Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Chicago Bears Résumés San Francisco 49ers

NFL Semaine 2 (2h30) : les Bears renversent les 49ers

San Francisco 49ers (1-1) – Chicago Bears (1-1) : 20-28

Surpris à domicile par les Bills dimanche dernier, les Bears sont en pleine opération rachat. Face à eux, des 49ers euphoriques. Pas les candidats rêvés pour redresser la barre. Dans le flambant neuf Levi’s Stadium, la mission qui attend les hommes de Marc Trestman s’annonce ardue. Pour s’imposer, il faudra relever le défi physique des Californiens et éviter les erreurs face à une défense opportuniste. Pour cela, ils pourront compter sur Brandon Marshall et Alshon Jeffery, longtemps incertains, mais finalement au rendez-vous. À l’inverse de Roger Goodell.

Début de quatrième quart temps. Brandon Marshall vient de remettre les Bears dans le match. Sur une passe de Colin Kaepernick vers Michael Crabtree, le rookie Kyle Fuller bondit devant le receveur, s’empare du ballon, remonte le terrain et met les siens sur orbite. Sur l’action suivante, Jay Cutler envoie le cuir vers Martellus Bennett. Une formalité. Chicago prend les commandes des opérations (20-21). Le momentum vient de changer de camp. Et pour de bon.

kaepernick-49ers-snf

Soirée cauchemardesque pour Colin Kaepernick

Faux départ pour les Bears

C’est pourtant un scénario catastrophe qui se dessine dans les premiers instants. Sur la première série, les Bears sont contraints de punter sans avoir avancé d’un pouce. Acculés devant leur en-but, les hommes de Marc Trestman prennent la marée, leur ligne se fait transpercer et le coup de pied est bloqué. Les 49ers débuteront leur première possession sur les 8 yards de Chicago.

L’offrande est trop belle et Colin Kaepernick (21/34, 248 yards, trois interceptions et un touchdown ; 46 yards au sol) ne se fait pas prier. Après deux tentatives infructueuses, il se connecte avec Michael Crabtree (7 réceptions, 82 yards et un touchdown). Les 40 secondes réglementaires ont beau s’être écoulées, les arbitres ne signalent pas de delay of game. Les Bears sont furieux. Ça n’y changera rien (7-0). Trois petites minutes auront suffi pour voir le premier touchdown de l’histoire du nouvel écrin des 49ers.

Maladroits et indisciplinés, les Bears sont inoffensifs. Matt Forte fantomatique. Brouillons, les 49ers ne sont guère plus efficaces. Les stars de ce premier acte, ce sont les mouchoirs jaunes, qui volent à tout va dans le ciel bleu de Santa Clara. Et quand la défense de Chicago se réveille, l’attaque se montre incapable d’en profiter. Chris Conte a beau intercepter Kaepernick, Jared Allen forcer un fumble, Jay Cutler (23/34, 176 yards et 4 touchdowns) et compagnie rendent le ballon en deux temps trois mouvements. Le concours de jeté de mouchoirs se poursuit, dans un festival d’approximations indigne d’une affiche de dimanche soir.

Loin d’être brillants, les 49ers corsent l’addition par l’inusable Frank Gore (13 courses, 63 yards et un touchdown) au terme d’un déboulé de 8 yards (17-0). La lumière vient finalement de Brandon Marshall (5 réceptions, 48 yards et 3 touchdowns). Profitant d’un drive entrecoupé d’innombrables pénalités, les Bears remontent le terrain à l’approche de la pause. À 17 yards de la terre promise, Cutler envoie le ballon dans la endzone. Marshall s’envole au-dessus de la défense, étire son bras droit de tout son long et réalise une incroyable réception à une main. Chicago ouvre son compteur sur une action d’éclat. Enfin! C’est la mi-temps (17-7).

Les Ours sortent de leur tanière

La deuxième période débute par… une énième pénalité! La pluie de mouchoirs jaunes reprend de plus belle. Les Niners monopolisent le ballon pendant plus de 9 minutes et ajoutent laborieusement trois points. Chicago réplique et Brandon Marshall retrouve la endzone au terme d’un drive d’école de 80 yards et plus de 7 minutes (20-14). Dans la foulée, Kyle Fuller intercepte Kaepernick et l’attaque capitalise enfin. Cutler signe son troisième touchdown de la soirée et les Bears virent en tête. C’est le tournant du match.

Euphoriques, les hommes de Trestman interceptent une nouvelle fois un Colin Kaepernick dépassé. Kyle Fuller s’offre un doublé que Cutler s’empresse de mettre à profit en se jouant d’une défense californienne aux abois. Étincelant, Brandon Marshall y va de son triplé. Dans une fin de match à sens unique, le quarterback des Niners mange le gazon. La défense des Bears est survoltée et stop une ultime fois l’attaque de San Francisco dans la redzone, dans une tentative désespérée de comeback.

Les 49ers viennent de rater leur première au Levi’s Stadium. Incroyablement indisciplinés et sans aucune inspiration en attaque, les hommes de Jim Harbaugh sont passés à côté de leur match et n’ont su arrêter des Bears plus déterminés que jamais au retour des vestiaires. Portés par un Cutler lent au démarrage, les Chicagoans ont réussi leur opération rachat. Avec pas moins de 26 pénalités infligées aux deux formations, les hommes en noir ont été très (trop?) en vue. Le tout sans compter les infractions déclinées.

La feuille du match

[box boxscore_4622_SF-CHI]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.45pariez2.2MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
17-Déc à 20:00CLE3pariez1.23BAL
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une