Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 5 : la preview de tous les matches du week-end

Un quart du championnat a déjà été fait. Pour beaucoup d’équipe le régime de croisière est enclenché, pour d’autres le signal d’alarme est déjà tiré. Dans la série de matchs de 19 heures deux matchs sont en haut de l’affiche : Indianapolis contre Baltimore et Dallas contre Houston. Les deux franchises du Lone Star State sont à 3 victoires et 1 défaite chacune, peu de monde l’aurait parié. Viendra ensuite une belle opposition entre les Broncos et les Cardinals (toujours invaincus) ainsi qu’un 49ers – Chiefs alléchant.

Dimanche se terminera avec des Patriots en proie à de gros doutes qui accueillent des Bengals très complets. Le week-end se terminera avec Seattle qui se déplace à Washington, match sans suspens à priori.

0dd9ee62-b736-3261-b5e6-86266f43cc8a

Cam Newton, à la recherche du bonheur.

Coup d’envoi dimanche à 19 heures
Carolina Panthers (2-2) – Chicago Bears (2-2)
Panthers et Bears sont au même nombre de victoire mais sur des dynamiques un peu différentes. Carolina est sur 2 défaites de rang et Chicago a alterné 1 défaite, 2 victoire puis une défaite. Sur le momentum, Carolina est peut-être un peu en dedans. Ces deux équipes sont assez proches dans beaucoup de compartiments du jeu ces derniers temps. Leurs statistiques défensives sont presque les mêmes : Carolina a encaissé 1495 yards et Chicago 1491, Carolina a 8 sacks au compteur et Chicago 9. Ce match se jouera sur la capacité des attaques à produire du jeu. L’attaque aérienne des Panthers n’est pas folle et Cam Newton n’est pas au mieux de sa forme et la perte de DeAngelo Williams est problematique. De son côté Jay Cutler n’est pas aidé par le jeu au sol et étant donné que Carolina a quelques faiblesses en défense arrière, les Bears vont devoir encore beaucoup passer.

Tennessee Titans (1-3) – Cleveland Browns (1-2)
Difficile de trouver des arguments pour défendre les Titans dans ce match, tant les statistiques sont en faveur des Browns. L’attaque de Cleveland est 12ème de la ligue en terme de points marqués pendant que la défense des Titans a encaissé 110 points en 4 matchs (27.5 de moyenne donc). Ce n’est donc pas de ce côté là que Tennessee pourra faire la différence. De l’autre côté, les Titans marquent 15 points par match en moyenne (30ème de la ligue) mais la défense des Browns a pris 25.7 points en moyenne par match. La clé sera peut-être de voir si les Titans marqueront suffisamment pour compenser les lacunes défensives ou si les Browns fermeront leur coffre fort comme ils ont fait par moment contre leurs adversaires.

Philadelphia Eagles (3-1) – Saint Louis Rams (1-2)
Après une semaine de repos les Rams ont le droit d’aller faire un voyage à Philadelphie pour ce qui s’annonce comme un match assez déséquilibré. L’attaque des Eagles est extrêmement productive et se classe 3ème de la ligue en terme de points marqués (30.5 de moyenne), grâce à un Nick Foles efficace, bien que manquant un peu de précision, et un jeu de course redoutable. Tout ceci combiné va faire du mal à une défense des Rams qui prendre presque 30 points par match. La clé pour les Rams sera d’être efficace en attaque. Aussi paradoxal que ça soit, Saint-Louis est la 9ème attaque de la ligue en terme de yards gagnés mais seulement 27ème en terme de points marqués. Cela pourrait changer ce dimanche car Philadelphie encaisse 26 points par match en moyenne. Si les Rams veulent créer du suspens, cela passera par plus d’efficacité en attaque.

New York Giants (2-2) – Atlanta Falcons (2-2)
Ce match c’est un peu le cauchemar des parieurs. Le Giants et les Falcons sont deux équipes très irrégulière, mais, les Giants semblent quand même sur une très bonne dynamique avec deux victoires de rang. Ce sont aussi deux équipes fortes en attaque et faible défensivement. Les Falcons sont la première attaque de la ligue en terme de yards gagnés mais ils en encaissent plus de 400 par match. Encore une fois, sur leurs deux derniers matchs, les Giants ont semblé avoir plus de facilités en défense et ont encaissé moins de points que leurs adversaire au bout de 4 matchs. Eli Manning semble plus à l’aise dans le nouveau système offensif et Larry Donnell fait un début de saison canon avec 236 yards reçus pour 4 touchdowns. Ce match se jouera sur la capacité des Giants a mettre la pression sur un Matt Ryan qui n’a pris que 5 sacks jusqu’ici.  Les Falcons n’ont que 2 interceptions au compteur, Eli Manning peut-il sortir de cette opposition sans interceptions ?

New Orleans Saints (1-3) – Tampa Bay Buccaneers (1-3)
Match de division entre des Saints décevants et des Buccaneers capables de bonnes choses mais qui restent quand même très faibles. Les Saints ont quand même l’avantage sur deux points importants. Le premier c’est qu’il reçoivent. Et jouer New Orleans dans leur Superdome n’est jamais une partie de plaisir. Ensuite, c’est que l’attaque emmenée par Drew Brees est quand même classée 3ème en terme de yards gagnés, quand on sait que Tampa en encaisse presque 400 par match, on peut deviner que l’attaque des Saints va dérouler. Une des clés du match sera de voir si l’attaque des Buccs’ peut faire aussi bien que contre Pittsburgh. Mais Tampa n’est que la 30ème attaque de la ligue. Cela semble insuffisant pour faire peur à des Saints qui vont être remontés comme des pendules devant leur public.

Dallas Cowboys  (3-1) – Houston Texans (3-1)
Le « westernito » comme on dirait en Europe. L’opposition entre les deux franchises du Texas promet d’être intéressante à suivre. Cette année Dallas joue tout sur son jeu au sol, qui est classé 1er de la ligue. Les Texans ont encaissé près de 130 yards à la course en 4 match. Le meilleur coureur de la ligue actuellement, DeMarco Murray, risque de faire un massacre. La ligne offensive des Cowboys, bien que dominante lors du dernier match, a encaissé 8 sacks jusqu’ici, JJ Watt pourra donc mettre la pression sur Tony Romo et le pousser à la faute. Les Texans n’ont que la 22ème attaque de la ligue et pourtant ils ont affronté les Redskins, Raiders, Giants et Bills. Contre une défense de Dallas qui ne prend que 21 points par match, cela pourrait être compliqué. Dallas est également à plus d’une interception par match en moyenne, Ryan Fitzpatrick devra faire attention où il lance, lui qui en a déjà lancé 5. Au final on sent une équipe de Dallas supérieure mais il ne faudra pas commettre l’erreur du match contre Saint-Louis en laissant l’adversaire filer.

Detroit Lions (3-1) – Buffalo Bills (2-2)
Match inter-conférence et l’occasion pour les Lions de confirmer leur avance dans la NFC Nord. Les Bills semblent bien faibles pour pouvoir faire quelque chose. L’attaque de Buffalo se classe parmi les dernières de la ligue et Detroit n’a encaissé que 15 points de moyenne en ce début de saison. Autant dire que la mission va être compliquée pour un Kyle Orton fraîchement promus quarterback titulaire. Ce qui est sûr c’est que le match ne se jouera pas quand Buffalo aura le ballon. Les Bills peuvent par contre faire quelque chose pour stopper Matthew Stafford. L’attaque des Lions n’est que 23ème de la ligue en terme de points marqués et a déjà encaissé 11 sacks. Au final ce match semble déjà promis aux hommes de la Motor City mais les Bills peuvent essayer de gêner leurs adversaires.

Tout roule pour Andrew Luck

Tout roule pour Andrew Luck

Indianapolis Colts (2-2) – Baltimore Ravens (3-1)
Autre grosse affiche de ce début de soirée, les Colts reçoivent les Ravens. Indianapolis possède la meilleure attaque de la ligue en terme de points marqués et Andrew Luck est sur les bases d’une saison à 52 touchdowns. Gros bémol, ses dernières grosses performances étaient contre les Jaguars et les Titans. En jouant contre Baltimore, et sa défense qui n’a pris que 15 points en moyenne, cela risque de ne pas être aussi flashy. Cependant les champions de 2013 n’ont qu’une interception au compteur, laissant de la place à une progression adverse plus facile. Autre chose avérée, l’attaque des Ravens semble en place et surtout la protection de Flacco est bonne, malgré la perte d’Eugene Monroe. La défense des Colts, privée de LaRon Landry (dopage) et Robert Mathis (blessure), aura sans doute des difficultés pour stopper son adversaire. Match très intéressant avec deux équipes assez similaires et où les attaques dicteront sans doute le rythme du match.

Jacksonville Jaguars (0-4) – Pittsburgh Steelers (2-2)
Aussi surprenant que cela paraisse, ce match n’est pas dénué de suspense. Certes les Jaguars n’ont pas encore gagné un seul match, mais depuis la titularisation de Blake Bortles, Jacksonville semble peu à peu montrer des signes encourageants. La défense reste le gros point noir de cette équipe (451 yards encaissés en moyenne) et quand on voit que Pittsburgh a la 5ème attaque de la ligue, on se dit que ce n’est pas quand Ben Roethlisberger aura le ballon que le match se jouera. Le suspense peut se créer quand les Jags’ auront le ballon. La défense des Steelers, bien que bonne sur le papier, semble sur courant alternatif. Encaisser 27 points face au Buccaneers ça laisse ds traces. Cette défaite contre Tampa pourrait aussi être un stimuli très puissant pour une équipe de Pittsburgh qui semble fonctionner sur le principe de l’action-réaction.

Coup d’envoi dimanche à 22h05

Denver Broncos (2-1) – Arizona Cardinals (3-0)
Après une semaine de repos les Broncos reçoivent des Cardinals toujours invaincus. Aussi surprenant que ça soit, l’attaque de Peyton Manning n’est que 23ème en terme de yards gagnés. Contre une défense d’Arizona qui n’en prend à peine que 300 par match, cela semble être une des clés de la rencontre. En revanche l’attaque des Card’s ne marque que 22 points, en moyenne, par match. La défense de Denver pourrait faire basculer le match, surtout au niveau du pass-rush. Denver sack le quarterback adverse presque 3 fois par match en moyenne et Arizona en a déjà encaissé 6 (en trois matchs). L’attaque des Cardinals n’a, par ailleurs, jamais été interceptée. Avec 3 interceptions au compteur, les Broncos vont vouloir être les premiers à réussir cet « exploit ». Un match qui se jouera aussi sur le coaching avec la belle opposition entre John Fox et Bruce Arians.

Coup d’envoi dimanche à 22h25

San Francisco 49ers (2-2) – Kansas City Chiefs (2-2)
San Francisco accueille Kansas City et après 4 matchs joués, les deux équipes en sont au même bilan. Cependant les Chiefs restent sur 2 belles victoires de rang, le momentum est clairement pour eux. La semaine dernière Kansas City a bâtit sa victoire sur la performance d’un Jamaal Charles égal à lui même. Kansas City a la 4ème attaque au sol de la ligue et contre des 49ers très fort dans la défense contre la course, cela va clairement être une des clés du match. L’autre clé sera de voir si Colin Kaepernick arrivera à sortir un bon match contre la défense qui a complètement éteint Tom Brady. Les 49ers devront l’emporter chez eux avant une série de deux déplacements dont un à Denver. Kansas City de son côté commence une série de deux rencontres en dehors de ses bases. Leur prochain déplacement sera encore en Californie, contre San Diego.

San Diego Chargers (3-1) – New York Jets (1-3)
Match difficile pour les Jets qui se déplace sur les terres des Chargers de Philip Rivers. Cette saison San Diego est impressionnant avec notamment une victoire contre les champions en titre. Le soucis majeur des Chargers c’est qu’ils sont prévisibles. Leur jeu au sol est 31ème de la ligue et ne représente que 19% de leurs gains en yard. Cela va être la clé du match car la défense des Jets n’autorise que 220 yards à la passe en moyenne mais aucune interception ! Autre élément intéressant sera la la performance de Geno Smith. Avec 4 touchdowns lancés pour 5 interceptions, le quarterback commence mal sa deuxième année dans la ligue. Les Chargers n’ont intercepté leurs adversaires que deux fois, cela va sans doute changer ce dimanche.

Les Bengals dans la peau du favori contre New England

Les Bengals dans la peau du favori contre New England

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30

New England Patriots (2-2) – Cincinnati Bengals (3-0)
Les Patriots sont en convalescence et voilà qu’ils reçoivent les Bengals. L’attaque ne progresse pas et se classe 29ème de la ligue en terme de yards gagnés. Pire encore, l’attaque aérienne est la 30ème de la ligue en terme de yards gagnés. Contre une défense des Bengals très solide contre la passe et qui a déjà 6 interceptions en 3 matchs (!) ainsi que 7 sacks (!), il semble prédis que Tom Brady va passer un sale moment. En fait aucune statistique ne semble jouer en faveur des Patriots. Mais les Patriots vont jouer devant leur public et il est certains que les joueurs vont tout donner. Il sera également intéressant de voir

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30

Washington Redskins (1-3) – Seattle Seahawks (2-1)
Dernier match cette 5ème semaine et il s’annonce déjà à sens unique avec une opposition entre Washington et le champion, Seattle. En regardant les statistiques on se demande comment les Redskins peuvent échapper à la défaite. Lorsque Kirk Cousins est dans un bon jour, l’attaque peut être très productive mais elle l’a été contre de faibles défenses et la Legion of Boom championne en titre ne l’entendra pas de cette oreille. L’attaque de Seattle repose essentiellement sur le jeu au sol et à ce petit jeu Washington a peut-être une carte à jouer puisque la défense des Redskins ne prend que 87 yards au sol en moyenne. Encore une fois cette statistique n’est peut-être pas très révélatrice car Washington n’a joué que des équipes faibles au sol. Match sans suspense.

Repos : Dolphins, Raiders

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une