Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFL Divisional : la preview de tous les matches du week-end

tom_brady_090114

Après un week-end de Wild-card intense mais pas forcément historique, voilà l’heure des matchs de Divisional. Forcément les gros bras de la saison régulière entrent enfin dans le tableau final et il sera intéressant de voir si des favoris tombent samedi ou dimanche. Ce qui est sûr, c’est que les 2 matchs les plus à suivre seront les premiers joué samedi et dimanche avec le choc entre New England et Baltimore, puis entre Green Bay et Dallas le lendemain.

Coup d’envoi samedi à 22h35
New England Patriots (1) – Baltimore Ravens (6)
Les spectateurs ne pouvaient pas rêver mieux et les Patriots ne pouvaient pas rêver pire. Car si il y a quelque chose de sûr, c’est que les Ravens font très peur quand ils jouent en janvier. Et les Patriots le savent puisque si leur bilan est de 18-8 en playoffs (depuis que Tom Brady est à New England),  ils sont à 1 seule victoire pour 2 défaites contre Baltimore. Bill Belichick le sait et on devine qu’il a déjà son plan de bataille.

Ce match promet une belle opposition car chaque secteur de jeu est l’objet d’un gros matchup. Le duel à distance entre Tom Brady et Joe Flacco sera intense. Le quarterback des Ravens est revenu sur son rythme effréné lorsqu’il joue en playoffs. Après sa campagne historique il y a 2 ans, il a sorti un match avec une évaluation de 114.0 le week-end dernier contre Pittsburgh. Il aura encore fort à faire car la défense des Patriots a finie la saison régulière en étant la 13 défense aux yards de la ligue, avec notamment 16 interceptions. Les Patriots défendent mieux la course que la passe, John Harbaugh misera donc sans doute beaucoup sur la capacité de son quarterback a faire la différence.

Lorsque New England aura la balle, le duel sera tout aussi intéressant. Tom Brady reste toujours le joueur d’exception qu’il a toujours été et a fini la saison avec une évaluation de 97.4.  Face à lui, la défense de Baltimore sera déchaînée. 8ème défense de la ligue aux yards, Baltimore défend mieux contre la course que contre la passe. Les Patriots ne pourront donc pas beaucoup jouer au sol et devront également se reposer sur leur quarterback.

En janvier 2013, Baltimore avait battu New England 28 à 13, à Foxborough. L’avenir dira si ce match sera une vengeance ou un sentiment de déjà vu.

Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 2h15
Seattle Seahawks (1) – Carolina Panthers (4)
Si le premier match de la soirée promet un duel entre deux équipes offensives, cette opposition, au contraire, promet un gros duel défensif.

Les Seahawks entrent dans ces playoffs avec l’étiquette d’ultra favori. Si leur attaque n’est pas forcément la plus flashy (27ème attaque à la passe) mais est une des plus destructrice (1ère attaque au sol), c’est surtout la défense qui fait peur à tout le pays (1ère défense de la ligue aux yards et aux points). Volant beaucoup de ballons, Seattle a toutes les armes pour bloquer une attaque de Carolina qui n’est pas aussi léthale que d’autres équipes de la ligue (16ème attaque de la NFL). Cam Newton n’aura le droit à aucune erreur. Si les Panthers veulent avoir une chance, il faudra emballer la match rapidement et ne surtout pas prendre un retard trop conséquent rapidement.

Mais la défense de Carolina elle aussi est efficace. 10ème de la ligue, elle a déjà prouvé qu’elle peut tenir en respect un grand nombre d’adversaires. Avec 40 sacks cette saison, la clé sera de mettre la pression très rapidement sur Russell Wilson pour essayer de l’empêcher de prendre un rythme de croisière confortable.

Coup d’envoi dimanche à 19h05
Green Bay Packers (2) – Dallas Cowboys (3)
Attention, score explosif et festival offensif sont à prévoir du côté du Wisconsin avec cette rencontre entre les Packers et les Cowboys.

Lorsque les deux équipes sont comparées, il apparaît de suite qu’elles sont assez proches l’une de l’autre. 15ème défense de la ligue pour les Packers et 19ème pour les Cowboys. 6ème attaque pour Green Bay, 7ème pour Dallas. Du coup il semble assez évident qu’il risque d’y avoir pas mal de points de marqués. D’autant plus certaines statistiques semblent confirmer cette impression. Green Bay a du mal à défendre contre la course et les Cowboys possèdent le 2ème meilleur jeu de course de la NFL. Forcément cela peut rappeler la défaite qu’a enregistré Green Bay lors du match d’ouverture contre Seattle. A la différence que les Seahawks avaient la défense nécessaire pour limiter Aaron Rodgers.

Les Cowboys ne sont pas au mieux contre le jeu de passe (26ème), même si la défense a enregistré 18 interceptions cette saison. Cependant il faudra mettre les bouchées double contre Aaron Rodgers qui semble plus que jamais prouver qu’il est le meilleur quarterback du monde. Il faudra tout de même surveiller sa santé car Rodgers a manqué l’entraînement mercredi dernier. A noter également que ces deux équipes gagnent beaucoup plus de ballons qu’elles n’en perdent (+14 pour les Packers, +6 pour les Cowboys). L’équipe qui arrivera donc à créer un turnover prendra une option. Et si les défenses font journées portes-ouvertes, il ne suffira que d’un seul ballon perdu par une des deux attaques pour sceller le sort du match.

Complètement à l’opposé du match défensif promis entre les Seahawks et les Panthers, cette rencontre promet déjà une finale de conférence NFC qui sera une vraie opposition de style.

Coup d’envoi dimanche à 22h40
Denver Broncos (2) – Indianapolis Colts (4)
Peyton Manning contre Andrew Luck, le maître contre le padawan, acte 3 ! Pour l’instant il y a égalité entre les deux quarterbacks, mais ce match de playoffs dans le froid de Denver (0°c attendu dimanche soir) va permettre de départager l’ancienne et l’actuelle gloire des Colts.

Les Broncos et les Colts s’étaient déjà affronté en saison régulière cette saison et Denver l’avait emporté. Depuis, il s’est passé pas mal de changements. Les Colts ont confirmé qu’ils sont bons mais encore un cran en dessous des cadors et les Broncos ont montré un visage résolument plus équilibré (dans tous les secteurs du jeu) que l’an dernier. Clairement, Denver a les moyens de faire plier la défense d’Indianapolis. 4ème attaque de la ligue, l’escouade de Peyton Manning s’est un peu changée pour offrir plus de course. Cela tombe au poil car les Colts sont connus pour leurs soucis en défense au sol (malgré une belle performance contre les Bengals dimanche dernier). C.J. Anderson a pris une autre dimension en fin de saison, cumulant les yards et les touchdowns, et cela a permis à Peyton Manning de souffler, alors que le sheriff semblait en dedans.

Si les Colts auront des soucis en défense, l’attaque ne devra pas faire autre chose qu’un sans fautes. Certes 3ème attaque de la ligue, les hommes de Chuck Pagano vont affronter la 3ème défense de la ligue cette saison. Les Broncos ont cumulé 18 interceptions et 15 fumbles forcés. Sachant que les Colts perdent souvent le ballon, il y a fort à parier que le plan de jeu défensif de Denver sera de mettre la pression sur Andrew Luck. A moins que Trent Richardson ou Dan Herron ne sortent le match de leur vie au sol.

Ce match réuni tous les ingrédients pour une victoire de Denver. Mais si l’on combine le froid, la pression des playoffs et la pression de jouer contre son ancienne équipe, Peyton Manning ne pourrait-il pas dérayer face à un Andrew Luck qui jouera sans aucune pression ?

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une