Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Semaine 6 (22h) : Les Chargers l’emportent de peu, les Redskins trop faibles et les Bears passent par les airs

Oakland Raiders (0-5) – San Diego Chargers (5-1) : 28-31

Match plus serré que prévu entre ces deux rivaux de division. Les Chargers l’emportent au terme d’un match à suspense dans lequel les Raiders, et surtout Derek Carr (18/34, 283 yards, 4 TD, 1 int), ont fait un bien meilleure impression qu’il y a deux semaines à Londres. Ce sont les Raiders qui tirent les premiers. En moins d’une minute, Derek Carr trouve Andre Holmes (4 réc, 121 yards, 2 TD) pour un superbe touchdown de 77 yards. Les Chargers répondent sur le drive suivant : Philip Rivers (22/34, 313 yards, 3 TD) trouve Eddie Royal (2 réc, 49 yards, 1 TD) pour une passe qui finit en touchdown. 7 partout après 5 minutes de jeu. Dans le deuxième quart-temps, San Diego reprend l’avantage grâce à un nouveau touchdown, pour Malcolm Floyd (5 réc, 103 yards, 1 TD) cette fois-ci. Et les Raiders ne se privent pas pour répondre, encore sur le drive suivant. Derek Carr trouve James Jones (5 réc, 57 yards, 1 TD) et égalise. 14-14 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les locaux prennent l’avantage au score. Les Chargers avaient pourtant l’occasion de marquer des points au pied mais 3 pénalités d’affilée les forcent à punter. Enfin presque car Eric Wedle tente une passe sur un fake punt mais son ballon est trop loin pour Seyi Ajirotutu. Carr lance son troisième touchdown de la journée, celui-ci pour Brice Butler (3 réc, 64 yards, 1 TD) du milieu du terrain. Et pour rester dans le ton du match, San Diego égalise dès le drive qui suit grâce à une passe de Rivers pour Antonio Gates (3 réc, 27 yards, 1 TD). 21-21 au début du dernier quart.

Dans la dernière période, Derek Carr continue son récital en lançant un quatrième touchdown, le deuxième du match pour un Andre Holmes des grands soirs. On attend la réponse des Chargers mais ceux-ci échouent aux portes de la end-zone et doivent se contenter d’un field goal. Les Raiders ont l’avantage 28-24, 6 minutes à jouer et la balle en main. Mais la défense de San Diego ne l’entend pas de cette oreille et bloque instantanément Oakland pour rentre la balle à Rivers. Branden Oliver (26 ballons, 101 yards, 1 TD) saute par dessus la mêlée dans la end-zone pour donner trois points d’avance à San Diego, 31-28. Derek Carr, impeccable jusqu’ici, a une belle occasion de revenir au score. Mais le rookie Jason Verett réalise une superbe interception pour priver Oakland d’une remontée. Les Chargers laissent filer le chronomètre et l’emportent 28-31 pour une cinquième victoire d’affilée et Philip Rivers enchaîne un cinquième match avec un rating supérieur à 120, un record en NFL. Oakland n’a toujours pas gagné cette saison mais vient de prouver qu’ils avaient les moyens de faire de belles choses avec leur quarterback rookie.

Arizona Cardinals (4-1) – Washington Redskins (1-5) :30-20

Andre Ellington a encore été omniprésent avec 6 réceptions et 19 courses.

Andre Ellington a encore été omniprésent avec 6 réceptions et 19 courses.

Longtemps incertain, Carson Palmer (28/44, 250 yards, 2 TDs) a finalement pu tenir son rang et emmener son équipe vers la victoire. Le quarterback des Cardinals a été bien aidé par sa défense en seconde mi-temps pour s’assurer le match. En face, les Redskins, diminués par une avalanche de blessures, n’ont pas été en mesure d’inquiéter les nouveaux leaders de la NFC Ouest. Les turnovers de Kirk Cousins (24/38, 354 yards, 2 TDs, 3 INTs) ont coûté la rencontre aux joueurs de Washington.

Ce sont les Cardinals qui dictent le rythme des premières minutes. Après un bon passage d’Andre Ellington (19 courses, 67 yards, 6 réceptions, 26 yards), Carson Palmer trouve Michael Floyd (4 réceptions, 47 yards, un TD) pour son premier touchdown de la saison. Mais dès le début du 2ème quart-temps, DeSean Jackson (3 réceptions, 115 yards, 1TD) inscrit six points pour Washington. Bien servi par Kirk Cousins, l’ancien Eagle a laissé Patrick Peterson sur place avant de courir pour près de 50 yards. Une nouvelle belle connexion entre Cousins et Jackson permet aux Redskins de se placer pour un field goal (10-7).

Dans une mi-temps dominée par les défenses, Larry Fitzgerald (6 réceptions, 98 yards, 1 TD) va tout de même parvenir à casser 2 plaquages avant de finir dans la end zone. Premier touchdown de la saison également pour le receveur des Cardinals. Il reste alors quelques secondes à jouer dans cette première période… Des secondes suffisantes pour permettre à Roy Helu de placer son kicker assez prêt pour un nouveau field goal. A la mi-temps, les coéquipiers du running back sont tout de même menés d’un point : 14-13.

Au retour des vestiaires, les Redskins n’y arrivent absolument plus en attaque, à l’image d’Alfred Morris (13 courses, 41 yards). En face, Carson Palmer est dans un grand soir. L’ancien des Raiders emmène son équipe vers un nouveau field goal, les seuls points marqués de ce troisième quart (17-13). Le dernier acte est à l’image du troisième. Andre Roberts (5 réceptions, 55 yards) commet un fumble avant que Cousins se fasse intercepter à trois reprises ! Malgré un sursaut d’orgueil de du quarterback des Redskins, Arizona monopolise le cuir et n’a plus qu’à capitaliser sur ces turnovers. Score final : 30-20. Les Cardinals prennent la tête de la NFC Ouest, devant Seattle et San Francisco s’il vous plaît. Pour Washington, toujours privé de RGIII, le reste de la saison risque d’être long…

Atlanta Falcons (2-4) – Chicago Bears (3-3) : 13-27

Chicago a encore prouvé qu’ils ont probablement le meilleur duo de receveurs de la NFL avec Brandon Marshall (6 réc, 113 yards) et Alshon Jeffery (5 réc, 136 yards).  Ajoutez à cela un Matt Forte (17 ballons, 80 yards, 2 TD et 77 yards à la passe) qui prête main-forte dans les airs et Jay Cutler (26/38, 381 yards, 1 TD) qui ne fait pas d’erreur, cela donne une équipe de Chicago capable d’à peu près tous les exploits. Le score a eu du mal à s’envoler en début de match. Les défenses se montrent redoutables, surtout face à la course. Aucune des deux équipes n’a réussi à courir plus de 50 yards au cours de la première mi-temps. Les Falcons prennent l’avantage sur un field goal mais les Bears repassent devant grâce à deux field goals et un touchdown de Jay Cutler pour Josh Morgan dans le deuxième quart-temps. Les visiteurs mènent 13 à 3 à la mi-temps.

En deuxième mi-temps, les Falcons parviennent à égaliser avec un touchdown de Matt Ryan (19/37, 271 yards, 1 TD, 1 int) pour Antone Smith (4 réc, 64 yards, 1 TD), suivi d’un field goal de 54 yards réussi par le kicker Matt Bryant. Les observateurs les plus fourbes pensent que c’est le moment idéal pour Cutler pour lancer une interception mais le quarterback de Chicago fait mentir ses détracteurs en lançant une passe de 74 yards pour Alshon Jeffery qui place les Bears à 6 yards de la end-zone. Une distance que Matt Forte couvre sans souci pour un touchdown. 19-13 pour les visiteurs. Étonnement, Robbie Gould rate l’extra-point et le score en reste là après trois périodes.

Malgré ce petit raté, les Bears vont clairement prendre l’ascendant sur les Falcons jusqu’à la fin du match. Les locaux n’obtiennent plus que deux premières tentatives après ce touchdown des Bears. Matt Forte va même inscrire un deuxième touchdown au sol. Chicago va tenter la conversion à deux points pour rattraper l’extra-point raté. Et Jay Cutler parvient à trouver Martellus Bennett (4 réc, 52 yards) dans la end-zone pour les deux points, les Bears mènent 27-13. La fin de match est dominée par les défenses, notamment celle des visiteurs. Le cornerback rookie Demontre Hurst parvient même à intercepter Matt Ryan. Ce dernier aura subi 4 sacks dans le match dont deux par Willie Young dans le dernier quart. Le score n’évoluera plus, les Bears viennent s’imposer 27 à 13 sur le terrain d’Atlanta. Pour les Falcons, la ligne offensive continue de poser des questions tant Matt Ryan semble en difficulté sur la plupart de ses jeux.

Seattle Seahawks (3-2) – Dallas Cowboys (5-1) : 23-30

Résumés : Raoul Villeroy de Galhau, Paul Harrer et Nicolas Meichel

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND1.92pariez1.6DEN
16-Déc à 23:30DET1.3pariez2.7CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une