Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Course au MVP

Course au MVP – Semaine 4

Qui dit fin de la semaine 4, dit aussi (déjà) un quart de la saison régulière dans le rétro. Un cap important dans l’analyse des performances des uns et des autres. Des certitudes commencent à apparaître clairement désormais.

Entre la semaine de repos de certains et la confirmation pour d’autre, il y  peu de changements majeurs à se mettre sous la dent cette semaine. Après trois semaines de bouleversements en tout genre, il était temps.

Philip Rivers continue d’impressionner en ce début de saison.

1) Philip Rivers (+1) Quarterback – San Diego Chargers (3-1)
1155 yards à 70,1% – 9 touchdowns pour 1 interception, 15 courses, 36 yards – 114,5 d’évaluation.
Alors d’accord, ce n’était que les Jaguars en face. Mais quand même, encore un match à plus de 300 yards pour trois touchdowns et aucune interception pour le maître à jouer des Chargers. A maintenant 32 ans, il est clairement en train de réaliser la meilleure saison de sa carrière et cela se ressent dans le bilan de son équipe. Une série de trois victoires en quatre matchs, cela n’était pas arrivé souvent aux Chargers ces dernières années. En plus de ça, Rivers a décidé de régaler tout le monde cette année. Que ce soit Eddie Royal, Antonio Gates ou Keenan Allen, tous ont pu scorer et gonfler leurs fiches de stats grace à leur quarterback. Avec ce Philip Rivers la, les Chargers s’affirment comme une valeur sure de l’AFC.

2) DeMarco Murray (+1) Running-back – Dallas Cowboys (3-1)
534 yards pour 5 touchdowns à la course, 68 yards à la réception.
La défense des Saints est encore sous aspirine tellement DeMarco Murray leur a donné mal à la tête dimanche. Encore auteur de 149 yards au sol pour deux touchdowns, le coureur des Cowboys continue de porter son attaque. Depuis le début de saison, il reste sur une monstrueuse moyenne de 5,4 yards par course. Il a même profité de ce match pour faire oublier le bémol qui pesait sur lui puisqu’il n’a perdu aucun fumble cette semaine. Tony Romo doit en tout cas prier pour que son running-back ne baisse pas de pied car cela lui offre un confort qu’il n’avait probablement jamais connu.

3) Peyton Manning (-2) Quarterback – Denver Broncos (2-1)
814 yards à 66,7% – 8 touchdowns pour 1 interception, 6 courses, -5 yard – 108,5 d’évaluation.
Aucun yard inscrit ni aucun touchdown inscrit par Peyton Manning cette semaine ! Séisme ?! Non, semaine de repos. Blague à part, sa chute dans ce classement est seulement due à ce repos et aux grosses performances de ceux qui le devancent cette semaine. La semaine prochaine, face aux Cardinals, il aura toutes les cartes en main pour reprendre sa domination.

4) Andrew Luck (+2) Quarterback – Indianapolis Colts (2-2)
1305 yards à 68,9% – 13 touchdowns pour 4 interceptions, 13 courses, 53 yards, 1 touchdown – 108 d’évaluation.
Que les Colts gagnent ou perdent, cela ne change rien pour Andrew Luck. Mis à part face aux Eagles, le quarterback des Colts à toujours dépassé les 350 yards à la passe. Le match face aux Titans n’a pas fait exception. Avec déjà la barre des 1300 yards effacée après seulement quatre matchs, Luck est en tout cas parti sur des bases extrêmement soutenues. Il est aussi parvenu à ramener son équipe à un bilan équilibré après deux défaites inaugurales. Ce jeune quarterback supporte donc bien la pression tout en envoyant des yards à gogo, tout ce qu’il faut pour devenir une star de cette ligue.

« Désolé Jay, je suis encore la ! » semble dire Aaron Rodgers à Jay Cutler.

5) JJ Watt (+2) Defensive End – Houston Texans (3-1)
15 plaquages, 2 sacks, 3 passes défendues – 1 interception, 1 touchdown – 1 touchdown à la réception.
L’ascension du meilleur défenseur de ce classement continue. Si il n’a pas plaqué à tout va cette semaine, il en a profité pour réaliser sa première interception. Et comme Watt n’est pas homme à faire les choses à moitié, il l’a retourné pour un touchdown. Il a aussi montré que sa manie de contrer les passes était intacte. Si les Texans réalisent un bilan quasi parfait en ce début de saison, JJ Watt est loin d’y être étranger, et le retour plus ou moins imminent de Jadeveon Clowney ne peut que faire saliver.

6) Aaron Rodgers (+5) Quarterback – Green Bay Packers (2-2)
999 yards à 66,2% – 9 touchdowns pour 1 interception, 7 courses, 36 yards – 109,1 d’évaluation.
Critiqué pour la faiblesse de son attaque ces derniers temps, Aaron Rodgers a décidé de répondre cette semaine, sur le terrain. Auteur de quatre touchdowns et d’un nouveau match à 300 yards, le successeur de Brett Favre a montré pourquoi il restait l’un des seuls quarterback de la ligue à pouvoir tenir la comparaison avec Peyton Manning. En plus, il n’a pas relevé la tête face à n’importe qui. Non, il l’a fait à Chicago dans l’une des plus grosses rivalités de l’histoire de la NFL. Pour les fans des Packers et des Bears, il n’y a pas de matchs plus importants que leurs affrontements respectifs. Et en grand champion qu’il est, Aaron Rodgers a montré comment il s’appelait.

7) Antonio Brown (Nouvel entrant) Receveur – Pittsburgh Steelers (2-2)
427 yards et 5 touchdowns – 10 yards à la course.
A force d’aligner les performances, l’entrée d’Antonio Brown dans ce classement était devenue inévitable. C’est bien simple, sur chaque match depuis le début de saison, il a tourné autour des 100 yards à la réception avec systématiquement 10 réceptions ou moins. Voila qui pose un receveur. Il vient même d’aligner quatre touchdowns sur les deux derniers matchs. Avec un Calvin Johnson qui a du mal à produire, un AJ Green gêné par les blessures tout comme Brandon Marshall, Antonio Brown s’affirme comme l’un des meilleurs à son poste cette saison.

8) Matt Ryan (-2) Quarterback – Atlanta Falcons (2-2)
1263 yards à 66,4% – 10 touchdowns pour 5 interceptions, 9 courses, 47 yards – 100,3 d’évaluation.
Les Falcons continuent leur saison yo-yo mais Matt Ryan continue lui à enchaîner les bons matchs. Rien d’exceptionnel non plus à se mettre sous la dent cette semaine pour le quarterback d’Atlanta mais ses stats sont tout à fait honorables. Plus de 1200 yards et 10 touchdowns en quatre matchs, cela confirme son statut de franchise quarterback fiable et sur. Julio Jones et Roddy White en profitent allègrement d’ailleurs. Mais il faudra aux Falcons, montrer autre chose en défense pour s’en sortir cette saison.

Antonio Brown capte tout les ballons en ce moment.

9) Russell Wilson (-5) Quarterback – Seattle Seahawks (2-1)
651 yards à 69% – 6 touchdowns pour 1 interception, 18 courses, 87 yards – 108,9 d’évaluation.
Pas de match cette semaine pour le jeune quarterback des Seahawks. Sa saison solide lui permet néanmoins de sauver in extremis sa place dans ce classement. Le match qui s’annonce face aux Redskins devraient tout de même lui permettre de reprendre une place bien plus haute dans ce classement dans une semaine.

10) Jordy Nelson (+1) Receveur – Green Bay Packers (2-2)
459 yards et 3 touchdowns.
La cible estampillée numéro 1 d’Aaron Rodgers fait fort logiquement son entrée dans ce top 10. A nouveau auteur d’une performance de plus de 100 yards face aux Bears, Nelson s’affirme match après match comme le second receveur de ce début de saison en NFL. Bien aidé par l’immense talent d’Aaron Rodgers, il n’en reste pas moins un receveur efficace. Souvent sous estimé, il a bien participé à la chute des Bears avec ses deux touchdowns.

Mentions Spéciales:
Andy Dalton (722 yards, 2 touchdowns, 1 interception – 12 yards à la course – 95,4 d’évaluation)
Marshawn Lynch (234 yards, 3 touchdowns à la course – 81 yards, 2 touchdowns à la réception)
DeAndre Levy (38 plaquages – 3 passes défendues, 1 safety,  1 interception)
Julio Jones (447 yards et 3 touchdowns)
LeVeon Bell (378 yards et 1 touchdown – 192 yards à la réception)
Julius Thomas (160 yards et 5 touchdowns)
Brandon Marshall (144 yards et 5 touchdowns)
Luke Kuechly (46 plaquages, 1 sack 3 passes défendues – 1 fumble forcé)
Malcolm Jenkins (21 plaquages – 5 passes défendues – 3 interceptions, 1 touchdown)
Ben Roethlisberger (1092 yards, 6 touchdowns, 2 interceptions – 13 yards à la course – 99,4 d’évaluation)
Chandler Jones (17 plaquages, 2,5 sacks, 2 passes défendues – 1 coup de pied contré retourné pour touchdown)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une