New England27
NY Jets25
Baltimore29
Atlanta7
Buffalo17
Minnesota16
Chicago14
Miami27
Detroit24
New Orleans23
Green Bay38
Carolina17
Indianapolis27
Cincinnati0
Jacksonville24
Cleveland6
St. Louis28
Seattle26
Washington19
Tennessee17
San Diego20
Kansas City23
Dallas31
NY Giants21
Oakland13
Arizona24
Denver42
San Francisco17
Pittsburgh30
Houston23

Analyse d’avant saison : Tennessee Titans

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2013. On continue de remonter le classement de la saison 2012. Au programme aujourd’hui : les Tennessee Titans.

En 2012, la première année de « l’ère Jake Locker » ne s’est pas vraiment passé comme prévu pour les Titans. Irrégulier, blessé et pas aidé par un effectif faible, le quarterback n’a pas réussi à créer un renouveau dans le Tennessee.

Pour changer les choses, les patrons de Locker ont décidé de mieux l’entourer. Objectif : retrouver les playoffs.

S'il est à son meilleur, Kenny Britt peut aider Jake Locker et rendre l'attaque explosive.

S’il est à son meilleur, Kenny Britt peut aider Jake Locker et rendre l’attaque explosive.

La saison dernière : 6 victoires – 10 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : Lassé de voir son équipe stagner, le propriétaire Bud Adams a décidé de lâcher les dollars. Andy Levitre en a été le premier bénéficiaire avec un chèque de 40 millions pour l’inviter à renforcer le milieu de la ligue. Même objectif lors de la Draft avec la sélection de Chance Warmack, qui va lui aussi bétonner la ligne offensive.
Le reste du recrutement a surtout permis d’apporter de la profondeur à l’effectif. Que ce soit en attaque avec les arrivées de Ryan Fitzpatrick et Shonn Greene, qu’en défense avec Bernard Pollard, Moise Fokou ou Sammie Lee Hill. Attention aussi aux rookies de Tennessee, beaucoup ont le potentiel pour aider rapidement.

Arrivées notables : Andy Levitre (OG), George Wilson (S), Delanie Walker (TE), Shonn Greene (RB), Sammie Lee Hill (DT), Moise Fokou (LB), Ryan Fitzpatrick (QB), Robert Turner (G), Bernard Pollard (S), Ropati Pitoitua (DE), Kevin Walter (WR), Chris Spencer (OG), Barry Richardson (OT).
Re-signatures : Rob Bironas (K), Keyunta Dawson (DE), Darius Reynaud (KR)
Draft : Chance Warmack (OG), Justin Hunter (WR), Blidi Wreh-Wilson (CB), Zaviar Gooden (LB), Brian Schwenke (OL), Lavar Edwards (DE)
Départs notables : Jordan Babineaux (S), Mitch Petrus (OG), Matt Hasselbeck (QB)

Les points forts : Les arrivées d’Andy Levitre et Chance Warmack permettent aux Titans de bénéficier désormais d’une des meilleures lignes offensives de la ligue. À l’intérieur comme à l’extérieur, c’est du très solide !

Après s’être régulièrement plaint de la qualité de sa ligne, Chris Johnson ne va donc plus avoir aucune excuse. Meilleur en 2012 (1243 yards à 4,5 yards/course) après deux saisons de niveau à la baisse, le coureur de 27 ans a désormais tous les coéquipiers pour remonter encore un peu plus dans le classement des coureurs. Si tout se passe bien, le jeu au sol devrait donc être la fondation de l’attaque des Titans.

Les points faibles : Les Titans avaient la 27e défense de la ligue la saison dernière. Oui, ils se sont nettement renforcé pendant l’intersaison. Bernard Pollard devrait apporter un esprit plus rugueux à ce groupe, tout comme l’assistant coach Gregg Williams. Mais aucun des joueurs arrivés n’a vraiment le potentiel pour tout changer. Le pass rush risque encore d’être correct mais toujours pas exceptionnel, à moins que Derrick Morgan n’explose vraiment après avoir terminé 2012 avec 4 sacks sur les 4 derniers matches.

La ligne défensive va aussi être solide, mais pas exceptionnelle non plus. Même chose pour la couverture aérienne menée par Jason McCourty. Si l’attaque carbure, cette défense moyenne pourrait suffire. Mais sinon, ça sera compliqué pour cette escouade de tenir des matches à elle-seule.

Facteur(s) X : Après deux saisons d’apprentissage, il est temps pour Jake Locker de prendre les choses en main. Et c’est maintenant ou jamais ! Le facteur X, c’est lui. Car en plus d’une ligne béton et d’un jeu au sol performant, le quarterback aura à ses côtés des receveurs plus que compétents. Kendall Wright a signé une bonne saison rookie (64 rec, 626 yards, 4 TDs) et devrait encore progresser. Kenny Britt, s’il reste en bonne santé, peut carrément être un des meilleurs receveurs de la ligue. Lui aussi, à son niveau, est d’ailleurs un facteur X. Les ingrédients sont en place pour que l’attaque des Titans devienne explosive. À Locker de mettre le feu.

Calendrier : @Steelers, @Texans, Chargers, Jets, Chiefs, @Seahawks, 49ers, @Rams, Jaguars, Colts, @Raiders, @Colts, @Broncos, Cardinals, @Jaguars, Texans.

En résumé : Une bonne partie de l’avenir des Titans semble donc entre les mains de Jake Locker. Difficile d’imaginer qu’il porte cette équipe pendant toute une saison. Il devrait donc y avoir des haut, des bas, et une saison moyenne à la clé.

Le pronostic : 7 victoires – 9 défaites



Mis en ligne dans : A la une, Actu, Tennessee Titans
 
 

Nos dernières vidéos

Powered by Dailymotion

Leave a Comment