h00
NY Giants21/9
Houstonà 19h00
Philadelphia21/9
Washingtonà 19h00
St. Louis21/9
Dallasà 19h00
Arizona21/9
San Franciscoà 22h05
Miami21/9
Kansas Cityà 22h25
Seattle21/9
Denverà 22h25
Carolina21/9
Pittsburghà 2h30
NY Jets22/9
Chicagoà 2h30

Analyse d’avant saison : Philadelphia Eagles

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2013 ! Au programme aujourd’hui : les Philadelphia Eagles.

Malgré la formation d’une véritable Dream Team, les deux dernières saisons des Eagles ont tourné au fiasco.

Pour retrouver les playoffs, l’entraîneur historique Andy Reid a été sacrifié. Il est remplacé par Chip Kelly, novice en NFL mais précédé d’une flatteuse réputation en NCAA. Son but est simple : redonner l’habitude de gagner à cette franchise.

Après une saison 2012 difficile, Michael Vick a une dernière chance à Philadelphie.

Après une saison 2012 difficile, Michael Vick a une dernière chance à Philadelphie.

La saison dernière : 4 victoires – 12 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : L’intersaison a été plutôt riche à Philadelphie. D’abord, le coaching staff a été totalement remanié avec un nouveau coach, Chip Kelly. Le passé proche montre qu’il est possible pour un coach réputé de NCAA de réussir immédiatement en NFL, comme l’a fait Jim Harbaugh à San Francisco ou Pete Carroll (à son deuxième essai NFL, certes), du côté de Seattle. L’arrière de la défense a clairement été remanié avec les départs de Nnamdi Asomugha et Dominique Rodgers-Cromartie, ainsi que les arrivées de Cary Williams et Patrick Chung. La faible ligne offensive a elle aussi été renforcée par l’arrivée du quatrième choix de la draft, Lane Johnson.

Arrivées notables : Chip Kelly (coach), Arrelious Benn (WR), Felix Jones (QB), James Casey (TE), Clifton Geathers (DT/DE), Isaac Sopoaga (NT), Connor Barwin (OLB/DE), Emmanuel Acho (OLB/DE), Jason Phillips (LB), Bradley Fletcher (CB), Cary Williams (CB), Patrick Chung (S), Kenny Phillips (S), Donnie Jones (P)
Draft : Lane Johnson (OT), Zach Ertz (TE), Bennie Logan (DT), Matt Barkley (QB), Earl Wolff (S)
Départs notables : Evan Moore (TE), Dion Lewis (RB), King Dunlap (OT), Demetress Bell (OT), Darryl Tapp (DE), Cullen Jenkins (DT), Mike Patterson (DT), Akeem Jordan (LB), Nnamdi Asomugha (CB), Dominique Rodgers-Cromartie (CB), Pat McBriar (P)

Les points forts : Le jeu au sol. En effet, Phildelphie dispose d’un des meilleurs coureur de la ligue en la personne de LeSean McCoy (1309 yards en 2011 et 840 yards en 2012). Si la ligne offensive augmente le niveau, il est clairement le joueur qui en bénéficiera le plus avec le quaterback. Mais McCoy ne sera pas seul. Révélé la saison dernière, Bryce Brown aura aussi son mot à dire. A condition bien sur que Kelly utilise plus son jeu au sol que son prédécesseur.

Les points faibles : Philadelphie risque d’éprouver de grandes difficultés en défense cette saison. Isaac Sopoaga a été engagé pour densifier la ligne. Mais à 32 ans, ses meilleures années sont sûrement derrière lui. La ligne arrière a donc été entièrement remaniée avec quatre nouveaux titulaires (Chung, Phillips, Williams, Fletcher) et leur capacité à être efficace rapidement ensemble pose question. L’équipe de linebackers menée par Demeco Ryans n’a pas beaucoup changé et reste solide, sans plus.

Facteur(s) X : Si l’incertitude règne toujours autour de l’identité du quaterback titulaire, celui qui sera choisi sera clairement le facteur X. Complètement lâché la saison dernière par sa ligne offensive, Michael Vick a sombré sous les sacks à répétition qu’il a subi. Aujourd’hui en concurrence avec Nick Foles et Matt Barkley, l’heureux élu devrait être mieux protégé et si c’est le cas, il pourra jouir de cibles intéressantes telles que Jason Avant, DeSean Jackson ou Brent Celek. La perte de Jeremy Maclin et les problèmes de Riley Cooper fragilisent un peu le jeu aérien, mais si Jackson est motivé, il peut être un bon moteur. Il sera alors temps de prouver pour le quaterback titulaire qu’il a les épaules pour mener les Eagles à la victoire. Une tache dans laquelle il pourrait être aidé par l’esprit offensif de Chip Kelly.

Calendrier : @Redskins, Chargers, Chiefs, @Broncos, @Giants, @Buccaneers, Cowboys, Giants, @Raiders, @Packers, Redskins, Cardinals, Lions, @Vikings, Bears, @Cowboys

En résumé : Aucune équipe de NFL ne pose autant de questions que les Eagles. Qui sera le quaterback titulaire ? Quel type d’attaque et de défense vont choisir Kelly et son staff ? Est-ce que la couverture aérienne va se montrer efficace ? Quel impact aura la perte de Jeremy Maclin ? Philadelphie a néanmoins toute les cartes en mains pour faire mieux que la saison dernière, même si atteindre les playoffs dès cette saison paraît être un objectif difficile à atteindre.

Le pronostic : 7 victoires – 9 défaites



Mis en ligne dans : A la une, Actu
 
 

Nos dernières vidéos

Powered by Dailymotion

Leave a Comment