Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFL Semaine 16 (22h) : les Cowboys écrasent les Colts et remportent la NFC Est

dez-bryant-vs-Indy-week16

Dallas Cowboys (11-4) – Indianapolis Colts (10-5) : 42-7

Demarco Murray est bien en uniforme pour un choc au sommet entre deux équipes en quête de certitudes à l’approche des playoffs. Prometteur sur le papier, le choc annoncé tourne vite à la démonstration. Les Colts sont asphyxiés en attaque, submergés en défense. Les Cowboys déroulent dans une rencontre où il n’y aura jamais eu de suspense.

One-Team-Show

Les Cowboys débutent idéalement en dévorant le chrono pendant plus de 8 minutes dans un drive victorieusement conclu par Terrance Williams (2 réceptions, 52 yards et 2 touchdowns). On ne peut pas en dire autant des visiteurs. Sur un punt juste devant leur endzone, les Colts tentent une feinte. Audacieux, mais risqué. La passe de Pat McAfee est millimétrée, le defensive back Dewey McDonald seul au monde, mais ce dernier manque ballon et les Cowboys récupèrent le cuir dans la redzone. Tony Romo (18/20, 218 yards et 4 touchdowns) convertit l’offrande en trouvant un Dez Bryant (5 réceptions, 73 yards et touchdown) en lévitation dans la peinture (14-0).

Le quarterback texan est en état de grâce et récite son football avec une aisance déconcertante. Romo trouve Cole Beasley dans le cœur d’une défense des Colts aux abois et le receveur lilliputien file dans la endzone (21-0). Déjà trois touchdowns dans l’escarcelle de Tony. L’attaque d’Indy reste muette, incapable de décrocher le moindre first down. Le rouleau compresseur texan poursuit son travail de destruction et DeMarco Murray (22 courses, 58 yards et un touchdown) participe lui aussi à la fête (28-0). Les Colts parviennent enfin à stopper l’hémorragie, mais Andrew Luck (15/22, 109 yards et 2 interceptions) conclut le premier acte sur une interception dans la endzone. Le cauchemar s’arrête. Pour 15 minutes au moins.

Bis repetita

Un simple répit. Dès le retour des vestiaires, Luck lance une passe dans les bras d’Anthony Hitchens. Les Colts parviennent à stopper la cavalerie et s’en sortent indemnes. Dans un fauteuil derrière sa ligne, Tony Romo ajoute un nouveau touchdown à sa collection. Avec l’éternité pour lancer, il envoie tranquillement Jason Witten (7 réceptions, 90 yards et un touchdown) dans la endzone (35-0). Comme à l’entraînement. Le match est plié, Andrew Luck envoyé sur le banc d’où il contemple le vétéran Matt Hasselbeck échapper le ballon sur un sack d’Orlando Scandrick.

À 13 minutes du terme, Tony Romo rate seulement sa deuxième passe de la rencontre. Sur l’action suivante, Joseph Randle imite Hasselbeck et les Colts récupèrent la possession. Mais n’en font rien. Brandon Weeden entre en jeu, le temps d’envoyer une passe au poil de 43 yards vers Terrance Williams sur sa première tentative (42-0). Dans une fin de match aux allures de match de présaison, Zurlon Tipton sauve l’honneur des Colts en ouvrant le compteur des visiteurs sur une passe latérale (42-7). Les remplaçants en profitent pour se dégourdir les jambes, les titulaires pour se préserver, les supporters pour éviter les bouchons. La rencontre se poursuit devant un AT&T Stadium clairsemé. Les Cowboys remportent la NFC Est et retrouveront les playoffs pour la première fois depuis 2009. Les Colts devront refaire le plein de confiance dès la semaine prochaine.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2.1pariez1.5KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.6pariez1.33NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une