Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL semaine 15 (22h) : les Broncos rois de l’AFC Ouest, les Seahawks battent et éliminent les 49ers !

Il y avait de l’enjeu ce soir entre division à décrocher, victoire pour rester dans la course aux playoffs… A ce petit jeu là, ce sont les Broncos, Seahawks et Lions qui en sortent vainqueurs. Des victoires qui permettent aux Broncos de s’adjuger l’AFC Ouest, au Seahawks de se rapprocher des playoffs et aux Lions de passer en tête de la NFC Nord.

Côté 49ers et Chargers , la défaite signifie la fin des espoirs pour une place en playoffs. 

Enfin les Titans et Jets ont offert un match à suspense malgré les lacunes des deux effectifs.

San Diego Chargers (8-6) – Denver Broncos (11-3) : 10-22

Deymarius Thomas, auteur du seul touchdown de la soirée côté Broncos

Deymarius Thomas, auteur du seul touchdown de la soirée côté Broncos

Malgré un Peyton Manning (14/20, 233 yards, 1TD) sur une jambe et grippé, les Chargers ne sont pas parvenus à aller chercher la victoire. Tout s’est joué dans le dernier quart lorsqu’Aquib Talib intercepte Philip Rivers (24/41, 232 yards, 1TD, 2INT) à 4 minutes de la fin. Un turnover que l’attaque convertit en field goal pour mener 22 à 10, un écart suffisant pour la victoire. D’autant plus que Rivers sera de nouveau intercepte à deux minutes de la fin.   

Les visiteurs ont toujours fait la course en tête avec 3 field goals sur leur quatre premiers drives (9-0). De leur côté, les Chargers n’avancent pas en attaque en dehors d’un field goal (9-3) juste avant la mi-temps. L’attaque des Broncos semblent surtout pâtir d’un Manning en méforme et qui passera deux drives aux vestiaires.

Au retour des vestiaires la dynamique ne change pas beaucoup. Les défenses ferment le jeu et il faut attendre l’extrême fin du 3e quart pour voir les premiers points marqués. Ils sont l’oeuvre de Deymarius Thomas (6rec, 123 yards, 1TD) sur une réception de 28 yards (16-3). Les Chargers répondent de suite avec un touchdown d’Antonio Gates (16-10). Mais la fin de match de Rivers coûte le match à son équipe et une probable qualification en playoffs.

Minnesota Vikings (6-8) – Detroit Lions (10-4) : 14-16

Stops en défense et field goal raté côté Vikings. Panne d’idées, indiscipline et challenge perdu côté Lions. La défense des Violets dicte sa loi en début de rencontre. Mis sur orbite par une réception sensationnelle de Greg Jennings , Matt Asiata plonge dans la endzone et débloque le compteur (0-7). Les Vikings enchaînent et Teddy Bridgewater (31/41, 315 yards, un touchdown et 2 interceptions) envie Greg Jennings dans l’en-but (0-14). Glover Quin sonne finalement la révolte et intercepte le quarterback rookie. Les Lions capitalisent et Golden Tate transforme une passe de Matthew Stafford (17/28, 153 yards et un touchdown) en touchdown (7-14). Le momentum vient de changer de camp. Darius Slay s’offre à son tour une interception et les Lions réduisent l’écart juste avant la pause (10-14).

Dans un début de second acte longtemps brouillon, les hommes de Jim Caldwell se rapprochent un peu plus au score, sans parvenir à renverser la balance. Les Vikings n’en profitent pas et Blair Walsh voit sa tentative bloquée. Plus en réussir, Matt Prater permet finalement aux locaux de prendre l’avantage pour la première fois de la rencontre (16-14). Les Lions stoppent le drive de la dernière chance des Vikings au milieu du terrain et scellent leur victoire, à l’arraché. La tentative désespérée de Blair Walsh, de 68 yards, à la dernière seconde n’y changera rien.

San Francisco 49ers (7-7) – Seattle Seahawks (10-4) : 7-17

The "Beast" fait son entré dans la end zone pour délivrer les siens

The « Beast » fait son entré dans la end zone pour délivrer les siens

Victoire aux forceps pour les Seahawks qui ne pourront pas se plaindre de l’arbitrage ce soir. Car si leur victoire n’est pas due qu’à l’arbitrage, la pénalité sifflée contre la défense des 49ers pour un « roughing the passer » a bien aidé la bande de Russell Wilson (12/24 168 yards, 1TD, 1INT). Alors menés 7 à 10, les visiteurs voient leur adversaire obtenir un first down inespéré qui se conclue peu après par un touchdown de Paul Richardson. Seattle mène alors 17 à 7 et ne lâchera plus son avance.

Un fait de jeu d’autant plus dur pour des 49ers qui jusque là maîtrisaient leur sujet. La défense n’accorde qu’un field goal en première mi-temps et intercepte même le quarterback des Seahawks. En attaque, les 49ers trouvent la faille sur une 4&1 tentée par Frank Gore (11 courses ; 29 yards, 1TD). Le numéro 21 s’enfuit sur 10yards pour le touchdown (3-7).

Les 49ers continuent leur bon travail dans le second acte jusqu’à la fin du 3e quart. Le moment choisit par Marshawn Lynch (21 courses, 91 yards, 1TD) pour sortir de sa boîte et inscrire le touchdown qui permet à Seattle de mener 10 à 7.

Encore une fois, les 49ers ne trouvent pas la solution en attaque et doivent dire adieux à leur rêve de playoffs.

Tennessee Titans (2-12) – New York Jets (3-11) : 11-16

Il reste une dizaine de secondes lorsque les Titans récupèrent la balle pour tenter de l’emporter., eux qui sont alors menés 16 à 11. Trop loin pour lancer un Hail Mary, Charlie Whitehurst et ses coéquipiers se font plusieurs passes en retrait. Une tactique presque payant puisque Delanie Walker échoue à seulement une dizaine de yards de l’end zone…

Heureusement que le suspense a sauvé ce match car la première mi-temps est affreuse. 7 punts, 1 field goal raté par les Jets, des attaques pataudes et un Jake Lockers blessé comme bilan lors de ce premier acte. Malgré tout, les Titans mènent 5 à 3 à la mi-temps grâce à un field goal et un safety. Côté Jets, les seuls points viennent du pied de Nick Folk.

La seconde mi-temps n’est pas franchement mieux niveau « football ». Les Titans sont les premiers à marquer sur field goal (8-3). Mais ce sont les Jets qui ont l’honneur de marquer le premier touchdown (8-10) par Connor sur une passe de Geno Smith. Les Titans repassent devant avec un nouveau field goal(11-10).

Après 4 punts dans le dernier quart, vient le touchdown d’Ivory (11-16) à trois minutes de la fin. Un touchdown salvateur pour les Jets qui confirment qu’ils ne sont pas la pire équipe de la ligue.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00BUF1.52pariez2.05TB
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une