Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu du site Résumés

NFL semaine 7 (22h) : Dallas impressionnant, les Cardinals confirment, San Diego se fait surprendre

Les Cowboys sont bien là pour être des prétendants cette saison. Encore solides et complets, les hommes de Dallas n’ont pour une fois pas offert trop de suspense dans un match de division face aux Giants.

Les Chargers aussi sont en forme, mais eux ce sont fait surprendre. Ce n’est par contre pas le cas des Cardinals, qui continuent leur marche en avant.

murray

DeMarco Murray a encore été énorme face aux Giants

New York Giants (3-4) – Dallas Cowboys (6-1) : 21-31
Dallas est écœurant. Avec un Tony Romo, un Dez Bryant et un DeMarco Murray à ce niveau-là, on imagine mal voir cette équipe mordre la poussière. Cette semaine, ce sont les Giants qui en ont fait les frais. Les coéquipiers d’Eli Manning n’ont pas démérités, mais en face, c’était trop fort. Un gros premier drive de Tony Romo (17/23, 3TDs, 1 INT) permet à Dallas d’inscrire les six premiers points de la partie. Le lanceur des Cowboys trouve Gavin Escobar seul dans la end zone. Les deux équipes enchaînent ensuite les punts jusqu’au reveil d’Eli Manning (21/33, 248 yards, 3 TDs). Le frère de Peyton va mener son équipe au touchdown après une conversion de 4ème tentative et une dernière passe pour Odell Beckham Jr (4 réceptions, 34 yards, 2 TDs).

Dallas n’est pas au mieux et Tony Romo se fait intercepter sur le drive suivant. Rien de tel pour donner confiance à Manning, qui envois un missile pour Daniel Fells et les Giants sont devant (14-7). Les deux équipes se rendent absolument coup pour coup. Sur la possession suivante, DeMarco Murray place son équipe sur orbite avant que Tony Romo trouve Terrance Williams dans la end-zone : 14-14, c’est le score à la mi-temps.

Le troisième quart-temps, c’est le moment choisi par Tony Romo pour faire briller Dez Bryant (9 réceptions, 151 yards). Deux receptions de génie vont placer Dallas dans une position idéal. Position que le lanceur des Cowboys, chaud comme une baraque à frites, bonifie en trouvant de nouveau Gavin Escobar.(21-14). Aussi bouillant que son coéquipier, DeMarco Murray (28 courses, 128 yards, 1 TD) en profite pour passer la barre des 100 yards une septième fois d’affilé, un record.

Pas aidés par le soleil rasant, les Giants vont commettre un fumble fatal à quelques yards de l’en-but. Derrière, Dez Bryant et DeMarco Murray s’associent pour un nouveau touchdown. Dallas a fait le trou et les Giants ne reviendront pas. Tony Romo et ses coéquipiers enchaînent une sixième victoire d’affilé et se placent maintenant comme un sérieux prétendant au Superbowl.

Kansas City Chiefs (3-3) – San Diego Chargers (5-2) : 23-20
Un superbe dernier drive d’Alex Smith (19/28, 221 yards, 1 TD) va permettre aux Chiefs de gagner à San Diego. Une véritable surprise qui redistribue (un peu) les cartes de l’AFC Ouest. Philip Rivers (17/31, 205 yards, 2 Tds, 1 Int), intercepté sur la dernière possession et privé de ballon tout le match, n’a pas pu faire la différence.

C’est cependant le quarterback le plus précis de la ligue qui tire le premier, avec un touchdown d’un petit yard pour John Phillips. Mais Jamaal Charles (22 courses, 95 yards, 1 TD) ne tarde pas à repondre avec une superbe course de 16 yards. Le running back devient du même coup le coureur le plus prolifique de l’histoire de la franchise (6 070 yards). Un drive solide d’Alex Smith permet ensuite aux Chiefs de passer devant grâce à un field goal (10-7). Mais qui peut résister à la connexion Rivers-Gates (3 réceptions, 61 yards , 1 TD) ? Un ultime drive avant le retour aux vestiaires va voir le duo s’occuper de tout (54 yards) pour un touchdown : 14-10 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, un nouveau bon drive va permettre aux Chiefs d’inscrire un field goal et revenir à un petit point de San Diego… C’est tout ce qu’on aura à se mettre sous la dent dans une troisième période monopolisée par Kansas City. Dès le premier snap de l’ultime quart-temps, Alex Smith trouve Sherman pour le premier touchdown de la deuxième mi-temps : les Chiefs passent devant (20-14). Mais un excellent drive du rookie Brandon Oliver va remettre les Chargers dans le bon sens avant le money time avec un field goal à la clé. 20-17 puis 20-20 après un nouveau field goal des Californiens à deux minutes du terme. Mais Alex Smith va mener son équipe en position de field goal à quelques petites secondes du terme. Un magnifique coup de pied de 48 yards du rookie Cairo Santos donne la victoire à Kansas City. Après cette défaite, les Chargers s’exposent maintenant au retour des Broncos au classement.

Arizona Cardinals (5-1) – Oakland Raiders (0-6) : 24-13
Arizona confirme sa première place de la NFC Ouest après une belle victoire face à des Raiders de plus en plus intéressants. A l’image d’un « bon » Derek Carr (16/28, 173 yards), Oakland aura gêné les Cardinals jusqu’au bout. Mais l’expérience de Carson Palmer (22/31, 253 yards, 2 Tds, 1 Int) a fait pencher le match en faveur de Phoenix.

C’est Andre Ellington (24 courses, 88 yards) qui lance le match. Le coureur d’Arizona va transpercer la défense des Raiders jusque dans la red zone. Carson Palmer se connecte ensuite avec Stepfan Taylor (12 courses, 40 yards, 2 réceptions, 19 yards, 2 TDs) pour les premiers points du match : le seul éclair de cette première période. Chirurgical, le lanceur des Cards trouve Michael Floyd pour un nouveau touchdown de 33 yards dans le deuxième quart-temps (14-0). Derek Carr n’y arrive pas… Jusqu’à une passe de 55 yards pour Brice Butler qui les place à un yard de l’en-but. Une petite course suffit ensuite à Darren McFaden pour inscrire 7 points (14-7). Moins Chirurgical, Palmer se fait ensuite intercepter par Charles Woodson. La sanction : 3 points de plus pour Oakland (14-10). les Raiders sont tout de même menés de quatre points à la mi-temps.

Un écart qui se réduit encore un peu plus après un coup de pied de mammouth – 53 yards – de Sebastian Janikowski (14-13). Mais la défense souffre face aux assauts d’Andre Ellington. Un magnifique travail de presque 50 yards récompensé par un nouveau touchdown de Taylor pour les Cardinals (21-13). Encore une fois bien aidé par sa défense, Carson Palmer se contentera de gérer la fin de match, rajoutant un dernier field goal (24-13). Les Cardinals continuent de surprendre dans cette NFC Ouest, on peut être sur qu’il faudra compter sur eux à présent.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND1.92pariez1.6DEN
16-Déc à 23:30DET1.3pariez2.7CHI
17-Déc à 3:25KC1.85pariez1.65
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une