Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Indianapolis Colts New England Patriots Résumés

NFL Semaine 11 (2h30) : les Patriots piétinent les Colts

Indianapolis Colts (6-4) – New England Patriots (8-2) : 20-42

Quand deux artificiers se rencontrent, feu d’artifice en perspective. Du moins en principe. S’il y a bien eu feu d’artifice, c’est pourtant du côté du jeu au sol des Patriots qu’il faut se tourner. Plus de 200 yards et quatre touchdowns. Les hommes de Bill Belichick ont pris les commandes dès leur première série, pour ne jamais les lâcher ; prenant le large, lentement, mais sûrement.

En revenant à huit unités dans le quatrième quart temps, les Colts pensent enfin tenir leur chance. Mais un énième touchdown de Jonas Gray, un stop des Patriots et un exploit personnel de Gronkowski dans la foulée douchent définitivement leurs espoirs.

jonas-gray-snf-nov-2014

Le bourreau des Colts, c’est lui

50 shades of Gray

Si la machine offensive des Colts tarde à trouver le rythme, celle des Patriots démarre pied au plancher. Dès la première série, Tom Brady (19/30, 257 yards, 2 touchdowns et 2 interceptions) remonte tout le terrain et Jonas Gray (38 courses, 199 yards et 4 touchdowns) plonge dans la endzone pour conclure un drive de 89 yards (0-7). Puis c’est la sortie de route. Sous pression, le passeur des Pats lance une bombe vers un Brian Tyms pris en triple couverture. Mauvaise idée. Mike Adams s’élève dans les airs et s’empare du cuir juste devant son en-but.

Bien aidé par Coby Fleener (7 réceptions, 144 yards), Andrew Luck (23/39, 303 yards, 2 touchdowns et une interception) trouve enfin le tempo en début de deuxième quart temps et s’approche de la redzone. Mais une passe détournée atterrit dans les bras d’un Devin McCourty opportuniste et les Patriots reprennent possession du ballon. Un drive méthodique et au bout, Jonas Gray. Encore une fois (3-14). À une minute de la pause, pressé par le pass rush des Colts, Brady envoie une passe improbable vers Gronkowski, Mike Adams surgit et se saisit du ballon pour la seconde fois de la soirée. Andrew Luck expédie le cuir dans le coin, Hakeem Nicks s’en empare et les Colts capitalisent immédiatement (10-14). Mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Patriots frappent d’entrée. Une longue cavalcade de Shane Vereen, des courses percutantes de Gray et au bout, une passe victorieuse dans les bras de Tim Wright (10-21). Insaisissable et sorti de nulle part, Jonas Gray s’offre un triplé et assomme la foule du Lucas Oil Stadium (13-28). Les Colts n’ont pas dit leur dernier mot pour autant et le left tackle Anthony Castonzo se mue en receveur, le temps d’un touchdown (20-28). Pas le temps de reprendre espoir, les Pats répondent du tac au tac et Jonas Gray s’offre un quadruplé. Les Colts sont dégoûtés (20-35). Un stop sur une quatrième tentative aux allures de dernière chance et un touchdown de déménageur de Rob Gronkowski (4 réceptions, 71 yards et un touchdown) plus tard, l’issue du match est scellée (20-42). Grâce à un jeu au sol survitaminé et une défense affutée, les Patriots décrochent un sixième succès consécutif.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
[unibet_short]
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une