Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

Le Journal de la NCAA – Championship Week

635535051293440008-USATSI-8254921

La chronique NCAA est de retour sur Touchdown Actu. Cette année, elle est rédigée par nos camarades de ncaa.debats-sports.com.

Cette semaine, place aux finales de conférences, qui ont déterminé les champions des conférences les plus importantes.

Les résumés de la semaine

(1) Alabama – (16) Missouri : 42-13

Alabama remporte le titre de champion SEC grâce à sa victoire 42-13 contre Missouri. Les hommes de Nick Saban sécurisent également leur place de numéro 1 du pays dans l’optique des playoffs.

En entrant sur la pelouse du Georgia Dome d’Atlanta, Nick Saban comptait bien remporter un troisième titre en SEC depuis qu’il a posé ses valises à Tuscaloosa. C’est chose faite grâce à une belle performance collective.

« Bama » est bien évidemment emmené par son trio explosif, Blake Sims, Amari Cooper et T.J. Yeldon. C’est ce dernier qui se met le premier en action avec un touchdown sur le premier drive du match. Yeldon inscrit un autre touchdown lors du deuxième quart-temps et termine le match avec 14 portés pour 47 yards. Amari Cooper n’a pas scoré ce soir mais a encore rendu une copie propre avec 12 réceptions pour 83 yards. Blake Sims (23/27, 262 yards, 2TDs) repart avec le titre de MVP du match.

Les Tigers sont rapidement handicapés par l’exclusion de leur meilleur défenseur, Shane Ray (14,5 sacks, meilleur en SEC), pour un contact avec le casque sur Blake Sims. Le receveur Jimmie Hunt (6 réceptions, 169 yards) essaye de sonner la révolte mais rien n’y fait. La défense du Crimson Tide quadrille le terrain et limite l’impact du quaterback Matty Mauk (16/34, 272 yards, 1 TD).

Avec Derek Henry (20 portés, 140 yards, 2 TDs) et DeAndrew White (4 receptions, 101 yards, 1 TD), Alabama trouve même des jokers de luxe pour repousser les assauts de Missouri. Les deux joueurs profitent de l’impact d’Amari Cooper qui monopolise sur chaque jeu au moins deux défenseurs. Les brèches se créent pour ses partenaires.

Avec cette facile victoire, Alabama s’assure la première place auprès du comité de sélection. Nick Saban et ses joueurs vont maintenant se concentrer sur les playoffs avec pour objectif de ramener un quatrième titre national en six ans.

(4) Florida State – (11) Georgia Tech : 37-35

Invaincu ! Florida State s’impose 37-35 face à une vaillante équipe de Georgia Tech pour remporter le titre de conférence ACC ! Les Seminoles terminent la saison sans aucun revers (13-0) et portent leur série de victoires consécutives à un total ahurissant de 29 rencontres. Les hommes de Jimbo Fischer assurent par la même occasion leur participation au College Football Playoffs. Jameis Winston (21/30, 309 yards, 3 TDs) porte son équipe au titre grâce à une performance solide et sans erreurs, épaulé efficacement par le freshman Dalvin Cook au sol (31 portées, 177 yards, TD).

La rencontre débute littéralement pied au plancher. Les défenses sont aux abonnés absentes et les jeux explosifs se succèdent des deux côtés. Synjyn Days, running back pour Georgia Tech, fonce dans l’en-but sur les deux premiers drives des Yellow Jackets. Du côté de Florida State, Jameis Winston lance une bombe de 48 yards pour son tight end Nick O’Leary et le running back freshman Dalvin Cook fait la loi au sol en inscrivant lui-aussi un touchdown. Cette finale de conférence part sur des bases stratosphériques, 14-14 à la fin du premier quart-temps. Jameis Winston, qui a connu son lot de déboires lors des premières mi-temps cette saison, prend les choses en main et envoie à deux reprises son receveur Rashad Greene au sein de l’en-but adverse. Zach Laskey ajoute entre temps un nouveau touchdown à la course pour Georgia Tech. Les Seminoles mènent les débats à la pause, 28-21, mais aucune équipe n’a réellement pris les rennes du match. Chacune des équipes a stoppé son adversaire à une seule reprise lors des 30 premières minutes.

Les défenses apparaissent plus agressives au retour des vestiaires mais elles ne sont pas meilleures. Georgia Tech continue son travail de titan au sol, Florida State incapable de stopper le backfield adverse. Le senior Synjyn Days marche dans l’en-but pour son troisième touchdown du jour et ainsi égaliser au score. Mais les Seminoles reprennent le large en enfilant deux field goals au moment où l’opposition connait un petit trou d’air en attaque. Un petit trou d’air qui s’avérera fatal.

Les Yellow Jackets se retrouvent à six points de retard et jouent sous pression. L’attaque est de nouveau confrontée à un 4th down au milieu de terrain et Coach Paul Johnson tente la conversion pour trouver une nouvelle série. Malheureusement, le quarterback Justin Thomas et son receveur ne sont pas sur la même longueur d’onde pas et la balle retrouve les mains de Jameis Winston! Florida State marque un nouveau field goal afin de porter leur avance à neuf points, soit plus d’une possession d’écart. Justin Thomas tente le tout pour le tout sur la série suivante. Il envoie le ballon droit dans les bras du cornerback des Seminoles, Lamarcus Brutus, et semble annihiler toute chance de victoire pour Georgia Tech.

« Not so fast ». Les hommes de Paul Johnson retrouvent la balle avec trois minutes restantes à l’horloge et soufflent dangereusement dans la nuque de Florida State. Justin Thomas se rattrape et envoie son receveur Darren Waller pour le touchdown! Avec deux points de retard, tout est encore possible mais l’onside kick est récupéré par les Seminoles. Ces derniers peuvent ainsi égrener les dernières secondes et sceller définitivement leur victoire.

Devin Smith a ouvert le score dans la démonstration d'Ohio State.

Devin Smith a ouvert le score dans la démonstration d’Ohio State.

(13) Wisconsin – (5) Ohio State : 0-59

Ohio State ne fait qu’une bouchée de Wisconsin et empoche le titre de conférence Big Ten sur le score saisissant et sans appel de 59 à 0 ! Malgré un troisième quarterback à prendre la barre de l’équipe cette année, en la personne de Cardale Jones, les Buckeyes réalisent le match parfait et rendent la décision du comité du College Football Playoff d’autant plus difficile. Devin Smith (4 réceptions, 137 yards, 3 TDs) capte ces trois touchdowns de 39, 42 et 44 yards, Ezekiel Elliott marche littéralement sur l’opposition (20 portées, 220 yards, 2 TDs), et la défense musèle Melvin Gordon à seulement 76 yards au total.

Avec J.T. Barrett blessé pour le reste de la saison, une pression immense reposait sur les épaules de son remplaçant au poste de quarterback, Cardale Jones. Ce dernier ne se laisse pas impressionner et lance une bombe de 39 yards dès sa troisième tentative, convertie pour un touchdown par Devin Smith! Au grand désespoir de Wisconsin, ce n’est que le début de la fin. Ohio State se transforme en bulldozer et écrase tout sur son passage en première mi-temps.

Cardale Jones enchante et réalise un premier acte sans bavures. Il lance pour 211 yards et deux touchdowns, deux passes longue distance en direction de Devin Smith. Le quarterback sophomore n’a pas à en faire de trop puisque le running back Ezekiel Elliott transperce la défense de Wisconsin à son bon vouloir. Il explose notamment pour deux touchdowns, dont un de 81 yards. La défense des Buckeyes produit également un niveau de jeu de très haute facture. Elle quadrille parfaitement l’attaque des Badgers, empêchant le quarterback Joel Stave de trouver un rythme et coupant toute ligne de course pour le monstrueux running back Melvin Gordon. Le defensive end Joey Bosa paraphe une première période d’une domination sans partage et récupère un fumble pour un touchdown. 38-0 à la pause en faveur d’Ohio State.

Le trou est déjà définitif à la mi-temps et Wisconsin ne reviendra jamais. Ohio State continue son récital en déroulant lors de la seconde période. Les Buckeyes inscrivent trois touchdowns supplémentaires, une nouvelle bombe en direction de Devin Smith ainsi que deux courses primées du freshman Curtis Samuel. En face, les Badgers ne trouvent toujours pas la solution offensivement. Joel Stave reste inefficace et Melvin Gordon est excellemment bien muselé par la défense adverse: il ne cumule, sur la totalité de la rencontre, que deux courses supérieures à dix yards.

Les résultats en bref

UCF – East Carolina : 32-30

Northern Illinois – Bowling Green : 51-17

(7) Arizona – (2) Oregon : 13-51 (finale de conférence Pac-12)

Houston – Cincinnati : 31-38

SMU – Connecticut : 27-20

Iowa State (3) TCU : 55-3

Louisiana Tech – Marshall : 23-26 (finale de conférence C-USA)

Oklahoma State – (20) Oklahoma : 38-35

(1) Alabama – (16) Missouri : 42-13 (finale de conférence SEC)

Temple – Tulane : 10-3

(9) Kansas State – (6) Baylor : 27-38

(4) Florida State – (11) Georgia Tech : 37-35

(13) Wisconsin – (5) Ohio State : 0-59

Les Chiffres marquants

0 : Missouri n’a jamais remporté de finale de conférence de son histoire en quatre participations (0-4), pire record pour un programme FBS. Les Tigers ont d’ailleurs été battu lors des deux dernières finales de conférence SEC.

1 : bien qu’ayant été receveur par le passé (26 réceptions pour 202 yards), Trevone Boykin a capté le premier touchdown de sa carrière face à Iowa State.

1 : le quarterback d’Ohio State, Cardale Jones, est le premier quarterback à réaliser sa première titularisation en carrière lors d’une finale de conférence du Power Five.

2 : Marshall est la première équipe FBS à remporter deux finales de différentes conférences (MAC et C-USA).

3 : Georgia Tech a inscrit un touchdown sur les trois premières séries de la rencontre face à Florida State. Première fois que cela arrive aux Seminoles en 2014.

3 : le running back freshman Samaje Perine est le troisième joueur de l’histoire d’Oklahoma à cumuler 1500 yards et 20 touchdowns au sol en une seule saison.

FSU abordera les playoffs sans la moindre défaite.

FSU abordera les playoffs sans la moindre défaite.

13 : Jameis Winston enregistre son 13e match à plus de 300 yards à la passe, sans aucune interception, lors de la victoire face à Georgia Tech.

13 : SMU efface une série de défaites consécutives de 13 matchs grâce à sa victoire face à Connecticut. C’était la série la plus longue d’un programme FBS en cours.

13 : la course la plus longue de Melvin Gordon, running back star de Wisconsin, a été de 13 yards face à Ohio State. Il avait enregistré au moins une course de plus de 20 yards à chaque match cette année.

27 : Tyler Lockett, receveur de Kansas State, a capté le 27e touchdown de sa carrière lors de la défaite face à Baylor. Il dépasse son père, Kevin, pour le record du plus grand nombre de touchdowns à la réception de l’école.

28 : Trevone Boykin a lancé son 28e touchdown de l’année face à Iowa State. Il efface alors des tablettes de TCU un certain Andy Dalton, détenteur précédent de ce record de l’université.

38 : le nombre de points encaissés par Wisconsin à la mi-temps face à Ohio State. Les Badgers n’avaient pas encaissé plus de 38 points sur un match lors des trois dernières saisons.

59 : Ohio State a défait Wisconsin sur le score de 59-0. Ce n’est pas le « shutout » le plus conséquent de l’histoire d’une finale de conférence, il en est le premier !

115 : le nombre de réceptions d’Amari Cooper, receveur d’Alabama, sur l’ensemble de la saison 2014. Cette marque fixe ainsi un nouveau record au sein de la conférence SEC.

460 : le nombre de yards à la passe lancés par Trevone Boykin lors de la victoire de TCU face à Iowa State. C’est la troisième fois que le quarterback réalise une telle performance (record de l’université). Tous les autres quarterbacks de l’histoire du programme combinent quatre matchs à plus de 400 yards.

Le programme de la semaine prochaine

Samedi:

Navy – Army

La saison des Bowls débute le 20 décembre et s’étend jusqu’au 4 janvier prochain. 37 Bowls différents seront au programme, avec en tête d’affiche, les Bowls majeurs composant le tout nouveau College Football Playoff entre le 31 décembre et le 1e janvier. La finale nationale, résultat des deux demi-finales des Playoffs, se déroulera le 12 janvier à l’AT&T Stadium d’Arlington.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00BUF1.52pariez2.05TB
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une