Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Divisional : les Packers refroidissent les Cowboys

Green Bay Packers (2) – Dallas Cowboys (3) : 26-21

Dans un match serré jusqu’au bout, ce sont les Packers qui l’emportent. C’est mérité, mais encore une fois, la polémique suit les Cowboys.

Dallas est à deux doigts de reprendre une avance cruciale à quelques minutes de la fin, mais les arbitres annulent une passe complétée sur une quatrième tentative qui risque d’alimenter l’actualité durant les jours à venir. Les Packers récupèrent le ballon et font tourner l’horloge. Jeu, set et match.

Les Cheeseheads ont frappé les premiers avant de voir les Cowboys prendre l’avantage. Entre des fumbles à répétition de part et d’autre et une pluie de mouchoirs jaunes, les attaques parviennent tout de même à trouver des failles pour animer une rencontre rythmée.

En tête jusqu’à 10 minutes du terme, les coéquipiers de Tony Romo n’ont eu de cesse de sentir le souffle des Packers dans leur nuque. Jamais à l’abri, ils cèdent finalement l’avantage en fin de rencontre, sous les coups de boutoir d’un Aaron Rodgers pas à 100%, mais à la précision intacte.

Le moment clé
À 5 minutes de la fin, les Cowboys viennent de céder l’avantage conquis en première période (26-21). Après une remontée du terrain prometteuse, les hommes de Jason Garrett sont stoppés par les Packers. Sur une quatrième tentative et 2 yards à portée des poteaux, le coach texan décide de tenter le tout pour le tout. Aucun coureur derrière Tony Romo, les Cowboys vont lancer le cuir. Le quarterback s’exécute et lance une longue passe en direction de Dez Bryant sur le bord du terrain. Le receveur s’élève dans le ciel et attrape le ballon avant d’échouer à un yard de la ligne. Mike McCarthy jette son mouchoir rouge. Les images semblent montrer que Bryant a bien maintenu la possession du ballon. Les arbitres en décident pourtant autrement, appliquant impitoyablement la controversée jurisprudence « Calvin Johnson ». Le match est plié. La polémique ouverte.

gb-vs-dal-divisional-td-2015

Les Packers ont eu chaud

Le film du match
Dans un Lambeau Field frisquet, mais pas frigorifié, les Cowboys se font une frayeur d’entrée lorsque Tony Romo (15/19, 191 yards et 2 touchdowns) échappe le cuir sur un sack de Julius Peppers dès le troisième jeu du match. Heureusement pour les Texans, le quarterback se couche sur le ballon. Dans la foulée d’un Eddie Lacy (19 courses, 101 yards) intenable, les Packers remontent le terrain à toute vitesse sur leur première possession. À 4 yards de la endzone, Aaron Rodgers (24/35, 317 yards, 3 touchdowns et un fumble), voit les portes s’entrouvrir devant lui, se précipite vers l’en-but, mais se ravise à l’ultime seconde et lance une passe sous les poteaux en direction d’Andrew Quarless (7-0).

Les Cowboys insistent au sol, avançant lentement, et profitent d’une interférence malheureuse de Tramon Williams pour frapper à leur tour aux portes de la endzone. Tony Romo convertit l’occasion en envoyant Tyler Clutts à dame (7-7). Engagés dans un drive prometteur, les Packers rendent le ballon aux visiteurs. Sur un mauvais snap, Rodgers parvient tout de même à contrôler le cuir, mais le perd presque immédiatement sur un plaquage de Jeremy Mincey. L’ancien Jaguar plonge dessus et le récupère. Les Cowboys capitalisent instantanément : Terrance Williams se joue de son homonyme et file dans l’en-but 38 yards plus loin (7-14).

En panne d’idées, les Packers font du surplace. Dallas n’en profite guère et Dan Bailey rate l’occasion de creuser l’écart juste avant la pause. Au contraire, c’est Mason Crosby, mis sur orbite par une passe millimétrée de Rodgers et une réception acrobatique de Randall Cobb (8 réceptions, 117 yards), qui réduit le retard des Packers sur la dernière action du premier acte (10-14).

Au retour des vestiaires, Rodgers et compagnie patine toujours autant. C’est le moment que la défense choisit pour les réveiller. Lancé à toute vitesse dans un trou béant qui le mène tout droit vers la endzone, DeMarco Murray (25 courses, 123 yards, un fumble et un touchdown) est attrapé in extremis par Julius Peppers, qui parvient à frapper le ballon et le faire sauter des mains du coureur. Datone Jones recouvre le cuir et offre aux Packers une occasion en or de prendre l’avantage. Eddie Lacy transperce la ligne texane pour 29 yards tout en puissance avant que T.J. Lang ne ruine un drive prometteur avec une pénalité stupide pour un plaquage à retardement, après le coup de sifflet. Green Bay devra se contenter de trois points (13-14). Quelques passes clés d’un Romo boitillant, une course percutante de Joseph Randle, une autre de Murray et les Cowboys finissent dans l’en-but (21-13).

Sur le coup d’envoi, c’est au tour des Packers de se faire une frayeur lorsque Randall Cobb échappe le ballon. Mais les joueurs du Wisconsin son vigilants et parviennent à le récupérer. La lumière vient finalement de Davante Adams (7 réceptions, 117 yards et un touchdown). Le rookie attrape une passe dans le milieu du terrain, laisse J.J. Wilcox sur place, écrase l’accélérateur et file dans la endzone 46 yards plus loin (21-20). Un rapide stop en défense et le ballon revient dans les mains d’Aaron Rodgers. Le quarterback orchestre une remontée du terrain dont il a le secret. Entre passes laser millimétrées et improvisation pour échapper à la pression et aux sacks, le passeur se retrouve rapidement dans la redzone. S’extirpant de sa poche, il envoie une passe imparable vers Richard Rodgers dans le fond de la endzone. Dans le trafic le rookie parvient à capter le cuir. Les Packers prennent les devants pour la première fois malgré l’échec de la conversion à deux points (26-21).

La réplique ne se fait pas attendre. DeMarco Murray avale 30 yards, Tony Romo se connecte avec Dez Bryant sur une quatrième tentative, mais les arbitres brisent les rêves des Cowboys en annulant la réception. Les Packers récupèrent la possession et gèrent tranquillement le chrono, bien aidés par une doublette Cobb/Adams intenable, à l’inverse d’un Jordy Nelson bien cadenassé.

Le MVP : Davante Adams

Longs jeux à répétition, first downs clés, un touchdown, Davante Adams a tout fait. En laissant sur place J.J. Wilcox pour filer dans l’en-but, il a sonné la révolte de Packers qui n’attendaient que ça. Il termine la rencontre avec 7 réceptions, 117 yards et un touchdown. Pas mal pour un rookie.

Le flop : le fumble de DeMarco Murray
En échappant le cuir au retour des vestiaires, DeMarco Murray a privé les siens de l’occasion d’assommer des Packers peu inspirés. Si Green Bay a du se contente de trois points sur la série suivante (merci à T.J. Lang), cette perte de balle a sonné le réveil des Packers.

La stat : 1/2
1/2, c’est le bilan de Mike McCarthy sur ses challenges. S’il perd le premier, lorsqu’il tente de faire annuler une interférence défensive car la passe aurait été détournée par Julius Peppers, sa deuxième tentative à quelques minutes de la fin scelle l’issue de la rencontre. Un challenge bien inspiré, bien que le verdict risque de faire parler longtemps.

La suite
Les Packers retrouveront la finale de Conférence NFC pour la première fois depuis l’année de leur sacre en 2010. Face à Seattle ils tenteront de se rattraper de leur déroute de la semaine 1 (16-36). La tâche sera rude face à une défense survoltée. Mais rien n’est impossible quand on s’appelle Aaron Rodgers.

20 ans après leur dernière finale de Conférence, les Cowboys ont peut-être manqué l’occasion ou jamais pour un Tony Romo vieillissant et fragile. une défaite crève-cœur qui sonne le glas d’une saison pourtant porteuse d’espoirs pour une franchise abonnée aux déceptions depuis deux décennies.

La feuille de match

[box boxscore_4807_GB-DAL]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.45pariez2.2MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
17-Déc à 20:00CLE3pariez1.23BAL
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une