Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 4 : la preview de tous les matches du week-end

Quatrième semaine de compétition et premier week-end avec des équipes au repos. Les choses commencent à se préciser et les statistiques qui pouvaient sembler erronées sur un ou deux matchs commencent doucement à se lisser. Il ne reste maintenant que 3 équipes invaincues : les Eagles, les Bengals et les Cardinals. Pas forcément celles que l’on attendait. De ces trois équipes, une seule jouera et verra Philadelphie s’envoler jouer chez les 49ers dans un match qui pourrait sans soucis être une affiche de playoffs en janvier prochain. Autre affiche dans la NFC avec les Bears qui reçoivent des Packers remontés. Le week-end se terminera avec les Chiefs et les Patriots lors du Monday Night Football.

L'air londonien fera-t-il du bien à Ryan Tannehill ?

L’air londonien fera-t-il du bien à Ryan Tannehill ?


Coup d’envoi dimanche à 19 heures

Oakland Raiders (0-3) – Miami Dolphins (1-2)
Le premier d’une série de trois matchs à Londres cette saison. Manque de chance pour les spectateurs européens, les Raiders et les Dolphins ne sont pas très sexy en ce début de saison (cheerleaders non prises en compte). Cependant on pourrait avoir des surprises car les Raiders en ont surpris plus d’un en résistant au Patriots la semaine dernière. Mais sinon, question statistiques, Oakland n’est pas au mieux. Dernière attaque de la ligue en terme de points marqués (12.3 en moyenne) et de yards gagnés (254.3 en moyenne). Avant dernière en terme de yards au sol gagnés (64 en moyenne) et 30ème attaque de la ligue aux yards à la passe (190 en moyenne). Ont-ils une chance ? Les Dolphins semblent empruntés depuis leur victoire contre les Patriots en ouverture. Depuis, l’équipe semble avancer sans trop savoir où aller. 29ème attaque aérienne, l’escouade de Ryan Tannehill n’est pas très efficace. Attention à ce match au potentiel soporifique.

Houston Texans (2-1) – Buffalo Bills (2-1)
Première défaite pour les Texans la semaine dernière. Et pour une fois, c’est l’attaque qui a eu du mal. Avec 47 points marqués lors des deux premiers matchs, Houston n’en n’a mis que 17 contre des Giants qui semblaient à l’agonie avant la rencontre. Si le jeu au sol est toujours très bon (5ème de la ligue en yards gagnés), l’attaque aérienne est un peu en retrait. Contre les Bills, l’important sera de mener au score. Car EJ Manuel ne semble pas encore taillé pour aller chercher les matchs serrés. La clé pour les Bills résidera dans le jeu au sol. 11ème dans ce domaine contre une défense des Texans qui a prit 141 yards par match au sol, cela pourrait être un gros avantage pour Buffalo.

Indianapolis Colts (1-2) – Tennessee Titans (1-2)
Premier match de division pour une équipe des Colts qui a enfin lancé sa saison contre une piètre équipe des Jaguars. Andrew Luck fait le boulot avec ses 9 touchdowns pour 3 interceptions (jusqu’ici) pour mener une attaque des Colts qui se classe 3ème de la ligue en terme de points marqués (31.7 de moyenne). Seulement les Titans n’ont prit que 170 yards à la passe par match en moyenne. La défense de Tennessee résiste bien au jeu de passe mais semble plus perméable au jeu au sol, ce qui n’arrange pas forcément Indianapolis. Au final ce match se jouera sur la capacité des Titans à marquer des points. Car en étant 31ème de la igue dans ce domaine, et contre une équipe des Colts enfin lancée, ça ne va pas suffire.

Baltimore Ravens (2-1) – Carolina Panthers (2-1)
Deux équipes assez différentes au niveau du style de jeu. Baltimore peut se reposer sur une attaque qui se classe 9ème au nombre de yards gagnés par matchs (374.3) et qui marque plus de 20 points par match en moyenne. Malheureusement pour les Ravens, les blessures plombent l’équipe et le playcall défensif semble un peu bizarre par moments. La protection de Joe Flacco n’est pas non plus au mieux. Et en face ce sont les Panthers, l’équipe avec l’un des meilleurs front seven de la ligue. La défense, c’est presque la seule qualité des Panthers car l’attaque n’est pas très productive. Si le jeu de passe semble fonctionner, le jeu de course est presque inexistant, se classant 29ème de la ligue. Match qui ne semble pas très offensif et les qualités de chaque équipe répondent aux faiblesses de l’autre.

New York Jets (1-2) – Detroit Lions (2-1)
Les Jets montrent de très bonnes choses depuis le début de saison, mais la finition n’est pas toujours présente. L’attaque peut faire de belles choses, comme de moins bonnes, mais c’est surtout la défense qui est très efficace, n’ayant encaissé que 269 yards par match en moyenne. C’est surtout au niveau de la défense contre la course que New York impressionne son monde, même si elle n’arrive pas à verrouiller les matchs pendant 60 minutes. Les Lions, eux, basent tout sur la connexion entre Matthew Stafford et Calvin Johnson. Si Stafford est dans un jour sans, Detroit ne s’en sort pas, surtout avec un jeu au sol qui se classe 25ème de la ligue. La défense empêche les attaques d’avancer mas ne provoque pas assez de turnovers. Au final c’est un match entre deux équipes pleines de promesses et qui peuvent faire un coup dans leur division respective.

Pittsburgh Steelers (2-1) – Tampa Bay Buccaneers (0-3)
Avant la saison on attendait Tampa, finalement c’est le pétard mouillé de ce début de saison. Inefficaces dans tous les domaines de jeu, les Buccaneers se classent dans la dernière partie de tous les classements statistiques du jeu. 32ème attaque à la passe, 20ème attaque au sol, comment les Bucc’s peuvent-ils marquer des points ? Quand en plus la défense prend beaucoup de yards et de points par match, on a peur pour eux car les Steelers, bien que sur courant alternatifs, sont très productifs en attaque. Ben Roethlisberger a enfin l’attaque en no huddle qu’il réclamait depuis longtemps et ça roule. Surtout au sol car Pittsburgh est la première attaque au sol de la ligue. Au final ce match ne promet pas beaucoup de suspens et les Steelers vont vouloir régaler leur public.

Aaron Rodgers va-t-il retrouver le sourire ?

Aaron Rodgers va-t-il retrouver le sourire ?

Chicago Bears (2-1) – Green Bay Packers (1-2)
Les Bears semblent avoir atteint leur régime de croisière. Après un premier match compliqué contre Buffalo, les statistiques remontent. 10ème attaque en terme de points marqués, Jay Cutler et son escouade vont pouvoir profiter d’une défense des Packers un peu en difficulté ces derniers temps. Manque de chance pour Chicago, le jeu au sol est vraiment mauvais. Les Bears ont la dernière attaque de la ligue en terme de yards gagnés au sol. Quand on connait les faiblesses défensives des Packers contre la course, cela pourrait jouer. Aaron Rodgers et ses hommes, eux, devront se réveiller. En difficulté en attaque, Green Bay ne marque pas beaucoup de points et se classe 27ème de la ligue dans ce domaine. Match déjà crucial en NFC Nord.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
San Diego Chargers (2-1) – Jacksonville Jaguars (0-3)
Et si c’était la saison des Chargers ? Il ne faut pas s’emballer mais force est de constater que San Diego montre une certaine maîtrise dans ses matchs dernièrement. Cela s’explique par un Philip Rivers plein de confiance, classé 2ème de notre course au MVP. La défense n’a toujours pas enregistré d’interceptions mais elle contient bien les attaques adverses. La ligne offensive est également d’attaque, n’ayant autorisé que 3 sacks jusqu’ici. En face les Jaguars semblent déjà promis à un haut choix de draft en mai prochain. A l’instar des Buccaneers, Jacksonville ne semble accumuler que des points faibles. Mais la lumière viendra peut-être (dans un futur raisonnable) de Blake Bortles. Le quarterback rookie a joué ses premières minutes dimanche dernier et il avait tout son public derrière lui. Laissons du temps aux Jaguars mais pour ce match, San Diego est clairement favori.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Francisco 49ers (1-2) – Philadelphia Eagles (3-0)
Sans doute la grosse affiche de ce week-end. Des 49ers revanchards accueillent les Eagles invaincus. Ce match est très intéressant pour le simple fait que San Francisco est une équipe qui ne semble jouer que les premières mi-temps et les Eagles ne semblent jouer que les secondes périodes. A San Francisco l’attaque ne marque pas beaucoup de points (22ème dans ce domaine) et le jeu au sol, qui est d’excellente facture avec Frank Gore, n’est pas forcément utilisé suffisamment. Les Eagles, eux, comptent sur le jeu de passe. Nick Foles est très bon et l’équipe a 2ème attaque aérienne de la ligue en terme de yards gagnés en moyenne. La défense laisse des espaces aux adversaires mais l’attaque compense. Au final, même si les 49ers sont en bilan négatif, ce match pourrait réserver de belles surprises et est clairement la rencontre à suivre.

Minnesota Vikings (1-2) – Atlanta Falcons (2-1)
La défense de Minnesota pourra-t-elle stopper l’armada offensive venant de Géorgie ? Rien n’est moins sûr. Les Vikings semblent vraiment trop faibles pour arrêter Matt Ryan. La défense autorise beaucoup de yards à l’adversaire et ne provoque pas assez de turnovers. Ce match sera aussi le premier en tant que titulaire pour Teddy Bridgewater depuis la blessure de Matt Cassel. En face les Falcons déroulent en attaque et ont étrillé les Buccaneers lors de leur dernier match. La défense devra remonter un peu le niveau car avec plus de 1100 yards autorisés à l’adversaire en 3 matchs, il y a danger. Cependant la première attaque de la ligue (toutes catégories confondues) devrait dominer largement.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30

Dallas Cowboys (2-1) – New Orleans Saints (1-2)
Qui aurait cru en début de saison que les Saints se présenteraient contre les Cowboys avec un bilan inférieur ? Pourtant c’est le cas. Les Saints sont loin de leur niveau. L’attaque n’est pas aussi productive, en terme de points, que d’ordinaire et la défense laisse trop de marges. Alors certes ils sont à 26 points de moyenne marqués, mais ils perdent plus de ballons qu’ils n’en gagnent. A Rob Ryan de corriger le tout. En face les Cowboys sont sur courant alternatif. L’équipe alterne les phases de domination et de trous d’air. Si le talent de DeMarco Murray suffit pour marquer des points, les victoires des Cowboys étaient contre les Titans et les Rams, qui sont loin d’être des cadors. La défense des Cowboysautorise également beaucoup de points. Match assez dur à pronostiquer, au vue du début de saison, mais les Saints semblent avoir plus de talent.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h40

Que prépare Bill Belichick pour booster l'attaque ?

Que prépare Bill Belichick pour booster l’attaque ?

Kansas City Chiefs (1-2) – New England Patriots (2-1)
Le Monday Night Football pour finir ce week-end. Des Chiefs qui déçoivent et des Patriots qui gagnent mais qui font peur. Kansas City ne semble pas avancer en attaque (24ème équipe de la ligue en terme de points marqués) mais la défense arrive à faire le taff en mettant la pression sur le quarterback adverse. Ils en auront besoin contre Tom Brady. Le soucis à Kansas City c’est le nombre de turnover qui est catastrophique pour l’équipe. 5 ballons perdus de plus que de ballons gagnés. Heureusement que le propriétaire sera bien installé pour regarder le match. Les Patriots, eux, semblent avoir perdu leur mordant en attaque. Tom Brady reste Tom Brady, mais il n’a pas retrouvé son côté « tueur » qu’il avait encore l’année dernière. La défense tient heureusement la baraque mais il faudra progresser en attaque. Bill « Palpatine » Belichick a sûrement une solution pour ça.

Repos : Cardinals, Bengals, Browns, Broncos, Seahawks, Rams

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une