Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Course au MVP

Course au MVP – Semaine 12

Cette semaine 12 aura été la semaine de la stabilité dans la course au MVP. Aucune performance magistrale n’est venue remettre en cause l’équilibre du haut de ce classement profondément remanié la semaine dernière. 

Sans briller, Aaron Rodgers confirme son leadership suivi de près malgré tout par le toujours impressionnant J.J. Watt. De retour au jeu, DeMarco Murray récupère le troisième strapontin.

J.J. Watt a mis une pression constante sur la quarterback adverse, comme d’habitude.

1) Aaron Rodgers (-) Quarterback – Green Bay Packers (8-3)
2957 yards à 66,7% – 30 touchdowns pour 3 interceptions, 28 courses, 178 yards, 1 touchdown – 119,2 d’évaluation.
Après avoir passé 50 points aux Bears et aux Eagles ces deux dernières semaines, Aaron Rodgers et les Packers ont frôlé la correctionnelle face aux Vikings. Mais l’efficacité du quarterback a une fois de plus suffit. Auteur de 209 yards et deux touchdowns, Rodgers signe son neuvième match de la saison (sur 11 disputés) sans la moindre interception. Alors oui, il est clairement en dessous de Peyton Manning ou d’Andrew Luck en terme de yards lancés mais qu’importe. Il parvient à scorer autant tout en commettant moins d’interceptions.

2) J.J. Watt (-) Defensive End – Houston Texans (5-6)
51 plaquages, 9,5 sacks, 9 passes défendues – 1 interception, 1 touchdown – 2 fumbles forcé, 4 fumbles recouverts, 1 touchdown – 2 touchdowns à la réception.
Sept plaquages et une passe défendue c’est presque une semaine calme pour J.J. Watt. Il en est arrivé à faire une telle saison que cela surprendrait presque lorsqu’il conclu un match sans provoquer un turnover, un sack ou sans marquer un touchdown. Il n’empêche que son influence reste énorme que ça soit sur son équipe ou sur l’adversaire. Ce qui fait de lui un des candidats les plus sérieux à un titre de MVP qui serait historique.

3) DeMarco Murray (+2) Running-back – Dallas Cowboys (8-3)
1354 yards pour 7 touchdowns à la course, 303 yards à la réception.
Revenir sur le terrain après la semaine de repos ? Pas un soucis pour DeMarco Murray. Le coureur des Cowboys continue sa saison extraordinaire en passant pour la dixième fois en onze matchs les 100 yards au sol (121) y ajoutant 22 yards en réception. Il n’en fallait pas plus pour battre des Giants pourtant bien porté par un Odell Beckham extraordinaire et qui ont lutté jusqu’au bout. Mais l’association de Murray et de sa ligne offensive étaient une marche trop haute à franchir, comme pour de nombreuses équipes cette saison.

Comment arrêter DeMarco Murray ? Telle est la question…

4) Peyton Manning (-1) Quarterback – Denver Broncos (8-3)
3558 yards à 68,1% – 34 touchdowns pour 9 interceptions, 16 courses, -8 yards – 109,5 d’évaluation.
Si les Broncos n’ont pas enregistré une quatrième défaite cette saison, ils le doivent en grande partie à Peyton Manning. Le quarterback des Broncos n’a rien lâché tout au long d’un match qu’il termine à une évaluation exceptionnelle de 135,4. Mais il lui faudra enchaîner des performances comme celle la pour espérer conserver son titre acquis la saison dernière. Revenir chatouiller Aaron Rodgers ne sera pas chose facile.

5) Tom Brady (-1) Quarterback – New England Patriots (9-2)
2998 yards à 65% – 26 touchdowns pour 6 interceptions, 19 courses, 14 yards – 101 d’évaluation.
Un bon match de Tom Brady cette semaine, pas fantasmagorique mais sérieux. Auteur tout de même de 349 yards, il n’a scoré « que » deux touchdowns pour une interception. Il faut dire qu’après avoir été porté par Jonas Gray, c’est le revenant Legarrette Blount qui a brillé dans le jeu au sol. Si il réalise actuellement une très bonne saison, Tom Brady semble malgré tout demeurer hors de la course directe au MVP. Pour l’instant…

6) Andrew Luck (-) Quarterback – Indianapolis Colts (7-4)
3641 yards à 63,4% – 29 touchdowns pour 10 interceptions, 46 courses, 193 yards, 2 touchdowns – 99,4 d’évaluation.
Si Andrew Luck semble souffrir un peu de l’absence d’Ahmad Bradshaw que ce soit pour le jeu au sol pour ses blocks, il continue malgré tout à réalser une excellente saison pour un quarterback de 25 ans. Il faut dire que l’opposition qui lui était proposée par Jacksonville n’était pas non plus insurmontable. Il ne reste qu’ils ont attendu le troisième quart temps pour commencer à faire la différence, au moment ou le public commençait à s’impatienter. Il sera intéressant de voir le comportement de Luck face à un adversaire plus huppé.

7) Jordy Nelson (-) Receveur – Green Bay Packers (8-3)
1066 yards pour 9 touchdowns
Jordy Nelson n’a pas capté une passe d’Aaron Rodgers pour un touchdown cette semaine et rien que ça, c’est presque un évènement. Il n’empêche que ses 68 yards à la réception ont pesé lourd dans cette courte mais précieuse victoire des Packers face aux Vikings. Il s’affirme encore et toujours comme le meilleur receveur de la saison et la plus grande menace profonde de la NFL.

Et trois touchdowns de plus pour Demaryius Thomas !

8) Demaryius Thomas  (+2) Receveur – Denver Broncos (8-3)
1192 yards pour 9 touchdowns
L’arme préférée de Peyton Manning époque Broncos fait son entrée dans ce classement pour la première fois de la saison. Et cela intervient après un match absolument exceptionnel. Non seulement, Peyton Manning est parvenu à le trouver à trois reprises dans la end zone. Avec ses 10 réceptions, Thomas totalise 87 yards, faisant de lui le grand artisan de cette victoire face aux Dolphins qui a été très longue à se dessiner.

9) Antonio Brown (-) Receveur – Pittsburgh Steelers (7-4)
1161 yards pour 9 touchdowns – 13 yards à la course.
Pas de match cette semaine pour les Steelers ce qui n’empêche pas Antonio Brown de conserver sa place.

10) Jamaal Charles (+1) Coureur – Kansas City Chiefs (7-4)
772 yards pour 8 touchdowns à la course – 190 yards et 3 touchdowns à la réception
Cela s’est joué de peu entre Jamaal Charles et Rob Gronkowski pour cette dixième place. Mais le coureur de Chiefs tient cette saison l’attaque de son équipe quasiment à lui tout seul. Il ne cesse d’inscrire des touchdowns que ce soit à la course ou à la réception à tel point qu’aucun receveur n’a encore marqué un touchdown dans cette équipe de Kansas City cette saison. Cette semaine il a encore couru pour 80 yards y ajoutant 42 yards et un touchdown dans les airs. Il réussit en plus la performance de garder dans l’ombre un Knile Davis irrésistible lui aussi lorsqu’il doit rentrer. Bref, un indéboulonnable.

Mentions spéciales :
Rob Gronkowski (812 yards et 9 touchdowns)
Tony Romo (2519 yards, 22 touchdowns, 6 interceptions – 111,4 d’évaluation)
Arian Foster (822 yards pour 7 touchdowns à la course, 229 yards pour 3 touchdowns à la réception)
Julius Thomas (426 yards pour 12 touchdowns)
Mike Evans (841 yards et 8 touchdowns)
Von Miller (43 plaquages, 10 sacks)
Jeremy Maclin (980 yards et 9 touchdowns)
Justin Houston (45 plaquages, 13 sacks – 1 fumble forcé)
Philip Rivers (2835 yards, 22 touchdowns pour 9 interceptions – 28 courses, 70 yards – 101,4 d’évaluation)
Ben Roethlisberger (3270 yards, 24 touchdowns, 6 interceptions – 21 courses, 23 yards – 105,3 d’évaluation)
Marshawn Lynch (852 yards et 9 touchdowns à la course – 247 yards et 3 touchdowns à la réception)
Le’Veon Bell (951 yards et 2 touchdowns à la course – 484 yards et 2 touchdowns à la réception)

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 23:30 NYJ 3.1 pariez 1.25 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.6 pariez 2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.17 pariez 3.75 ARI
16-Déc à 20:00 BAL 1.22 pariez 3.35 TB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une