Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL à Londres : les Dolphins infligent une fessée royale aux Raiders

Oakland Raiders (0-4) – Miami Dolphins (2-2) : 38-14

Il y a eu de l’espoir pour les Raiders. Mais pas très longtemps. Le temps d’un premier drive impressionnant de maîtrise et bouclé par un touchdown (0-7), Derek Carr (16/25, 146 yards, 1 TD, 1 int) a fait rêver les nombreux supporters d’Oakland venus garnir Wembley. La réalité a vite repris le dessus, et un Ryan Tannehill (23/31, 278 yards, 2 TDs, 1 int) visiblement vexé après une semaine d’incertitude sur son sort a sorti un gros match pour mener les Dolphins a une victoire facile, quasiment pliée dès la mi-temps (24-7).

C’est en fait juste après la pause que les espoirs des Raiders ont été définitivement tués. Les Dolphins ont le premier le ballon du troisième quart, et Tannehill dissèque la défense. Mais Lamar Miller perd un fumble dans la end zone. Pas grave, Brent Grimes intercepte Derek Carr dès le drive suivant et ramène le ballon à deux yards de la terre promise. Cette fois, Miller ne lâche pas le cuir et va marquer pour donner l’avantage 31-7 aux Dolphins à 8mn13 de la fin du troisième quart. Les Raiders sont à terre.

Les supporters bariolés des Raiders étaient bien là, mais la soirée a été triste pour eux.

Les supporters bariolés des Raiders étaient bien là, mais la soirée a été triste pour eux.

Tannehill en démonstration

Si Derek Carr a semblé pendant un drive pouvoir être la star de la soirée, c’est finalement Ryan Tanehill qui a volé la vedette à tout le monde. Après un field goal sur sa première série (3-7), le lanceur des Dolphins trouve Mike Wallace au début du second quart pour un touchdown sur lequel le receveur s’est arraché comme un fou pour pousser s’extirper des mains des défenseurs et marquer (10-7).

Après un nouveau punt, Miami ose. Sur une 4e et 1 yard à 9 yards de la end zone, Lamar Miller gagne le first down et file directement dans la end zone (17-7). Les Raiders n’ont plus de solution. Et même si les Dolphins échappent le retour de punt, ils sont encore stoppés. Et Miami marque encore à deux minutes de la pause, cette fois sur une connexion de 18 yards entre Tannehill et Dion Sims (24-7).

Au retour de la pause, c’est donc le coup de grâce avec l’interception de Grimes et le deuxième touchdown de Miller (31-7). Un malheur n’arrivant jamais seul, Carr se blesse au genou, sort, et laisse sa place à Matt McGloin. Quelques secondes plus tard, les Raiders bafouillent complètement un snap, que Cortland Finnegan récupère et retourne pour un nouveau touchdown (38-7). Le match tourne à l’humiliation… et au joyeux n’importe quoi. Les interceptions s’enchainent pour finir le troisième quart, et les punts s’échangent.

Les supporters ont compris, il commencent à quitter le stade alors qu’il reste neuf minutes à jouer, juste avant que Andre Holmes ne réduise l’ampleur du désastre avec un touchdown de Andre Holmes (38-14). Trop tard, Miami pouvant même se payer le luxe de faire rentrer Matt Moore pour expédier les affaires courantes sur les huit dernières minutes.

La fin pour Dennis Allen ?

Ryan Tannehill a joué juste, couru au bon moment, et parfois su attendre jusqu’à la dernière fraction de seconde pour lancer le ballon au bon moment, quitte à prendre un coup. Mais il a aussi été bien servi par des choix de coaching inspirés des Dolphins. Derek Carr ne peut pas en dire autant. Jamais ses coaches n’ont semblé trouver la solution, même s’il est aussi évident que la franchise d’Oakland manque de joueurs de talents à quasiment tous les niveaux.

Avant le match, une flamme a été allumée dans le stade en l’honneur de Al Davis. Une superbe réception de 30 yards de James Jones en plongeant sur la première action du match a entretenu la flamme. Mais au final, l’ancien propriétaire des Raiders n’aurait sûrement pas aimé voir ce match.

Alain Mattei à Londres

La feuille du match

[box boxscore_4694_OAK-MIA]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
12-Déc à 3:30MIA4.25pariez1.1NE
15-Déc à 3:25IND1.92pariez1.6DEN
16-Déc à 23:30DET1.27pariez2.8CHI
17-Déc à 3:25KC1.75pariez1.75
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une