Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL semaine 6 (19h) : Aaron Rodgers énorme, les Buccaneers humiliés et un match nul

une_aaron_rodgers_121014

Comme toutes les semaines, la série de matches de 19 heures a permis de vivre à peu près toute la palette des émotions.

C’est probablement à Miami qu’Aaron Rodgers a fait vivre les moments les plus fous de la soirée. Étincelant dans les derniers instants, le quarterback des Packers a mené son équipe à la victoire sur le fil.

À l’extrême inverse, les Ravens ont étrillé les Buccaneers. Entre ces deux matches, beaucoup de rencontres serrées, des victoires arrachées… et un match nul !

Miami Dolphins (2-3) – Green Bay Packers (4-2) : 24-27
Aaron Rodgers (24/42, 264 yards, 3 TDs) est un tueur ! Il reste deux minutes et quatre secondes lorsque Green Bay récupère le ballon sur ses 40 yards avec quatre points de retard et un seul temps mort. Le quarterback rentre alors en action pour un récital : une passe de 18 yards réussie sur une 4e tentative et 10 yards, une passe pour un first down sur 3e et 10 yards, une passe de 12 yards sur un fake spike à 7 secondes de la fin ! Plus que six secondes au chrono et 4 yards à gagner, les Dolphins prennent un temps mort. Rodgers ne gamberge pas. Andrew Quarless est dans la end zone, Bang ! Touchdown de la victoire à deux secondes de la fin !

Les Packers l’ont échappé belle, un fumble sur le dernier drive aurait pu effacer tous ces beaux efforts, mais T.J. Lang s’est bien jeté sur le cuir. Après ces exploits, la tentative de passes latérales des Dolphins n’a rien donné.

Miami peut se mordre les doigts. Après un mauvais début de match marqué deux interceptions de Ryan Tannehill, les Dolphins étaient menés 10-3 à la pause. Mais c’est un Tannehill (19/30, 227 yards, 2 TDs, 2 int) métamorphosé qui est revenu des vestiaires pour mener son équipe à trois touchdowns de suite pour prendre l’avantage 24-17, Green Day répondant avec un touchdown de Randall Cobb (5 rec, 58 yards, 1 TD) sur une superbe échappée de Rodgers.

Les Dolphins ont en fait caler au pire moment, celui de tuer le match. Avec 4 points d’avance après un coup de pied de Mason Crosby (24-20), ils récupèrent le cuir à 4mn09 du terme. Ils gagnent trois first down et font utiliser deux temps mort à Green Bay. Un first down de plus ferait presque l’affaire, mais Tannehill rate une passe sur 2e et 9 yards, et Lamar Miller est stoppé sur la troisième tentative. Miami a donc rendu le ballon une dernière fois à Rodgers. Une fois de trop.

Cincinnati Bengals (3-1-1) – Carolina Panthers (3-2-1) : 37-37
Incroyable match entre les Bengals et les Panthers. Les deux équipes méritaient la victoire et le match nul semble juste. Chacune d’entre elles a eu l’occasion de l’emporter en prolongation. Les Bengals ont d’abord réussi leur field goal (37-34) avant de voir les Panthers répondre par un field goal à 2 minutes de la fin (37-37). Mais les Bengals et Mike Nuggent ont eu le dernier mot avec un field goal à 2 secondes de la fin de la prolongation. Seulement le kicker se rate et donne un résulat inatendu : un match nul !

Un match rythmé avec 4 changements de leader ! Les Panthers ouvrent les hostilités après un 1er drive de neuf minutes avec un touchdown sur réception de Kelvin Benjamin (7rec,49yards,1TD). Mais les Bengals réagissent tout de suite avec une réception de Brandon Tate et un sublime course de 89 yards de Giovanni Bernard (18courses, 137 yards, 1TD) pour permettre aux locaux de mener 14 à 7.
Après un échange de field goals (17-10), les Panthers reprennent les commandes durant le troisième quart avec deux touchdowns. L’un au sol par Fozzy Whittaker et l’autre par Cam Newton (29/46, 284 yards, 2TD,1INT ; 17courses,107 yards,1TD) sur une course de 12 yards (17-24).

En début de dernier quart, Andy Dalton (34/44, 323 yards, 2TD,2INT) envoie Mohammed Sanu (11rec,120yards,1TD) en terre promise pour revenir à égalité (24-24). La fin de match s’emballe avec un touchdown de Greg Olsen auquel répond Jeremy Hill au sol (31-31). Puis les équipes marquent chacune un field goal pour rejoindre la prolongation sur le score de 34-34. Une prolongation que les remporteront donc.

Buffalo Bills (3-3) – New England Patriots (4-2) : 22-37
S’il fallait une confirmation, Tom Brady vient de la donner. Il est de retour et il amène derrière lui toute son attaque. Plutôt irréguliers cette saison, les Patriots devaient capitaliser sur leur belle victoire face à Cincinnati lundi dernier. C’est chose faite avec cette victoire. Pourtant, il aura fallu attendre le deuxième quart-temps pour qu’une des deux équipes ouvre enfin la marque. En première mi-temps, les Bills ont donné le bâton pour se faire battre. En commençant par une grossière interférence de passe de Duke Williams qui pousse Julian Edelman dans la end zone. Résultat : les Pats récupèrent le ballon sur la ligne des 1 yards et marquent leurs premiers points sur l’action suivante. Une passe de Tom Brady vers Wright, le nouveau joujou du lanceur de la Nouvelle Angleterre (7-0).

Jusqu’à la pause, fumbles et interception ont permis à New England d’ajouter six nouveau points pour atteindre la mi-temps avec treize unités. Mais Buffalo reste au contact puisque Robert Woods attrape un ballon de Kyle Orton dans la end zone. Le score est donc de 13-7 à la pause. En seconde période en revanche, les Patriots n’ont pas eu besoin des Bills pour marquer. Tom Brady est redevenu Tom Brady (27/37, 361 yards, 4 touchdowns) et a distribué à toute son attaque. Aux habituels Edelman (9 rec, 91 yards) et Gronkowski (7 rec, 94 yards) mais aussi à Bradon LaFell (97 yards et 2 TDs) et Brian Tyms (43 yards et 1 TD).

Côté Bills, l’attaque tente tant bien que mal de garder l’équipe dans le match. Kyle Orton fait une bonne partie (24/38, 299 yards, 2 TDs et 1 INT) tout comme Scott Chandler qui fini avec 105 yards. Mais les deux touchdowns des Bills en seconde mi-temps n’ont pas été suffisants. Les Patriots reprennent donc la tête de leur division avec un week-end parfait pour eux puisque les trois autres équipes de la AFC East chuté.

Cleveland Browns (3-2) – Pittsburgh Steelers (3-3) : 31-10
Après un énorme comeback la semaine dernière, les Browns se sont cette fois facilité la tâche en dominant quasiment tout le match les Steelers. Si les visiteurs ont dominé le premier quart avec un field goal (0-3), les locaux ont roulé sur leurs adversaires tout le reste du match.

Annihilant les attaques des Steelers, les Browns enchaînent 3 touchdowns en attaque lors du second quart. C’est d’abord Isaiah Crowell au sol puis Jordan Cameron (3rec, 102 yards, 1TD) sur une passe de 51 yards de Brian Hoyer (8/17,217 yards, 1TD). Enfin Ben Tate (25 courses, 78 yards, 2TD) corse l’addition avec une course de 8 yards (21-3).

Après un field goal (24-3), Ben Tate s’offrira un doublé sur une course d’un yard (31-3). Les Steelers réduiront l’écart en fin de match avec une passe de Ben Roethlisberger (21/42,228yards,1TD,1INT) pour Lance Morre (31-10). Victoire convaincante des Browns, en revanche les Steelers continuent de décevoir en attaque.

Joe Flacco et ses coéquipiers se sont baladés ce dimanche.

Joe Flacco et ses coéquipiers se sont baladés ce dimanche.

Tampa Bay Buccaneers (1-5) – Baltimore Ravens (4-2) : 17-48
Ce match a duré un mi-temps. Non, un quart-temps. Non, six minutes. Les Ravens ont tout simplement humilié les Buccaneers. En six minutes, les Ravens ont marqué un touchdown, intercepté Mike Glennon (24/44, 314 yards, 2 TDs, 1 int) et inscrit un autre touchdown (14-0). Après avoir forcé deux punts, ils ont ajouté deux autres touchdowns pour porter le score à 28-0 à la fin du premier quart. Et dès la reprise du second, Joe Flacco (21/29, 306 yards, 5 TDs) a trouvé Steve Smith pour un touchdown de 56 yards.

Bilan des 16 premières minutes ? 35-0 pour les Ravens, et cinq passes de touchdown pour Joe Flacco. Après un field goal de plus, les hommes de John Harbaugh ont atteint la pause sur le score de 38-0.

Devant un stade déjà à moitié-vide, il n’y avait plus qu’à gérer la deuxième mi-temps, ce que les Ravens ont fait sans forcer en autorisant des touchdowns à Mike Evans (4 rec, 55 yards, 1 TD) et Louis Murphy mais sans être inquiété le moins du monde.

New York Jets (1-5) – Denver Broncos (4-1) : 17-31
Les Broncos n’ont pas outrageusement dominé cette rencontre et les Jets se rattrapent (un peu) de leur non match du week-end dernier (défaite 31 à 0 contre San Diego). Ce match aura été l’occasion de voir Peyton Manning (22/33, 237 yards, 3 TD) se rapprocher encore plus du record de Brett Fravre, ainsi que de voir Geno Smith (23/43, 190 yards, 2 TD, 1 INT) sortir la tête de l’eau.

Le premier quart-temps commence bien pour New York grâce à un touchdown capté par Jace Amaro (10 rec, 68 yards, 1 TD). Les Broncos répondent par un field goal. Dans le deuxième quart Denver passe la seconde et Manning lance 2 touchdowns, l’un pour Demaryius Thomas (10 rec, 124 yards, 1 TD), l’autre pour Julius Thomas (4 rec, 51 yards, 2 TD). Ce dernier en est déjà à 7 touchdowns captés en 5 matchs ! En face les Jets restent muets et le score à la pause est de 17 à 7 pour les visiteurs.

Au retour des vestiaires les Broncos continuent d’appuyer. Manning lance un troisième touchdown et les New Yorkais rentrent un field goal. Le quatrième quart est déterminant puisque les Jets marquent un nouveau touchdown sur une réception de Eric Decker (6 rec, 54 yards, 1 TD) et revienent à 7 points de leurs adversaires (score 17-24). Les Broncos n’arrivent pas à avancer. Il reste 26 secondes à jouer, les Jets sont sur leur propre ligne des 1 yards, une passe longue se prépare, Smith lance et est intercepté par Aqib Talib qui retourne pour un touchdown. Le match est fini.

Les Broncos rentrent chez eux avec une victoire de plus dans leur bilan et les Jets enregistrent une défaite de plus mais avec quelques signes d’espoirs.

Tennessee Titans (2-4) – Jacksonville Jaguars (0-6) : 16-14
Les fans des Jaguars et Titans ont vécu une fin de match assez folle. Les Jaguars, menés 16 à 7, récupèrent la balle à 2 minutes de la fin du match. Blake Bortles (32/46, 336 yards, 1TD, 1INT) et ses partenaires remontent le terrain et trouvent la faille à 37 secondes sur une passe de 20 yards pour Clay Harbor (3rec, 91yards,1TD) (16-14).

Les Jaguars tentent alors l’onside kick et le récupèrent ! L’attaque avance mais le field goal de la gagne est bloqué par l’équipe spéciale des Titans. Les Titans remportent le match mais ont bien failli se faire avoir comme la semaine dernière…

Jacksonville avait pourtant bien débuté avec un touchdown au sol de Storm Johnson (0-7). Mais derrière les Titans prennent les commandes en enchaînant 16 points. 3 field goals et 1 touchdown de Jackie Battle suffisent aux Titans pour remporter ce match.

Minnesota Vikings (2-4) – Detroit Lions (4-2) : 3-17
En l’absence de Calvin Johnson et Reggie Bush, les Lions n’ont pas été éclatants en attaque, mais leur défense a fait un gros boulot pour faire passer une très mauvaise soirée à Teddy Bridgewater (23/37, 188 yards, 3 ints), et 17 points ont suffit.

Detroit a mis le pied sur le match dès le premier drive avec un touchdown de Theo Riddick (5 rec, 75 yards, 1 TD) sur une passe de Matt Stafford (19/33, 185 yards, 1 TD). Dans la foulée, la défense a donné le ton en interceptant Bridgewater. Le début d’un long combat défensif. Juste avant la pause, Matt Prater réussit un field goal de 52 yards pour porter l’avantage de son équipe à 10-0 à la mi-temps.

Le coup de grâce est donné à 12mn44 du terme, lorsque Detroit convertit une 4e et 1 yard au sol sur les 6 yards adverses. Deux courses plus tard, Joique Bell (18 courses, 74 yards, 1 TD) réussit le touchdown du 17-0. Un long drive plus tard, les Vikings réussissent à débloquer leur compteur avec un field goal, mais la défense des Lions les stoppe deux fois de plus pour s’assurer une victoire sans véritable frayeur.

Résumés : Raphael Masmejean, Nelson Caignard, Lucas Vola et Alain Mattei.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Déc à 3:30TB2.9pariez1.25ATL
23-Déc à 23:30BAL1.07pariez4.9IND
24-Déc à 20:00CHI1.25pariez2.9CLE
24-Déc à 20:00CIN2.3pariez1.4DET
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une