Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Wild Card : les Cowboys arrachent la victoire aux Lions grâce à un Tony Romo décisif

Dallas Cowboys (3) – Detroit Lions (6) : 24-20

Detroit y a cru, au moins pendant trois quart temps. Mais au moment de définitivement tuer le match en deuxième mi-temps, Matthew Stafford et son attaque ont disparu, pendant que Dallas a refait surface.

Car en face, il n’en fallait pas plus à Tony Romo et ses coéquipiers. En difficulté dans les premières minutes, le quarterback des Cowboys a été magnifique pour emmener son équipe à la victoire. Quelques coups de sifflet polémique ont aussi aidé l’équipe locale dans sa remontée. Mais lorqu’il a fallu lancer sur une 4e tentative décisive ou pour le touchdown de la victoire, Romo a répondu présent, histoire aussi de faire taire les mauvaises langues sur sa capacité à gagner les gros matches.

Dallas s’impose 24-20 dans une rencontre qu’ils auront mené pendant trois minutes.

Le moment clé
Il reste approximativement 7 minutes dans le quatrième quart-temps. Matthew Stafford est à la baguette, il lance vers Brandon Pettigrew. La tentative est incomplète mais une interférence de passe défensive est sifflée… Avant que les arbitres ne se rétractent et forcent donc les Lions a punter. Sur le drive suivant, il ne peut rien arriver à Dallas : deux first downs offerts par des pénalités, une quatrième tentative incroyable convertie par Jason Witten et une dernière passe laser de Tony Romo dans la end zone pour Terrance Williams. Dallas vient de sceller la victoire en passant devant pour la première fois du match (24-20) à 2mn32 du terme. Car sur le drive suivant, la défense arrache le ballon à Matt Stafford sur une quatrième tentative pour assurer le résultat.

Ndamukong Suh et ses coéquipiers ont tenu le match pendant trois quart-temps, mais ils ont fini par lâcher.

Ndamukong Suh et ses coéquipiers ont tenu le match pendant trois quart-temps, mais ils ont fini par lâcher.

Le film du match
Quel début de match ! Alors qu’il vient de se faire littéralement découper par CJ Spillman sur un retour de coup de pied, Golden Tate donne une réponse foudroyante : un touchdown de 51 yards dès le premier drive des Lions. 7-0, le match est lancé.

Les Cowboys mettent du temps à rentrer dans leur partie. Tony Romo est sous pression et DeMarco Murray ne trouve pas une brèche : la meilleure ligne défensive de la ligue est en place. En face, Matthew Stafford déroule. Il alterne jeu de courses et jeu de passe. Joique Bell fait un chantier dans une défense texane incapable de ralentir le rythme. Sur leur deuxième série offensive (une remontée de 99 yards), Detroit inscrit un nouveau touchdown sur une course de Reggie Bush. 14-0, il y a le feu dans la maison Cowboys…

La ligne offensive de Dallas, aux multiples pro-bowlers, se fait littéralement manger par les Lions. Les hommes de Jason Garrett arrivent tout de même à forcer un punt adverse. A la rue depuis le début du match, Tony Romo se rebiffe et trouve Terrance Williams pour un touchdown de 76 yards : les Texans sont de retour dans la rencontre (7-14). Quelques secondes avant la mi-temps, un nouveau très bon drive des hommes de Jim Caldwell permet à Matt Prater de donner un peu d’air à la franchise du Michigan. 17-7 pour Detroit à la mi-temps.

Il a été parfait en première période, mais dès son premier jet de la deuxième mi-temps, Matt Stafford voit sa passe déviée et interceptée. Dallas récupère la balle à 30 yards de l’enbut, le momentum a peut-être changé… Mais non. Romo butte dans la red zone et Dan Bailey rate un field goal. Detroit peut donc repartir en attaque et, contrairement à leurs adversaires, capitalisent ce qu’ils peuvent. Un nouveau coup de pied de Matt Prater repousse les Cowboys à 13 points (7-20).

Mais l’attaque des Cowboys commence à retrouver des couleurs en fin de troisième période. DeMarco Murray trouve des espaces, et Dez Bryant, invisible depuis le début, réalise un « big play » de 40 yards. Dallas arrive devant l’enbut mais il va falloir une 4ème tentative à Murray pour inscrire un touchdown (14-20)… Les Cowboys sont lancés : un stop, puis trois points de plus sur la série suivante. 20-17 pour les Lions et 12 minutes à jouer…

Une décision arbitrale favorable aux locaux et revoilà Tony Romo dans le money time avec trois point de retard. Detroit, indiscipliné, n’y est plus du tout. Après une quatrième tentative convertie et deux first down offerts par les arbitres, le quarterback texan trouve Terrance Williams pour le touchdown, et voilà les Cowboys en tête pour la première fois de la partie (24-20). Les Lions tentent le tout pour le tout sur le dernier drive. Sur la deuxième passe de Stafford, Demarcus Lawrence arrache le fumble de la gagne, prend le ballon… mais le relâche ! Les Lions recouvrent et continuent. Mais sur une quatrième tentative, Stafford se fait sacker par ce même Demarcus Lawrence. Cette fois, le defensive end texan récupère le ballon et ne le lâche pas. Il reste 54 secondes à jouer, et le match plié pour Dallas, qui pose le genou au sol, victoire 24-20.

Le MVP : Tony Romo
Romo ! Romo ! Romo ! Il a laissé passer l’orage dans les premières périodes. Mais alors quelle seconde partie de match. Des troisièmes longues tentatives, des quatrièmes tentatives gérées à la perfection, aucune interception, deux touchdowns…. Mais surtout, un sang froid terrible dans les moments chauds du match. Dez Bryant, oui. DeMarco Murray, oui. Mais le MVP de ce match, et de cette équipe, c’est bel et bien lui.

Le Flop : Matthew Stafford
C’est sévère pour Matthew Stafford, tant sa première mi-temps semblait proche de la perfection. Justesse, rythme, lucidité, confiance : tout ce qu’il a eu dans les premières minutes, il l’a perdu dans les moments chauds, les moments qui comptent, au contraire de Tony Romo. Stafford est maintenant à 0-18 à l’éxterieur face à des équipe à plus de 50% de victoire en saison régulière…

La Stat : 2
C’est le nombre de quatrièmes tentatives tentées… Et converties par les Cowboys. Ces quatrièmes tentatives ont été tentées à des moments cruciaux du match. Tout d’abord sur le touchdown de DeMarco Murray qui permet à Dallas de revenir dans la rencontre durant le troisième quart-temps. Puis surtout, cette passe de Tony Romo pour Jason Witten à  cinq minutes de la fin, qui va ensuite permettre au quarterback texan d’emmener son équipe vers la victoire.

La suite
Les Cowboys vont maintenant se rendre au Lambeau Field la semaine prochaine. Dans le Wisconsin, c’est Aaron Rodgers et les Green Bay Packers qui les attendent. L’objectif ? Une place pour disputer le titre de la conférence Nationale.

Pour Detroit, c’est maintenant le début de l’intersaison, et toutes les questions qu’elle va soulever. Trouver un accord sur le long terme avec le free agent Ndamukong Suh d’abord, et tenter de passer encore un cap dans les grands matches l’an prochain.

La feuille de match

[box boxscore_4811_DAL-DET]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une