Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Semaine 8 (lundi) : Washington crée la surprise en s’imposant à Dallas !

Dallas Cowboys (6-2) – Washington Redskins (3-5) : 17-20 (OT)

C’était le choc des extrêmes de la division NFC East. Sur une série de six victoires consécutives, les Dallas Cowboys recevaient les Washington Redskins, décevants depuis le début de saison.

Emmenés par un très bon Colt McCoy, les Washington Redskins ont réalisé l’exploit de s’imposer à Dallas, défait pour la seconde fois de la saison à domicile.

Malgré une interception en début de match, Colt McCoy aura réalisé une performance très solide.

Malgré une interception en début de match, Colt McCoy aura réalisé une performance très solide.

Une première mi-temps équilibrée et dominée par les défenses

Le début de match est à l’avantage des visiteurs. Après un stop de la défense sur le premier drive de Dallas, Washington se retrouve dans le camp texan suite à un joli retour de punt d’Andre Roberts (1 réception, 11 yards + 2 retours de punt pour 39 yards). Les Redskins inscrivent ensuite les premiers points du match sur un field goal de 44 yards de Kai Forbath (2/2 au field goal) (0-3). Sur le drive qui suit, l’attaque des Cowboys est à nouveau en difficulté, avec Tony Romo (17/28, 209 yards, 1 touchdown) qui est sacké pour la seconde fois de la soirée. Derrière, l’attaque de Washington dirigée par Colt McCoy (25/30, 299 yards, 1 interception) a du mal à avancer, mais la défense va une nouvelle fois sortir le grand jeu. Sur une course de 12 yards de Julius Randle (3 courses pour 23 yards, 1 fumble), Brandon Meriweather (7 plaquages, 2 sacks, 1 fumble forcé et 1 fumble recouvert) provoque un fumble, permettant aux siens de récupérer le ballon sur la ligne des 25 yards de Dallas. Mais les Redskins n’en profitent pas, puisque que Colt McCoy est intercepté dans la end zone par J.J. Wilcox (7 plaquages, 1 passe défendue, 1 interception).

Dans le second quart-temps, les Cowboys arrivent enfin à imposer leur rythme. Tony Romo trouve notamment DeMarco Murray (19 courses pour 141 yards + 4 réceptions pour 80 yards) pour une réception de 34 yards, mais ce dernier perd le ballon près de la end zone, avec son cinquième fumble de la saison. Heureusement pour Dallas, la défense fait le boulot, et empêche Washington d’accentuer son léger avantage au score. Ce dernier va d’ailleurs disparaitre sur le prochain drive, quand Tony Romo décide de se mettre en mode rouleur compresseur. Il trouve d’abord Dez Bryant (3 réceptions, 30 yards, 1 touchdown) pour 20 yards, puis DeMarco Murray pour 24 yards. Ensuite, c’est Terrance Williams (6 réceptions pour 69 yards) qui y va de sa réception de 15 yards, permettant à Dallas de se retrouver tout près de la end zone. La suite, c’est le génie de Dez Bryant qui fait le reste, avec une réception à une main puis un touchdown plein de puissance, permettant à Dallas de prendre l’avantage pour la première fois du match (7-3). Le score ne bougera plus jusqu’à la mi-temps.

Malgré la blessure de Tony Romo, Dallas s’accroche

La seconde période démarre plutôt bien pour Washington, avec une course de 29 yards d’Alfred Morris (18 courses, 73 yards, 1 touchdown + 1 réception pour 12 yards). Malgré deux pénalités les forçant à convertir un 1st down & 25 yards, les Redskins continuent d’avancer pour se retrouver dans la red zone adverse. Alfred Morris conclu ce premier drive de la seconde mi-temps avec un touchdown à la course de 5 yards (7-10). En plus d’une attaque qui a trouvé son rythme, la défense de Washington continue de faire du bon travail, avec un nouveau sack sur Romo, contraint de sortir sur blessure suite à cette action. C’est évidemment un gros coup dur pour Dallas, qui doit désormais sur reposer sur Brandon Weeden (4/6, 69 yards, 1 touchdown) au poste de quarterback. Heureusement pour les Cowboys, ils peuvent toujours compter sur leur jeu au sol, avec DeMarco Murray qui sort une course de 51 yards, permettant aux siens de recoller au score sur un field goal de 21 yards de Dan Bailey (1/1 au field goal) (10-10). Sur le drive suivant, Colt McCoy sort le grand jeu, avec notamment une passe parfaite de 49 yards pour DeSean Jackson (4 réceptions, 122 yards). Résultat, Washington se retrouve dans la red zone de Dallas à l’entame du dernier quart-temps.

Sur un 3rd & Goal, Colt McCoy redonne l’avantage aux siens avec un touchdown sur une course de 7 yards (10-17). A ce moment-là, on se dit que les Cowboys sont en bien mauvaise posture, mais Brandon Weeden surprend son monde avec un drive de 80 yards, conclu par un touchdown de 25 yards pour Jason Witten (5 réceptions, 70 yards, 1 touchdown) (17-17). Dans le money-time, les Redskins essayent de prendre un avantage définitif, et n’hésitent pas à prendre des risques. Sur la ligne des 49 yards de Dallas, Colt McCoy convertit un 4th & 1 grâce à une passe pour son fullback Darrel Young (1 réception pour 12 yards). Washington est cependant stoppé suite à une pénalité puis un sack de Jeremy Mincey (4 plaquages, 1 sack), et rend ainsi la balle aux Cowboys à deux minutes de la fin du match. Dallas récupère le cuir sur sa propre ligne des 3 yards, et c’est Tony Romo qui est aux commandes, pour un retour héroïque. Ce dernier passe d’abord tout près de la catastrophe, avec un fumble qui est finalement recouvert par les Cowboys, puis sort une passe très importante pour Terrance Williams sur un troisième down. Cependant, le drive s’arrête là, et les deux équipes vont en prolongations.

Les Redskins réalisent l’exploit

Washington remporte le toss, et choisit logiquement d’attaquer. Très bon durant ce match, Colt McCoy continue sur sa lancée, et guide les siens dans le camp adverse. Cependant, les Redskins sont limités à un field goal de 40 yards (17-20). En obligation de marquer au moins trois points, les Cowboys sont sous pression. Après une course de DeMarco Murray, Dallas est confronté à un quatrième down avec trois yards à parcourir. Pour l’action la plus importante du match, Tony Romo est pressé par le blitz adverse, et cherche désespérément Dez Bryant, mais la passe est parfaitement défendue par le rookie Bashaud Breeland (6 plaquages, 4 passes défendues), exceptionnel tout au long du match.

Washington s’impose donc à Dallas, un peu à la surprise générale. Mais au vu du match, les Redskins n’ont pas du tout volé leur victoire.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00CAR1.35pariez2.5GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une