Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Semaine 6 (lundi) : les 49ers calment les Rams

St. Louis Rams (1-4) – San Francisco 49ers (4-2) : 17-31

15 ans du Greatest Show on Turf obligent, le spectacle est au rendez-vous. Ou presque. Et pour animer le début de soirée, on peut compter sur un Austin Davis de plus en plus impressionnant de maîtrise et d’assurance semaine après semaine. Mais ce sont bien les 49ers qui ont fait le show. Dans une rencontre à réaction, les protégés de Jim Harbaugh encaissent l’enthousiasme des Rams en début de partie avant de répliquer. Une riposte cinglante.

À quelques minutes du terme pourtant, Greg Zuerlein s’offre le field goal de l’espoir. Les Rams reviennent à 7 unités et peuvent encore espérer un retour in extremis. Un rapide 3-and-out de l’attaque des Niners et le ballon revient dans les mains d’Austin Davis avec une minute à jouer. Deux jeux plus tard, le jeune passeur envoie le cuir dans les bras de Dontae Johnson. Le cornerback file dans la endzone. Jeu, set et match ! Le comeback n’aura pas lieu.

sf-vs-stl-mnf-2014

Après une bonne entame, les Rams n’ont pas su tenir la cadence

Chacun son quart temps

Dans une première mi-temps où chaque équipe aura eu sa période, les Rams donnent le ton d’entrée. Austin Davis (21/42, 236 yards, un touchdown et une interception) orchestre une longue remontée du terrain. 11 jeux, 80 yards, plus de 7 minutes de possession et au bout Benjamin Cunningham, qui conclut en force le travail d’équipe des siens (7-0). Comme souvent ces dernières semaines, l’attaque des 49ers est empruntée et manque cruellement d’inspiration. Pire encore, elle est maladroite. Au contraire de Davis. Profitant d’un fumble des Niners, le jeune quarterback trouve le chemin de la endzone en deux temps trois mouvements et double la mise en se connectant avec un Lance Kendricks esseulé (14-0).

La réplique des 49ers tarde à venir. Elle intervient finalement juste avant la pause. Après un boulet de canon de 54 yards de Phil Dawson, Colin Kaepernick (22/36, 343 yards et 3 touchdowns) envoie un missile à destination de Brandon Lloyd. Le receveur et ses jambes de 33 ans font le reste. 80 yards plus loin, touchdown ! (14-10). Pas flamboyants, les hommes de Jim Harbaugh ont su dompter la fougue d’Austin Davis et profiter du mutisme du pass rush des Rams (pas le moindre sack) pour rester à portée de leurs hôtes.

Une période à sens unique

Les 49ers trouvent la cadence et surfent sur leur bonne fin de premier acte au retour des vestiaires. Kaepernick échappe à la pression envoie le cuir dans les mains d’Anquan Boldin (7 réceptions, 94 yards et un touchdown) dans un angle presque impossible pour le droitier qu’il est et conclut un joli drive de 80 yards. Les visiteurs prennent les devants (14-17). Les Rams sont mis à mal par le pass rush agressif des 49ers. Le momentum a changé de camp. Zig à gauche, zig à droite, zig à gauche : Michael Crabtree (3 réceptions, 49 yards et un touchdown) casse le bassin du rookie E.J. Gaines et file dans la endzone (14-24). Le trou est fait et ne sera jamais comblé.

Privée de Jimmie Ward et Patrick Willis, blessés et contraints de quitter le terrain, la défense californienne continue de harasser (5 sacks) un Austin Davis sans solution. Dans une seconde période sans grand suspense, Colin Kaepernick gère tranquillement. Les Rams, dans un élan d’amour propre, s’offrent un stop sur la ligne. Des espoirs de comebacks rapidement envolés et un touchdown défensif des 49ers plus tard, les Californiens s’imposent (17-31).

Sans briller, les 49ers ont parfaitement maîtrisé leur sujet. Kaepernick a su profiter d’un rideau défensif inerte, la défense de San Francisco a fini par dégoûter le jeune Austin Davis. Un succès bienvenu dans une division plus ouverte que jamais. Côté St. Louis, c’est la soupe à la grimace. La fête est gâchée.

La feuille du match

[box boxscore_4620_STL-SF]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Déc à 3:30TB2.9pariez1.25ATL
23-Déc à 23:30BAL1.08pariez4.7IND
24-Déc à 20:00CHI1.23pariez3CLE
24-Déc à 20:00CIN2.25pariez1.42DET
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une