Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Divisional : les Patriots survivent et battent les Ravens

New England Patriots (1) – Baltimore Ravens (6) : 35-31

Quel match ! Deux fois menés de 14 points, les Patriots sont remontés et ont réussi à s’imposer face aux Ravens dans un match complètement fou. La défense a scellé la victoire en interceptant Joe Flacco à moins de deux minutes de la fin puis en empêchant une passe Hail Mary de trouver preneur à la dernière seconde.

Les Ravens ont entamé le match par deux touchdowns pour mener 14-0, mais les Patriots sont revenus. Ils ont ensuite mené 28-14, mais New England a encore recollé. Impérial en début de match, Joe Flacco a fini par lancer deux interceptions. Grâce à Tom Brady et un peu d’imagination, les Patriots se sont sortis d’un match piège pour atteindre leur quatrième finale de conférence consécutive.

Le moment clé : l’interception de Duron Harmon
On aurait pu pointer le magnifique trick play qui a permis aux Patriots de recoller au score, mais en fin de compte, l’action du match est cette interception du safety Duron Harmon qui scelle la rencontre.

Il reste moins de deux minutes à jouer, et les Patriots sont devants sur le score de 35-31. Joe Flacco et les Ravens tentent de remonter et prendre l’avantage, mais le quarterback est un peu trop optimiste et lance une longue balle en direction de Torrey Smith. Résultat, interception de Harmon, touchback, game over.

Sans titre2

Tom Brady, égal à lui-même !

Le film du match
C’est Baltimore qui commence avec le ballon, et les Ravens frappent d’entrée. Dès le premier drive, Joe Flacco (28/45, 292 yards, 4 touchdowns, 2 interceptions) guide les siens en faisant un sans faute à la passe. Le quarterback réussit ses quatre premiers lancers et sert Kamar Aiken pour un touchdown de 19 yards (0-7). New England tente de réagir directement, mais les Patriots échouent sur une troisième tentative après que John Harbaugh ait demandé la vidéo. Les Ravens continuent de prendre le dessus sur la défense adverse, grâce notamment au jeu de course. Flacco est toujours aussi parfait et trouve Steve Smith, qui prend le meilleur sur Darrelle Revis dans la end zone (0-14). Dans l’obligation de trouver leur rythme en attaque, les Patriots s’en remettent à Tom Brady (33/50, 367 yards, 3 TDs, 1 int + 1 TD de 4 yards à la course) et Rob Gronkowski (7 réceptions, 108 yards, 1 touchdown), qui se trouvent pour un gain de 46 yards. Dans la red zone, New England est d’abord bien stoppé par la défense de Baltimore, mais Tom Brady parvient à réduire le score en courant lui même pour un touchdown de 4 yards (7-14).

Au début du second quart, les Patriots parviennent enfin à stopper l’attaque adverse. Brady trouve son rythme, mais le quarterback est sacké deux fois d’affilée, obligeant les locaux à punter. Derrière, Baltimore est stoppé à son tour, et les Patriots vont en profiter. Sur un drive de dix jeux pour 67 yards, New England revient à la hauteur des Ravens grâce à un touchdown de 15 yards de Brady pour Danny Amendola (5 réceptions, 81 yards, 2 touchdowns) (14-14). On arrive doucement dans les deux dernières minutes et le ballon est à nouveau dans les mains de Tom Brady, mais ce dernier est intercepté par Daryl Smith. Cette énorme erreur va se payer cash pour les Patriots, qui encaissent un nouveau touchdown juste avant la mi-temps. Joe Flacco trouve parfaitement Owen Daniels sur une passe de 11 yards, donnant ainsi une possession d’avance aux siens à la pause (14-21).

Le début de la seconde période est complètement à l’avantage des Ravens. Après avoir stoppé l’attaque de New England, Baltimore se retrouve dans red zone adverse après un jeu énorme sur une quatrième tentative. Dans ce dernier, Joe Flacco trouve Torrey Smith (3 réceptions, 62 yards) pour un gain de 35 yards, et ce malgré une interférence défensive. Sur le jeu suivant, Flacco effectue une screen pass pour Justin Forsett (24 courses, 129 yards + 2 réceptions, 17 yards, 1 touchdown) qui finit sa course dans la end zone pour un touchdown de 16 yards (14-28).

Menés de quatorze points, les Patriots n’ont plus de temps à perdre et abandonnent complètement le jeu de course. Brady réussit neuf passes sur le drive pour un total de 80 yards. C’est l’inarrêtable Rob Gronkowski qui conclut la série en réceptionnant un lancer de 5 yards dans la end zone (21-28). Le momentum semble avoir changé de côté, surtout après un nouveau stop défensif. New England récupère le ballon, et sort un énorme trick play. Brady fait une passe latérale pour Julian Edelman, qui lance à son tour le ballon pour un Danny Amendola complètement ouvert. La défense des Ravens est piégée, et le receveur s’en va inscrire tout seul le touchdown égalisateur, long de 51 yards (28-28). Le match devient complètement fou, puisque Joe Flacco est ensuite intercepté par Devin McCourty, une première depuis le début d’une série de 17 touchdowns consécutifs. Les Patriots n’en profitent pas, et le score en reste là pour le quatrième quart-temps.

Baltimore est en possession du ballon à l’entame de l’ultime période et progresse bien dans le camp adverse. Que ce soit à la course ou à la passe, l’attaque des Ravens retrouve des couleurs, et n’hésite pas à tenter un quatrième down. Cela s’avère payant, même si Baltimore est finalement limité à un field goal de 25 yards (28-31). Il reste alors dix minutes à jouer et c’est le moment choisi par Tom Brady pour sortir le grand jeu. Sur un drive de près de cinq minutes et 74 yards, le quarterback guide les siens et trouve Brandon LaFell pour un touchdown de 23 yards qui donne pour la première fois du match l’avantage à New England (35-31).

Dos au mur, Joe Flacco et les Ravens n’ont plus le choix, il faut inscrire un touchdown. Le drive décisif commence bien pour les corbeaux, qui enchainent les premiers downs. Joe Flacco se retrouve face à une quatrième tentative qui peut sceller la rencontre, mais il réussit à la convertir avec l’aide de d’Owen Daniels. Souvent décisif en playoffs, le quarterback de Baltimore est donc bien parti pour réaliser un nouvel exploit. Sauf que cette fois, il va condamner son équipe en tentant une très longue passe dans la end zone, qui est intercepté par Duron Harmon. C’est l’action qui scelle le match, même si les Ravens auront encore une occasion d’envoyer une Hail Mary, qui ne donnera rien.

Le MVP : Tom Brady
Du Tom Brady tout craché. Il n’a pas été parfait, il aura même fait une grosse erreur avec son interception juste avant la mi-temps, mais en fin de compte, il a été clutch en guidant son équipe vers la victoire.

Il finit la rencontre avec 367 yards à 33/50 à la passe et quatre touchdowns, dont un à la course. Et bien sûr, il aura sorti un magnifique drive pour la victoire, comme il l’a si souvent fait pendant sa carrière

Le flop : la deuxième mi-temps de Joe Flacco
Sa première mi-temps a été exceptionnelle, sa deuxième beaucoup moins. Auteur de trois touchdowns pour aucune interception lors des trente premières minutes, Flacco est sorti de son mode playoffs pour redevenir le Flacco de la saison régulière en fin de match.

Il s’est d’abord fait intercepter dans le troisième quart-temps par Devin McCourty, puis surtout lors du drive décisif, lorsqu’il envoie un lancer horrible vers Torrey Smith, qui atterrit dans les mains de Duron Harmon.

La stat : 46
Avec ses trois nouveaux touchdowns à la passe face aux Ravens, Tom Brady vient de battre le record du nombre de touchdowns inscrits (à la passe) en playoffs, détenu jusqu’à ce soir par Joe Montana. Le quarterback des Patriots porte son total à 46 touchés, soit un de plus que l’ancien joueur des 49ers, et deux de plus que Brett Favre.

A noter également que Tom Brady a battu le record du plus grand nombre de yards à la passe en playoffs, qui était détenu par Peyton Manning avec un total de 6 589. Mais ce dernier pourrait bien reprendre la tête lors de son prochain match face aux Indianapolis Colts.

La suite
Avec cette victoire, les New England Patriots vont jouer pour la quatrième année d’affilée l’AFC Championship Game. Mais contrairement à la saison dernière, l’équipe de Bill Belichick va cette fois-ci posséder l’avantage du terrain, et accueillera soit Denver, soit Indianapolis pour une place au Super Bowl.

Concernant les Ravens, la saison s’arrête évidemment là, mais ils auront une nouvelle fois montré qu’ils restaient l’une des équipes phares de l’AFC.

La feuille de match

[box boxscore_4805_NE-BAL]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une