Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Course au MVP

Course au MVP – Semaine 7

Qui pourra empêcher Peyton Manning de remporter un sixième titre de MVP ? C’est la question que nous sommes en droit de nous poser après la démonstration du shériff face à ce qu’il restait de la défense des 49ers.

Philip Rivers reste malgré tout à l’affut en véritable numéro 2 suivi de près par un DeMarco Murray pour qui un match joué veut de plus en plus dire 100 yards au sol.

Peyton Manning a donc fait ce geste, à ce jour, 510 fois.

1) Peyton Manning (–) Quarterback – Denver Broncos (5-1)
1848 yards à 68,7% – 19 touchdowns pour 3 interceptions, 10 courses, -8 yard – 118,2 d’évaluation.
Il ne faut pas promettre de record à Peyton Manning. En position de prendre le record de touchdowns lancés en carrière à Brett Favre, le quarterback des Broncos ne s’est pas privé pour s’en emparer. Il avait besoin de trois touchdown pour le record, il en a inscrit quatre se payant même le luxe de laisser son remplaçant se tester pendant le quatrième quart temps. Certes la défense des 49ers était décimée (Aldon Smith, NaVorro Bowman, Patrick Willis, Jimmie Ward, Chris Culliver étaient entre autres absent) mais la performance n’en reste pas moins impressionnante. Si il pouvait y avoir débat sur la première place de ce classement avant cette septième semaine, ce n’est désormais plus le cas.

2) Philip Rivers (–) Quarterback – San Diego Chargers (5-2)
1961 yards à 67,4% – 17 touchdowns pour 3 interceptions, 22 courses, 52 yards – 113 d’évaluation.
Dur dur la vie d’elite quarterback pour Philip Rivers. En effet, les Chiefs ont décidé de sortir l’arme ultime anti-quarterback en le privant de temps de jeu le plus possible. En manque de rythme, le leader des Chargers a fait ce qu’il pouvait sans pouvoir éviter une troisième interception cette saison. Sa performance reste honnête avec plus de 200 yards et deux touchdowns mais il en fallait plus pour faire gagner son équipe. Rien d’alarmant cela dit pour le maître à jouer des Chargers.

3) DeMarco Murray (–) Running-back – Dallas Cowboys (6-1)
913 yards pour 7 touchdowns à la course, 159 yards à la réception.
Le premier running-back NFL a enchaîner sept matchs à 100 yards ou plus c’est lui ! Comme prévu, les Giants n’ont rien pu faire contre sa puissance et ses feintes déroutantes. Encore auteur de 128 yards et un touchdown face aux new yorkais, le coureur semble inarêtable depuis le début de saison. Il faut dire que sa ligne offensive parvient à lui ouvrir des brèches assez exceptionnelles qu’il parvient à exploiter à plein. Bien conscient de ce superbe travail de la part de sa ligne, Murray a même décidé d’offrir un iMac à chacun de ses linemen. Un joli cadeau qui montre bien la bonne ambiance qui règne en ce moment à l’intérieur et autour de l’America’s team.

4) JJ Watt (–) Defensive End – Houston Texans (3-4)
29 plaquages, 5 sacks, 6 passes défendues – 1 interception, 1 touchdown – 1 fumble recouvert, 1 touchdown – 1 touchdown à la réception.
Encore un match de grande classe pour JJ Watt. Si cela n’a pas suffit, le defensive end a mis une pression de tous les instants sur Ben Roethlisberger, parvenant même à recouvrir un fumble. Étonnamment il n’a rien pu faire pour empêcher d’aligner 24 points en moins de trois minutes ce qui a fini par coûter le match à son équipe. Il souffre aussi de l’incapacité de son attaque aérienne à avancer. Pour ce qui est de la défense pure et dure, le retour imminent de Jadeveon Clowney devrait lui faire le plus grand bien.

Russell Wilson a tout fait face aux Rams, en vain.

5) Andrew Luck (–) Quarterback – Indianapolis Colts (5-2)
2331 yards à 65,9% – 19 touchdowns pour 7 interceptions, 30 courses, 98 yards, 2 touchdowns – 100,5 d’évaluation.
Personne ne semble pouvoir arrêter Andrew Luck cette saison. Opposé à une équipe des Bengals qui avait impressionné en début de saison, le jeune quarterback des Colts s’est bien amusé avec la défense de Cincinnati. Encore une fois auteur d’une performance au delà des 300 yards, il a inscrit deux nouveaux touchdown à la passe. Et comme en plus sa défense n’a pas laissé le moindre point aux Bengals…

6) Aaron Rodgers (–) Quarterback – Green Bay Packers (5-2)
1674 yards à 66,8% – 18 touchdowns pour 1 interception, 17 courses, 91 yards – 117,3 d’évaluation.
6 bis) Jordy Nelson (–) Receveur – Green Bay Packers (5-2)
712 yards et 6 touchdowns.
Incontestablement le duo quarterback-receveur le plus efficace de la NFL cette saison. 18 touchdown, pour une seule interception, le ratio de Rodgers est complètement dingue. Si il reste faiblard au nombre de yards en raison d’un début de saison difficile, il ne devrait pas mettre longtemps à passer devant Andrew Luck à ce rythme la. Jordy Nelson, lui, continue son impressionnante régularité. Encore une fois auteur de 80 yards et un touchdown, le receveur continue à être déterminant pour les Packers avec peu de réception (quatre cette semaine). Les Packers peuvent se concentrer sur leur défense, l’attaque, elle, va très très bien.

7) Russell Wilson (+1) Quarterback – Seattle Seahawks (3-3)
1291 yards à 65,7% – 10 touchdowns pour 2 interceptions, 38 courses, 327 yards, 3 touchdowns – 101,9 d’évaluation.
Si il y a bien quelqu’un à ne pas blâmer pour la défaite des Seahawks face aux Rams c’est bien lui. Décevant face aux Cowboys, Russell Wilson avait décidé de se fâcher à Saint-Louis. Le résultat statistiques est sans appel, 313 yards et deux touchdowns à la passe, 106 yards et un touchdown à la course.  Mais cela n’aura pas suffit pour des champions en titre surpris par le culot de Rams sans complexes. Il est probable que Wilson doive répéter ce genre de performance pour éviter aux Seahawks une fin de saison prématurée.

8) Arian Foster (+1) Running back – Houston Texans (3-4)
615 yards et 5 touchdowns – 144 yards et 1 touchdown à la réception.
Le coureur des Texans fait ce qu’il peut pour rattraper les manquements de son quarterback, et il le fait bien. Encore au dessus des 100 yards à la course et auteur d’un touchdown à la réception, Arian Foster a tout fait pour empêcher la défaite des siens, sans succès. Cela dit, il reste un des rares coureur à réussir à faire parler de lui derrière le début de saison titanesque de DeMarco Murray, et c’est déjà un exploit en soi. Avec une défense menée par JJ Watt, et un jeu au sol emmené par Foster, les Texans ne font que confirmer qu’ils seraient innarêtables avec un bon quarterback. Malheureusement pour eux, ce n’est pas le cas et ils se retrouvent en bilan négatif. La NFL se joue à si peu de choses…

Le trio ligne offensive-Tony Romo-DeMarco Murray fait très mal en ce début de saison.

9) Antonio Brown (-2) Receveur – Pittsburgh Steelers (4-3)
629 yards et 5 touchdowns – 8 yards à la course.
Antonio Brown est devenu un véritable métronome. Le receveur vient d’enchaîner un 23ème match consécutif à au moins 5 réceptions et 50 yards. La dernière fois qu’il n’a pas atteint ce total, c’était le 30 décembre 2012, une éternité. Encore auteur de 90 yards cette semaine, il est un des grands artisans du succès des Steelers, pourtant mal partis, face aux Texans. Quand on pense qu’il a été sélectionné au sixième tour de la draft 2010, ça laisse rêveur.

10) Tony Romo (+1) Quarterback – Dallas Cowboys (6-1)
1789 yards, 14 touchdowns, 6 interceptions – 38 yards à la course – 104,7 d’évaluation.
En voila un autre qui profite à plein des performances de sa ligne offensive. Cette saison, Tony Romo peut enfin profiter d’une véritable protection et d’un jeu au sol performant. Et avec des cibles telle que Jason Witten, Dez Bryant et même les surprenants Gavin Escobar et Terrance Williams, il justifie finalement son gros contrat. Reste à savoir combien de temps ça durera, comme souvent avec lui et si il confirmera enfin à l’approche des playoffs, une période qui le voit presque toujours craquer.

Mentions Spéciales:
Eli Manning (1573 yards, 14 touchdowns, 5 interceptions – 16 yards et un touchdown à la course – 96,8 d’évaluation)
Marshawn Lynch (420 yards et 3 touchdowns à la course 145 yards et 3 touchdowns à la réception)
DeAndre Levy (68 plaquages, 0,5 sack – 3 passes défendues, 1 safety,  1 interception)
Julio Jones (676 yards et 3 touchdowns 1 yard à la course)
Le’Veon Bell (599 yards et 1 touchdown – 339 yards et 1 touchdown à la réception)
TY Hilton (711 yards et 1 touchdown 5 yards à la course)
Von Miller (27 plaquages, 8 sacks – 1 passe défendue)
Luke Kuechly (82 plaquages, 1 sack – 3 passes défendues – 1 fumble forcé)
Julius Thomas (304 yards et 9 touchdowns)
Joe Flacco (1854 yards, 14 touchdowns, 5 interceptions – 23 yards à la course – 97,2 d’évaluation)
Demaryius Thomas (662 yards et 6 touchdowns)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une