Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 6 : la preview de tous les matches du week-end

La saison continue et cette saison est toujours aussi folle pour certaines équipes, pendant que d’autres confirment leurs résultats. Il n’y a plus d’équipes invaincues dans le championnat mais il reste 2 équipes sans victoires (Jaguars et Raiders).
A 19h ce dimanche il y aura beaucoup de matchs assez déséquilibrés (sur le papier), notamment une opposition entre les Jets et les Broncos. Les deux matchs à suivre ce dimanche commenceront un peu plus tard. Tout d’abord une rencontre entre les Seahawks et les Cowboys qui promet beaucoup de belles choses et enfin une opposition de division entre les Eagles et les Giants. Le week-end se terminera avec un match entre les Rams et les 49ers.

Coup d’envoi dimanche à 19 heures

On enterre pas aussi facilement Tom Brady et Bill Belichick

On enterre pas aussi facilement Tom Brady et Bill Belichick

Buffalo Bills (3-2) – New England Patriots (3-2)
Les Patriots ne sont pas morts et si l’expression « orgueil du champion » nécessitait une illustration il faudrait prendre le match de New England contre Cincinnati pour ça. De leur côté les Bills viennent de battre les Lions et restent toujours avec un bilan positif. Ce match sera une belle opposition défensive avec ces deux équipes qui ont intercepté 6 fois les quarterbacks adverses et qui sont toutes les deux à un bilan de +6 en terme de turnovers. Comme toujours, l’équipe qui gardera le ballon aura forcément l’avantage. D’un point de vue statistique, les Patriots ont clairement l’avantage mais la clé du match résidera dans la performance de Tom Brady et de son escouade car les Bills n’ont pas encore encaissé plus de 23 points en un match. Si les Patriots sont dans un bon jour, cela pourrait changer.

Cleveland Browns (2-2) – Pittsburgh Steelers (3-2)
Match retour entre les Browns et les Steelers après s’être affronté en match d’ouverture de la saison. Pour ceux qui ne se souviennent pas, les Steelers ont gagné après avoir mené puis s’être fait rejoindre en 2ème mi-temps avant de gagner sur le fil. Depuis, un peu d’eau a coulé. Les Browns possèdent la 9ème attaque de la ligue en terme de points marqués et contre une équipe des Steelers qui encaisse 21 points de moyenne cela pourrait donner, comme au premier match, un total de points assez flatteur pour Cleveland. L’autre clé du match sera la capacité des Steelers à marquer. L’attaque de Ben Roethlisberger est 4ème en terme de yards gagnés mais seulement 18ème en points marqués, preuve d’inefficacité. En tout cas la défense des Browns sait déjà qu’elle peut viser Antonio Brown et sa quête de record…

Cincinnati Bengals (3-1) – Carolina Panthers (3-2)
Les Bengals ont subit leur première défaite de la saison le week-end dernier, encore une fois dans un match sous le feu des projecteurs. L’interrogation de cette rencontre sera de voir si Cincinnati arrivera à rebondir après la déroute contre les Patriots. les Bengals ont toujours marqué plus de 20 points par match, sauf dimanche dernier. Contre une défense de Carolina qui reste sur 3 matchs en encaissant pas mal de points, cela sera intéressant à suivre. L’attaque de Carolina reste aussi un problème. 24ème en terme de points marqués, l’attaque de Cam Newton est en dents de scie, enchaînant les belles performances (31 points contre Chicago) et les déceptions (10 points contre Baltimore). Si la défense des Bengals retrouve son niveau de début de saison, les Panthers auront du mal, surtout à la course (74 yards gagnés au sol en moyenne pour 2 touchdowns).

Tennessee Titans (1-4) – Jacksonville Jaguars (0-5)
Le match de la peur. Les Titans sont toujours aussi faibles et même quand ils semblent gagner ils sont repris (ils ont mené 28 à 3 contre les Browns avant de perdre). Les Jaguars, eux, font de bonnes choses (à leur niveau) mais n’arrivent toujours pas à conclure. Il y aura deux clés dans ce match. La première se jouera sur le jeu au sol des Titans car Tennessee gagne beaucoup de yards au sol en moyenne mais n’a marqué que 3 touchdowns. Cependant, contre une défense de Jacksonville qui encaisse beaucoup de yards à la course, cela pourrait avantager les Titans. L’autre clé est le pass-rush. Jacksonville a déjà sacké 16 fois l’adversaire, et les Titans en ont encaissé 14. Charlie Whitehurst va se retrouver au sol si sa ligne ne trouve pas de solutions.

Miami Dolphins (2-2) – Green Bay Packers (3-2)
Retour aux affaires pour les Dolphins après une semaine de repos en raison de leur match à Londres. En face ils trouvent un adversaire venant de l’autre conférence, les Packers de Green Bay. Il est assez dur d’analyser les statistiques de Miami puisqu’elles sont faussés en grande partie par leur grosse performance contre de très faibles Raiders. Il reste que Miami intercepte peu les quarterbacks adverses (3 int) mais arrive à mettre sous pression l’adversaire (11 sacks). Quand on oppose cela à la seule interception lancé par Aaron Rodgers et les 12 sacks encaissés, on peut déjà deviner que Rodgers devra utiliser son jeu de jambes dans la poche pour éviter la pression. De son côté Ryan Tannehill devra sortir un gros match contre une défense qui totalise déjà 7 interceptions et qui, d’une manière générale, contient bien le jeu de passe adverse.

Teddy Bridgewater déjà indispensable aux Vikings

Teddy Bridgewater déjà indispensable aux Vikings

Minnesota Vikings (2-3) – Detroit Lions (3-2)
Match de division entre des Vikings et des Lions qui sont tous les deux inconstants. Bonne nouvelle pour Minnesota, Teddy Bridgewater sera sur le terrain. Il faut dire que la performance de Christian Ponder contre Green Bay était soporifique. D’un point de vue statistique, les Lions ont l’avantage partout. L’attaque des Vikings devrait avoir du mal à la course mais aussi dans les airs et le pass-rush des Lions va sans doute s’y donner à cœur joie. La solution pour les Vikings sera de contenir l’attaque de Detroit et cela passera par mettre la pression sur Matthew Stafford qui a déjà pris 17 sacks. Comme chaque match de division, il y a un gros enjeu et ce match sera intéressant à jouer.

New York Jets (1-4) – Denver Broncos (3-1)
Il ne semble pas qu’il y ai beaucoup de suspense dans ce match. Les Jets restent sur un matchs ans marquer le moindre point et surtout, les New Yorkais en sont à -7 sur leur bilan de turnovers. Les Jets sont la 30ème attaque de la ligue, leurs deux quarterbacks sont aussi faibles l’un que l’autre et la défense prend beaucoup de points. Leur salut viendra sans doute sur le pass-rush. Avec 17 sacks, la ligne défense des Jets peut mettre la pression sur Peyton Manning et ralentir l’inévitable. Les Broncos ne miseront sûrement pas sur leur jeu au sol car les Jets n’encaissent pas beaucoup de yards dans ce domaine. Mais avec un Peyton Manning toujours aussi efficace et une défense des Jets qui intercepte peu l’adversaire et qui encaisse 250 yards dans les airs par match, tout semble déjà joué.

Tampa Bay Buccaneers (1-4) – Baltimore Ravens (3-2)
Et si les Buccaneers arrivaient à créer la surprise ? Cela semble bien improbable mais depuis le début de saison on observe que le pire ennemi des Ravens semble être eux-mêmes. La faute à un play call assez douteux des deux côtés du ballon. Si les Ravens restent sérieux, leur attaque (17ème de la ligue) devrait faire des étincelles contre une défense de Tampa aux abonnés absents (31 points encaissés en moyenne) qui n’intercepte pas beaucoup l’adversaire et qui ne créé pas beaucoup de fumbles. Ce qui est sûr c’est que Tampa aura du mal en attaque. 25ème de la ligue, l’attaque de Mike Glennon va affronter une défense de Baltimore qui n’a pas encaissé plus 23 points en seul match.  Match, à priori, sans suspense.

Coup d’envoi dimanche à 22h05

Oakland Raiders (0-4) – San Diego Chargers (4-1)
Peut-être le match le plus déséquilibré de ce week-end de NFL. Dans ce derby californien l’avantage est clairement pour San Diego qui, avec Philip Rivers toujours en mode MVP, enchaîne les victoires. Oakland est la dernière attaque de la ligue et encaisse 25 points et 365 yards par match en moyenne. La défense n’a que 4 sacks à son actif et 2 interceptions. Opposée à la 9ème attaque de la ligue cela ne suffira pas. En fait, il n’y a aucun aspect du jeu où Oakland pour avoir l’avantage. Chaque action, chaque phase de jeu sera crucial pour des Raiders bien inférieurs à leurs adversaires. Aucun suspense.

Coup d’envoi dimanche à 22h25

Atlanta Falcons (2-3) – Chicago Bears (2-3)
Match entre deux équipes assez similaires : grosse attaque, défense poreuse. Dans ce match la clé sera de voir quelle équipe arrivera à contenir le mieux l’attaque adverse. Les Falcons ont la 3ème attaque de la ligue et les Bears prennent beaucoup de points. La solution pour Chicago sera de mettre la pression sur un Matt Ryan qui voit ses titulaires de la ligne offensive tomber les uns après les autres. De plus la défense des Bears a déjà 7 interceptions au compteur. Léger avantage pour Chicago de ce côté du ballon. L’autre clé sera de voir Jay Cutler arrive à retrouver de la régularité. Capable de belles choses mais aussi de vilains choix, le quarterback des Bears aura les clés du match en main.

Seattle Seahawks (3-1) – Dallas Cowboys (4-1)
Sans la plus belle affiche de ce week-end. Les Cowboys de Tony Romo se déplace dans le stade où il est le plus dur de jouer. En ce début de saison les Seahawks sont assez durs à cerner. On ne sait pas si ils veulent gérer leur présaison où si, au contraire, ils sont un peu moins performant que l’année dernière. Mais cela reste du pinaillage car Seattle reste une des meilleures équipe de la ligue. L’attaque de Dallas (6ème de la ligue) aura une carte à jouer et à l’image du match contre les Chargers en semaine 2, la défense de Seattle n’est pas toujours aussi léthale que l’an dernier. L’attaque de Russell Wilson, elle, fera face à une défense qui encaisse 20 points par match en moyenne. De toute évidence les champions en titre sont favoris, surtout chez eux. Mais si les Cowboys ont pris exemple sur Philip Rivers, une surprise est toujours probable.

Arizona Cardinals (3-1) – Washington Redskins (1-4)
Les Cardinals ont subit leur première défaite de la saison dimanche dernier et ils auront à cœur de se rattraper. 21ème attaque de la ligue, c’est surtout grâce à leur défense (bien que disséquée par Peyton Manning il y a 5 jours) qui leur a permis d’obtenir leurs victoires. Face à une attaque de Washington qui n’est que 19ème de la ligue, Arizona semble avoir un léger avantage. Le gros problème pour les Redskins reste leur incapacité gagner des ballons. Leur bilan de turnover est à -5. Ce sera l’une des clés du match, la capacité de Washington a garder le ballon et à en voler à Arizona. Ce qui est sûr c’est que ce match ne promet pas beaucoup de points.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30

Les Giants retrouvent les joies des célébrations de touchdowns

Les Giants retrouvent les joies des célébrations de touchdowns

Philadelphia Eagles (4-1) – New York Giants (3-2)

Un Sunday Night Football qui oppose deux adversaires de la NFC Est. Les Eagles ont gagnés en se faisant peur dimanche dernier et avaient perdu la semaine précédente. En face les Giants restent sur 3 victoires de rang probantes. Du point de vue du momentum, avantage à New York. Il reste que Philadelphie a la deuxième attaque de la ligue pendant que les Giants n’ont encaissé que 22 points en moyenne. Voilà la première clé du match : la capacité de Philadelphie à rester aussi efficace, surtout que les Giants ont déjà 8 interceptions au compteur. De l’autre côté du ballon Eli Manning va pouvoir s’amuser car les Eagles encaissent 26 points en moyenne et n’ont que 3 interceptions jusqu’ici. Match qui semble promettre pas mal de points et beaucoup d’intensité.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30

Saint Louis Rams (1-3) – San Francisco 49ers (3-2)
Dernier match du week-end et match de division entre des Rams dans le dur et des 49ers toujours aussi imprévisibles. Si ces deux équipes sont très proches en terme de points marqués (21 en moyenne pour les Rams, 22 pour les 49ers) elle le font différemment. Les Rams misent tout sur leur jeu aérien, contre une défense de San Francisco qui est toujours aussi redoutable, cela sera une clé du match. Pour les 49ers qui gagnent beaucoup de yards au sol, le challenge sera de convertir en touchdowns les pénétration dans la redzone. Ce match semble assez déséquilibré sur de nombreux domaines mais le Rams ont montré de belles choses par moment. Les 49ers devront éviter de jouer sur un rythme de sénateur pour ne pas se faire surprendre.

Repos : Saints, Chiefs

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une