Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFL Wild Card : les Ravens font fondre l’acier

Pittsburgh Steelers (3) – Baltimore Ravens (6) : 17-30

Appliqués et efficaces dans les moments décisifs, les Ravens sont logiquement allés chercher la victoire à Pittsburgh.

Grâce à une défense des grands soirs, Baltimore a mis Ben Roethlisberger au supplice. Pendant ce temps, Joe Flacco a mené l’attaque avec le calme et l’efficacité qui sont en train de devenir sa marque de fabrique en playoffs.

Privés de jeu au sol, les Steelers ont clairement été orphelins de Le’Veon Bell.

Le moment clé : Terrell Suggs tue le suspense
3e et 4 yards pour les Steelers avec un peu plus de 8 minutes à jouer. Pittsburgh est mené de 8 points. Ben Roethlisberger (31/45, 334 yards, 1 TD, 2 int) recule. Rapidement sous pression, il esquive et se débarrasse du ballon vers Ben Tate. Mais le cuir rebondit sur les mains du coureur. Terrell Suggs est derrière. Le linebacker touche la gonfle du bout des doigts puis la bloque… avec ses genoux ! L’interception est confirmée. Sur l’action suivante, Joe Flacco (18/29, 259 yards, 2 TDs) lance le ballon à Crockett Gillmore pour 21 yards et le touchdown du K.O. (30-15).

Ben Roethlisberger avec un défenseur sur le dos, une image récurrente.

Ben Roethlisberger avec un défenseur sur le dos, une image récurrente.

Le film du match
Le round d’observation consiste en un punt pour chaque équipe. Les Steelers progressent ensuite jusqu’aux 27 yards mais calent et se contentent d’un field goal (3-0). Baltimore réagit grâce à Owen Daniels (4 rec, 70 yards) et Justin Forsett. Le coureur se balade, et son collègue Bernard Pierce va inscrire le premier touchdown du match sur une course de 5 yards (3-7) au début du second quart.

Pittsburgh s’embarque sur un nouveau long drive, mais est stoppé à 4 yards de la end zone pour un nouveau field goal (6-7). Joe Flacco réussit deux longues passes, et les Ravens ajoutent également un coup de pied (6-10). Encore une fois, les Steelers n’arrivent pas à conclure, et leur dernière série de la mi-temps se solde encore par un field goal (9-10).

Le troisième quart appartient aux Ravens. Grâce à deux bonnes passes et une interférence défensive, un field goal est ajouté au retour des vestiaires par les hommes de John Harbaugh (9-13). Après un stop rapide de la défense, Flacco trouve Steve Smith pour 40 yards et complète cinq passes de suite. La dernière est pour Torrey Smith, qui marque un nouveau touchdown (9-20).

La situation commence à devenir dangereuse pour Pittsburgh, qui réussissent une 4e et 1 yard dans leur terrain, mais sont obligés de punter sur la première action du dernier quart après un nouveau sack encaissé. Mais l’espoir renaît sur le drive suivant. Les Ravens convertissent aussi une 4e et 1 yard à mi-terrain, mais Justin Forsett se fait arracher le ballon sur l’action suivante. Roethlisberger enchaine immédiatement avec une passe de 45 yards pour Antonio Brown, qui touche le sol juste devant la end zone. Deux actions plus tard, Martavis Bryant capte la passe du touchdown. La conversion à deux points est manquée, mais les Steelers sont de retour dans le match (15-20).

Les Ravens ne paniquent pas. Ils convertissent sur une 3e et 13 yards et manquent de peu le K.O. lorsque Torrey Smith oublie de ramener son second pied au sol sur une passe de 34 yards dans la end zone. Justin Tucker inscrit trois nouveaux points dans la foulée sur un coup de pied de 52 yards (15-23).

La rencontre bascule sur le drive suivant, avec l’interception de Terrell Suggs, notre moment clé de la rencontre. Flacco enchaine donc avec le touchdown qui fait passer l’écart à quinze longueurs (15-30). Pittsburgh progresse bien sur la série suivante, mais Big Ben est sonné sur un nouveau sack. Bruce Gradkowski rentre et convertit une quatrième tentative. Roethlisberger revient en jeu et lance dans la end zone pour 14 yards, mais Antonio Brown est encerclé, et Darian Stewart intercepte. Le quarterback des Steelers n’était visiblement pas totalement remis du choc.

Pittsburgh stoppe bien le drive suivant et contre le punt pour un safety (17-30) à deux minutes du terme, mais le coeur ne semble plus y être. Le public a déserté, et Heath Miller perd le ballon sur leur dernier drive. Cette fois, Joe Flacco n’a plus qu’à poser le genou au sol.

Le MVP : Joe Flacco
On peut penser beaucoup de choses de Joe Flacco et son contrat, mais le quarterback des Ravens répond toujours présent en playoffs. Ce samedi, il a encore étalé tout son calme et son énorme bras. Jamais paniqué, jamais terrifié sur les longues troisièmes tentatives, il a encore mené avec maitrise et sans perdre le moindre ballon. Son touchdown immédiatement dans la foulée de l’interception de Suggs est une nouvelle preuve qu’il sait être un tueur dans les moments décisifs.

La défense des Ravens mérite aussi une énorme mention pour son énorme boulot dans les moments décisifs, dont l’interception de Suggs a été le point d’orgue.

Le flop : Josh Harris et Ben Tate
Difficile de pointer du doigt un vrai flop dans ce match de belle facture, mais le duo de coureurs du soir des Steelers n’a clairement pas réussi à faire oublier Le’Veon Bell. Avec 14 courses et 44 yards à eux deux, Josh Harris et Ben Tate n’ont pas vraiment aidé leur équipe.

Justin Forsett (16 courses, 36 yards) n’a pas fait beaucoup mieux statistiquement, mais il a réussi à sortir quelques courses importantes.

La stat : 1/3 dans la zone rouge
Avec deux passages dans la zone rouge pour aucun touchdown en première mi-temps, les Steelers ont laissé passer une grosse chance de prendre le match par le bon bout. En playoffs, les field goal ne suffisent pas. Les Ravens leur ont ensuite fait payer très cher.

La suite
Les Ravens ont rendez-vous avec les Patriots, une équipe qu’ils adorent embêter, et qu’ils ont éliminé il y a deux ans pour aller au Super Bowl. Si Terrell Suggs et la défense sont aussi en forme et arrivent à mettre la pression sur Tom Brady, tout est possible !

Pittsburgh aborde l’intersaison secoué mais avec beaucoup de motifs d’espoir. L’attaque est pleine d’armes et Ryan Shazier s’est encore montré en provoquant un fumble. Il faut encore renforcer la défense, mais la situation est plus positive qu’il y a un an.

La feuille de match

[box boxscore_4808_PIT-BAL]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une