Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 1 (jeudi) : Green Bay stoppe les Saints à la dernière seconde et l’emporte

Green Bay Packers – New Orleans Saints : 42-34

Les Saints et les Packers ont fêté le retour de la NFL en offrant un magnifique spectacle aux fans. Dans un match débridé, l’attaque des Packers a semblé inarrêtable pendant une bonne partie du match et elle a imposé un rythme que New Orleans n’a pas pu suivre, mais seulement de peu. Car Drew Brees (32/49, 419 yards, 3 TDs) et ses coéquipiers ont récupéré le ballon à 1mn08 de la fin avec huit points de retard et aucun temps morts.

Randall Cobb a réussi ses débuts en NFL avec un touchdown à la réception et un autre sur un retour de kickoff.

Un touchdown et une transformation à deux points leurs auraient offert la prolongation. Ils ont remonté le terrain de leurs 20 yards jusqu’aux 9 yards adverses avec 3 secondes à jouer. A.J Hawk a alors été pénalisé pour pass interference sur le lancer de Brees pour Sproles, ce qui a offert une dernière action aux Saints sur la ligne des 1 yards alors que le chrono affichait 0. Le ballon a alors été donné à Mark Ingram (13 courses, 40 yards) pour une course au cente. Un choix de jeu peut-être trop conservateur qui n’a pas surpris la défense verte et jaune. Ingram n’a pas réussi à franchir le mur de la défense des Packers.  Cette fois, le match était bien terminé et les Packers ont enregistré leur premier succès de la saison.

Un début en fanfare
Aaron Rodgers (27/35, 312 yards, 3 TDs) et les siens ont attaqué le match de la meilleure des manières avec un touchdown sur le premier drive. Les locaux ont vite récupéré le ballon après un fumble de Marques Colston (6 rec, 81 yards) et il ont immédiatement doublé la mise grâce à Jordy Nelson (6 rec, 77 yards, 1 TD).

C’est à ce moment que les Saints se sont réveillés et sur la série suivante, Brees a trouvé Robert Meachem (5rec, 70 yards, 1 TD) pour une touchdown de 31 yards. Mais, toujours inarrêtables, les Packers directement répondu par un touchdown du rookie Randall Cobb (2 rec, 35 yards, 1 TD) à la réception d’une passe de 32 yards.

Après un field goal pour les Saints, Darren Sproles a profité d’un des rares échecs de l’attaque des Packers pour justifier son recrutement en trouvant la end zone sur un retour de punt. Mais encore une fois, Green Bay a répondu, avec une course de James Starks (12 courses, 57 yards, 1 TD) pour 7 points de plus qui ont porté le score à 28-17 à la pause.

Le festival Randall Cobb
Dire que Randall Cobb a réussi ses débuts en NFL est un euphémisme. Après sa réception pour un touchdown du second quart, le rookie a réussi un retour de kickoff de 108 yards pour un autre touchdown. Au cours de l’action, Cobb a été bousculé, a fait une pirouette, s’est rétablit en posant une main au sol et a continué sa course.

Le tournant du match ?
3mn10 à jouer dans le troisième quart. 4e et 1 pour les Saints sur les 7 yards des Packers.
Alors qu’un field goal leur permettrait de revenir à 5 points de leur adversaire, les Saints choisissent de tenter de convertir la 4e tentative. La ligne défensive des Packs fait exploser la protection de Brees et force le quarterback a une passe ratée. Les Packers enchainent avec un drive de 93 yards pour un nouveau touchdown qui leur donne 15 points d’avance.

On pense alors que Green Bay se dirige vers un succès tranquille mais l’attaque cale et rend le ballon. Brees trouve Daniel Graham à 2mn20 de la fin pour réduire l’écart à 8 points. Les Packs se montrent une nouvelle fois inefficace sur la série suivante et rendent le ballon une nouvelle fois. En une minute et 8 secondes, Brees mène donc son équipe jusqu’à 1 yard de la end zone. Mais il manquait un yard pour se donner l’occasion d’égaliser avec une conversion à deux points. Les trois points laissés sur la quatrième tentative un peu plus tôt auraient pu changer la physionomie de la fin de match.

Les défenses en échec
Comme le score l’indique, les défenses n’ont pas été à la fête. Les deux quarterbacks ont empilé les stats comme s’ils jouaient un jeu vidéo, tout comme leurs receveurs. L’escouade défensive des Saints s’est réveillé trop tard en fin de match. Celle de Green Bay a au moins eu le mérite de stopper les Saints dans les moments cruciaux. Sur la quatrième tentative du troisième quart temps puis sur la tentative d’égalisation sur la ligne des 1 yard à la dernière seconde. A la décharge de ces défenses, elles faisaient tout de même face à deux des meilleures attaques de la ligue.

Quel début de saison !

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
22 Sep à 19:00 BUF 1.3 pariez 2.85 CIN
22 Sep à 19:00 DAL 1.01 pariez 7.5 MIA
22 Sep à 19:00 GB 1.22 pariez 3.35 DEN
22 Sep à 19:00 IND 1.7 pariez 1.88 ATL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR