Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 2 (19h) : Buffalo au finish, Baltimore surpris, encore un record pour Newton

C’était presque tout ou rien pour cette première série de matchs de la deuxième semaine.

Certaines rencontres ont été totalement à sens unique et ont débouché sur des grosses claques pour les Chiefs, Jaguars ou Seahawks.

Mais les autres matchs ont quasiment tous apporté un peu de suspense. L’apogée à été atteinte à Buffalo avec la victoire des Bills au terme d’un festival offensif dans le dernier quart. Les Redskins, se sont aussi imposés dans les derniers instants.

Pas vraiment de suspense pour les Ravens victimes de leur inefficacité offensive et de l’excellent duo Hasselbeck-Britt. Pendant ce temps-là, Cam Newton a encore perdu mais il a fait encore mieux que la semaine dernière dans la colonne statistique.

Le rookie Da'Norris Searcy a intercepté la dernière passe de Jason Campbell pour garantir la victoire des Bills au terme d'un match fou.

Buffalo Bills (2-0) – Oakland Raiders (1-1): 38-35
Quelle fin de match ! Cinq fois au cours du dernier quart temps ce match a changé de leader. Les deux dernières ont été les plus impressionnantes. A 3mn50 de la fin, Jason Campbell (23/33, 323 yards, 2 TDs, 1 int) a trouvé Denarius Moore (5 rec, 146 yards, 1 TD) dans la end zone pour un touchdown de 50 yards pour lequel le jeune receveur s’est élevé au dessus de la défense pour arracher le ballon. Cela ressemble alors au coup de grâce mais Ryan Fitzpatrick (28/46, 264 yards, 3 TDs, 1 int) et les siens ne s’avouent pas vaincus. Sur leur drive suivant, ils convertissent une 4e et 3 à 1mn03 du coup de sifflet final. Quelques actions plus tard, ils sont face à une 4e et 1 sur les 6 yards adverses avec 18 secondes à jouer. Fitzpatrick trouve alors David Nelson (10 rec, 83 yards, 1 TD) tout seul dans la end zone pour un touchdown qui redonne l’avantage aux Bills. Sur la dernière passe du match, Campbell lance une prière dans la end zone. Elle est captée… mais par un défenseur qui assure la victoire de Buffalo.
Les Raiders échouent de peu dans un match qu’ils menaient pourtant 21-3 à la mi-temps avant de voir leurs adversaires fondre sur eux après la pause, grâce notamment à un gros match de Fred Jackson (15 courses, 117 yards, 2 TDs) dont l’attaque a marqué 5 fois en autant de possession après la pause. La ligne offensive bleue a bien contenu les défenseurs adverses.
Darren McFadden a encore été l’homme a tout faire de l’attaque d’Oakland (20 courses, 72 yards, 1 TD et 7 rec pour 71 yards et 1 TD) mais l’exceptionnelle fin de match des Bills à fait la différence.

Carolina Panthers (0-2) – Green Bay Packers (2-0): 23-30
La semaine dernière, Cam Newton avait passé pour 422 yards et avait perdu. Cette semaine, Cam Newton a passé pour 432 yards et il a encore perdu. Il peut se consoler avec ce qui constitue un nouveau record absolu de yards gagnés à la passe pour un quarterback rookie. Sous l’impulsion de Newton, qui termine aussi avec 53 yards et 1 touchdown au sol, les Panthers ont bien inquiété les champions en titre pendant la première mi-temps en menant 13-0. Mais les Packers sont revenus petit à petit en établissant bien leur attaque et surtout en provoquant trois interceptions de Newton qui termine avec une fiche de 28/46 pour 432 yards, 1 TD et 3 interceptions. Le rookie a encore fait briller Steve Smith qui totalise 6 réceptions pour 156 yards. Le jeu au sol des Panthers a par contre encore une fois été dramatiquement absent avec seulement 13 yards pour DeAngelo Williams. Aaron Rodgers (19/30, 308 yards, 2 TDs) et les siens ont donné le coup de grâce à leurs jeunes adversaires avec une passe de touchdown de 84 yards pour Jordy Nelson qui a porté le score à 30-16 à 2mn14 de la fin.

New Orleans Saints (1-1) – Chicago Bears (1-1): 30-13
Ça n’est pas une nouveauté, la ligne offensive des Bears n’est pas un modèle de solidité. La blessure du rookie Gabe Carimi n’a pas aidé. Et Jay Cutler a encore terminé 6 fois sur les fesses suite à des sacks. Constamment sous pression, le quarterback de Chicago s’est souvent débarrassé du ballon (19/45, 244 yards, 1 TD, 1 fumble perdu) ou a trouvé Matt Forte (10 courses, 49 yards et 10 réceptions pour 117 yards) sur des passes courtes. Trop peu pour avoir une attaque efficace. Drew Brees s’est au contraire fait plaisir (26/37, 270 yards, 3 TDs) en étant notamment aidé par un trio de coureur qui a cumulé au total un peu plus d’une centaine de yards. Ce soir, la défense des Bears a du coup eu l’air beaucoup moins impressionnante. Les Saints se sont bien relancés après leur courte défaite de la semaine 1.

Detroit Lions (2-0) – Kansas City Chiefs (0-2) : 48-3
Et encore une soirée cauchemardesque pour les Chiefs. Non seulement l’équipe de Kansas City a été laminée mais elle a en plus vu Jamaal Charles, probablement son meilleur joueur, quitter le terrain avec ce qui semble être une grave blessure au genou. Après être tombé sur la touche suite à une course, le joueur était tordu de douleur et se tenait le genou. Matt Cassel n’a rien pu faire tout seul et s’est fait intercepter trois fois (15/22, 133 yards, 3 TDs) malgré l’aide de Dwayne Bowe (5 rec, 101 yards). Les Lions, eux, se sont amusés en attaque. Matt Stafford (23/39, 294 yards, 4 TDs, 1 int) a distribué le ballon. Calvin Johnson n’a capté que trois passes mais deux fois c’était pour un touchdown. Jahvid Best (16 courses, 57 yards, 1 TD) y est aussi allé de son touchdown. C’est la déprime dans le Missouri.

Washington Redskins (2-0) – Arizona Cardinals (1-1) : 22-21
Oui, Rex Grossman (25/43, 291 yards, 2 TDs, 2 int) a du sang froid. A 5mn17 de la fin, avec son équipe menée de 8 points, le quarterback a trouvé Santana Moss (5 rec, 61 yards, 1 TD) pour un touchdown. Le problème, c’est que la transformation à deux points à raté. Pas de panique, la défense a stoppé les Cards et Grossman a mené son équipe à portée de field goal. Graham Gano a redonné un point d’avance à l’équipe de la capitale sur un coup de pied de 36 yards à 1mn50 de la fin. La défense a encore bien joué le coup sur le dernier drive des Cards’ en recouvrant un fumble. En clair, c’est toute l’équipe de Washington qui a eu le sang froid pour boucler l’affaire. Les Cards’ pourront donc se mordre les doigts d’avoir laissé échapper ce match. Une passe de Kevin Kolb (17/30, 251 yards, 2 TDs, 1 int) pour Larry Fitzgerald (7 rec, 133 yards, 1 TD) leur avait donné l’avantage dans le dernier quart.

Kenny Britt a une nouvelle fois prouvé qu'il fait partie de l'élite des receveurs NFL.

Tennessee Titans (1-1) – Baltimore Ravens (1-1): 26-13
Matt Hasselbeck est toujours là ! Le nouveau quarterback des Titans a sorti un gros match (30/42, 358 yards, 1 TD, 1 int) et s’est bien servi de Kenny Britt (9 rec, 135 yards, 1 TD) pour mener son équipe à une des surprises du jour. Favoris logiques après leur triomphe face aux Steelers la semaine dernière, les Ravens ont bu la tasse. Rentrés au vestiaire à 10 partout à la mi-temps, ils n’ont pas su ralentir leur adversaires ensuite et surtout ils n’ont pas su répondre. Joe Flacco (15/32, 197 yards, 1 TD, 2 int) a été intercepté deux fois et n’a même pas complété la moitié de ses passes. Ray Rice n’a parcouru que 43 yards au sol. C’est peu. Chris Johnson n’a pas vraiment été meilleur avec 53 yards en 24 tentatives. Lui peut au moins se consoler avec la victoire.

Pittsburgh Steelers (1-1) – Seattle Seahawks (0-2) : 24-0
La seule inquiétude de la soirée pour les Steelers a été crée par une blessure de Ben Roethlisberger (22/30, 298 yards, 1 TD). Le quarterback a en effet quitté ses coéquipiers pendant quelques minutes suite à une blessure au genou. Malgré quelques grimaces, il est ensuite revenu sur le terrain pour parachever le succès de son équipe. L’attaque au sol des Seahawks a été complètement annihilée avec 11 petits yards seulement pour Marshawn Lynch. Tarvaris Jackson (20/29, 159 yards) n’a pas été affreux mais il a du subir 5 sacks et il n’a généré aucun gros gains. Les Steelers se sont contentés de faire le boulot. Rashard Mendenhall (19 courses, 66 yards, 1 TD) a ouvert la marque avant que Isaac Redman n’accentue le score dans le second quart et que Mike Wallace (8 rec, 126 yards, 1 TD) n’achève les Seahawks dans le troisième quart.

New York Jets (2-0) – Jacksonville Jaguars (1-1) : 32-3
Finalement, se débarrasser de David Garrard avant la saison n’était peut-être pas une si bonne idée. Face à une défense des Jets qui a retrouvé toute son efficacité, Luke McCown a complété 6 passes sur 19 pour 59 yards et surtout 4 interceptions ! Soit une évaluation de 1,8… McCown a été remplacé par le rookie Blaine Gabbert qui pourrait rapidement devenir le titulaire de cette attaque. Les Jets n’ont jamais laissé la moindre chance à leurs adversaires. Ils ont ouvert le score dans le premier quart sur un touchdown de Santonio Holmes (3 rec, 42 yards, 1 TD). Ils ont ensuite enchainé avec un safety qui a marqué le début du calvaire de l’attaque adverse. Maurice Jones-Drew (18 courses, 88 yards et 3 rec pour 19 yards) a encore semblé bien seul. Même les deux interceptions lancées par Mark Sanchez (17/24, 182 yards, 2 TDs, 2 int) n’ont pas permis aux Jags’ d’inquiéter les Jets. La soirée n’a pas été totalement rose pour les Jets qui ont perdu le centre Nick Mangold, un des piliers de la ligne, sur blessure.

Minnesota Vikings (0-2) – Tampa Bay Buccaneers (1-1) : 20-24
Les Vikings y ont cru pendant une mi-temps. Donovan McNabb (18/30, 228 yards) était redevenu un quarterback décent, Adrian Peterson (25 courses, 120 yards, 2 TDs) a retrouvé le chemin de la end zone et la défense faisait son boulot. Résultat : 17-0 à la pause. Mais Minnesota n’a rien pu faire contre le retour furieux des jeunes Bucs’. Josh Freeman (22/31, 243 yards, 1 TD, 1 int) et son attaque se sont réveillés. Dans le dernier quart, une passe de Freeman pour Arrelious Benn a ramené l’équipe à 3 points à 6mn39 de la fin. C’est une course de 4 yards de LeGarrette Blount (13 courses, 71 yards, 2 TDs) à 31 secondes de la fin qui a permis à Tampa de prendre l’avantage décisif. La saison des Bucs’ est lancée !

Indianapolis Colts (0-2) – Cleveland Browns (1-1): 19-27
Kerry Collins est loin d’être catastrophique (19/38, 191 yards, 1 TD, 1 int) mais il manque la conclusion. A quatre reprises, les Colts ont du se contenter d’un field goal alors qu’ils étaient en terrain adverse. Du coup, ces occasions manquées ont permis aux Browns de prendre le larger avec un touchdown d’Evan Moore puis deux de Peyton Hillis (27 courses, 94 yards, 2 TDs). Lorsque Collins a enfin trouvé Dallas Clark dans la end zone dans le dernier quart, il était déjà trop tard.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
22 Sep à 19:00 BUF 1.3 pariez 2.85 CIN
22 Sep à 19:00 DAL 1.01 pariez 7.5 MIA
22 Sep à 19:00 GB 1.22 pariez 3.35 DEN
22 Sep à 19:00 IND 1.7 pariez 1.88 ATL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR