Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Course au MVP

Course au MVP – Semaine 5

Encore une semaine riche en NFL. Cette cinquième semaine de compétition a notamment été marqué par le plus gros come back d’une équipe jouant à l’extérieur avec les Browns qui sont revenus de l’enfer sur le terrain des Titans.

Côté classement, l’inévitable Peyton Manning retrouve la tête après s’être offert le scalp des Cardinals. Mais il reste suivi de près par les impressionnants de régularité Philip Rivers et DeMarco Murray.

Peyton Manning – Julius Thomas, un duo qui fonctionne à plein régime.

1) Peyton Manning (+2) Quarterback – Denver Broncos (3-1)
1293 yards à 66,5% – 12 touchdowns pour 3 interceptions, 8 courses, -7 yard – 109 d’évaluation.
Après une semaine de repos, revoila le shériff en tête du classement. Mais pouvait-il en être autrement ? On ne peut pas dire qu’il s’agissait d’un retour à la compéitition en douceur que d’accueillir l’une des deux dernières équipes encore invaincues. Pourtant, Peyton Manning s’est chargé personnellement de découper cette vaillante équipe des Cardinals. Si il n’a pu éviter deux interceptions, il a été capable de lancer 479 yards et 4 touchdowns en profitant pour passer la barre des 500 touchdowns en carrière pour confirmer que le record de Brett Favre ne serait bientôt plus qu’un souvenir. Déloger Peyton Manning de cette première place ne sera pas chose aisée.

2) Philip Rivers (-1) Quarterback – San Diego Chargers (4-1)
1443 yards à 70,3% – 12 touchdowns pour 2 interceptions, 17 courses, 39 yards – 116,3 d’évaluation.
Philip Rivers continue d’accomplir ce qui s’annonce comme la meilleure saison de sa carrière. Si jusqu’à présent, il avait eu du mal à enchaîner les performances, tout semble désormais aller dans le bon sens. Face à des Jets incapables de marquer des points, il n’a pas eu à forcer son talent. Il approche tout de même les 300 yards tout en marquant trois nouveaux touchdowns pour une interception. Un nouveau match de classe qui le place comme le challenger numéro 1 du boss.

3) DeMarco Murray (-1) Running-back – Dallas Cowboys (4-1)
670 yards pour 5 touchdowns à la course, 124 yards à la réception.
Les Cowboys semblent avoir enfin décidé de donner des ballons à DeMarco Murray dans la durée. Le bilan parle de lui même : 794 yards cumulés et 5 touchdowns en cinq matchs. Il s’affirme de très très loin comme le meilleur coureur de la ligue cette saison et en plus cela à le mérite de décharger Tony Romo de la très lourde tache qui lui incombait jusque la. Au final tout le monde est content. Murray peut enfin s’exprimer, Romo peut se détendre et faire briller notamment Dez Bryant sans prendre de risques inconsidérés et les Cowboys gagnent. Cela peut-il durer ? On devrait bientôt le savoir.

4) Andrew Luck () Quarterback – Indianapolis Colts (3-2)
1617 yards à 68,1% – 14 touchdowns pour 6 interceptions, 19 courses, 75 yards, 2 touchdowns – 100 d’évaluation.
Le jeune quarterback des Colts continue de porter son équipe vers les sommets. Opposé à la bonne défense des Ravens cette semaine, Andrew Luck a une fois de plus passé les 300 yards à la passe en portant son total de touchdowns à 14 en seulement 5 matchs. Et puisque Luck est un quarterback moderne et complet, il sait aussi utiliser ses jambes pour marquer un touchdown. Il l’a fait pour la deuxième fois cette saison face à Baltimore. A la clé, une troisième victoire consécutive, avant une quatrième dès ce soir ?

Russell Wilson était insaisissable pour les Redskins.

5) JJ Watt () Defensive End – Houston Texans (3-2)
19 plaquages, 2 sacks, 3 passes défendues – 1 interception, 1 touchdown – 1 touchdown à la réception.
Pas de changement pour JJ Watt cette semaine. Le defensive end des Texans n’a pas fait un match fou statistiquement face aux Cowboys. Mais son influence sur sa défense mais surtout sur le jeu offensif adverse reste phénoménal. Il est incontestablement le meilleur défenseur de la NFL cette saison. Il n’a probablement pas fini de monter dans ce classement si jamais il venait à remettre la machine à statistiques en route.

6) Russell Wilson (+3) Quarterback – Seattle Seahawks (3-1)
852 yards à 70,3% – 8 touchdowns pour 1 interception, 29 courses, 209 yards – 112,9 d’évaluation.
Qualifié de meilleur joueur de la NFL par Ryan Clark après la victoire à Washington, Wilson continue d’impressionner. Si ses stats ne sont pas monstrueuses en terme de yards à la passe, il reste remarquable d’efficacité. Face aux Redskins, il a commencé par rappeler qu’il gardait une formidable capacité à courir (11 courses, 122 yards, 1 touchdown). Lorsque Washington a fermé la porte aux courses, Russell Wilson s’est mis à passer. Et la encore c’est sans appel (75% de passes complétées, 201 yards, 2 touchdowns). Il faudra trouver autre chose pour l’arrêter.

7) Aaron Rodgers (-1) Quarterback – Green Bay Packers (3-2)
1155 yards à 66,7% – 12 touchdowns pour 1 interception, 7 courses, 36 yards – 114,8 d’évaluation.
7 bis) Jordy Nelson (+3) Receveur – Green Bay Packers (3-2)
525 yards et 4 touchdowns.
Oublié le début de saison compliqué pour Aaron Rodgers et son attaque. Comme souvent à cette période de l’année, elle tourne à plein régime. Face aux Vikings, le quarterback des Packers a même pu s’économiser tellement il a fait la différence tôt. A vrai dire, après avoir lancé une ogive de 66 yards bien réceptionnée pour un touchdown de Jordy Nelson (la seule réception du receveur dans cette partie), le match était déjà plié. Au final, Rodgers finit à moins de 200 yards ce qui peut étonner en voyant la qualité de son match. Cela ne l’a pas empêché de le faire avec seulement 12 passes complétées dont trois touchdowns. Indissociable jusque dans ce classement, le duo est clairement en train de marcher sur les défenses match après match.

8) Antonio Brown (-1) Receveur – Pittsburgh Steelers (3-2)
511 yards et 5 touchdowns – 10 yards à la course.
Pas de touchdown cette semaine pour Antonio Brown. Pourtant, il a encore été l’atout majeur de son équipe offensive face aux Jaguars. Auteur de 84 yards en 5 réceptions, il est parvenu à faire avancer son attaque quand il le fallait. Si Ben Roethlisberger n’a pas su le trouver dans de bonnes conditions pour scorer face à une sois disant faible défense de Jacksonville, il continue cependant à réaliser une saison d’excellente facture. Il tire en tout cas parfaitement partie des pépins des uns et des autres pour s’affirmer parmi les meilleurs receveurs de cette ligue.

« J’AI ! »

9) Matt Ryan (-1) Quarterback – Atlanta Falcons (2-3)
1579 yards à 66% – 11 touchdowns pour 6 interceptions, 9 courses, 47 yards – 96,4 d’évaluation.
Le quarterback des Falcons affiche un compteur de yards à la passe impressionnant. A nouveau au dessus des 300 yards face aux Giants malgré la défaite, Matt Ryan continue sa bonne saison. Mais si l’attaque continue de se montrer surpuissante, la faiblesse de la défense est en train de réduire à néant les efforts de Ryan et des siens. Un problème qu’il va falloir régler sans attendre sous peine de voir une fois encore les playoffs s’échapper.

10) Marshawn Lynch (+1) Running back – Seattle Seahawks (3-1)
306 yards, 3 touchdowns à la course – 126 yards, 3 touchdowns à la réception
Après une semaine de repos, revoila Beast Mode dans le classement. Il s’affirme encore et toujours comme le complément parfait de Russell Wilson dans l’attaque des Seahawks. Au total, Marshawn Lynch est parvenu à inscrire six touchdowns en seulement quatre matchs. Ses 432 yards cumulés n’en sont pas moins impressionnant. Quand on sait qu’en plus de ça, Percy Harvin peut venir prendre des ballons dans le backfield comme être une menace en profondeur, pas étonnant que cette attaque trouve des solutions en toutes circonstances.

Mentions Spéciales:
Andy Dalton (926 yards, 3 touchdowns, 1 interception – 28 yards à la course – 100,3 d’évaluation)
Arian Foster (404 yards et 3 touchdowns.)
DeAndre Levy (51 plaquages – 3 passes défendues, 1 safety,  1 interception)
Julio Jones (552 yards et 3 touchdowns)
LeVeon Bell (460 yards et 1 touchdown – 228 yards à la réception)
Julius Thomas (226 yards et 7 touchdowns)
Giovani Bernard (247 yards et 3 touchdowns – 158 yards à la réception)
Luke Kuechly (61 plaquages, 1 sack 3 passes défendues – 1 fumble forcé)
Malcolm Jenkins (26 plaquages – 5 passes défendues – 3 interceptions, 1 touchdown)
Ben Roethlisberger (1365 yards, 7 touchdowns, 2 interceptions – 11 yards à la course – 100,1 d’évaluation)
Eli Manning (1174 yards, 11 touchdowns, 5 interceptions – 2 yards à la course – 95,6 d’évaluation)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une