Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

La preview des finales de conférence NFL

Aaron rodgers

Il ne reste plus qu’une seule marche avant d’atteindre le soleil de l’Arizona et le Super Bowl. Aucun calcul n’est possible. Le programme est chargé et les stars au rendez vous. La première finale sera celle de la NFC avec les Packers qui se déplacent chez les Seahawks. Puis New England accueille Indianapolis pour la finale AFC.

Les quatre équipes présentes ont déjà remporté le titre suprême, mais Andrew Luck est le seul quarterback titulaire (jouant ce week-end) qui n’a pas encore une bague. L’expérience comptera beaucoup.

149.2 d'évaluation en divisional pour Russell Wilson... Qui dit mieux ?

149.2 d’évaluation en divisional pour Russell Wilson… Qui dit mieux ?

Coup d’envoi dimanche à 21 heures.
Seattle Seahawks (1) – Green Bay Packers (2)

On ne pouvait rêver mieux dans la NFC. Les deux têtes de série de la conférence se rencontrent en finale. Russell Wilson contre Aaron Rodgers, la ville de la pluie contre la ville de la neige, une attaque de feu contre une défense de fer. Les superlatifs manquent pour parler de ce match. En semaine 1, les champions en titre avaient battu leurs homologues du Wisconsin. Nul doute que les verts et jaunes voudront prendre leur revanche.

Encore une fois avec ces deux équipes, les spectateurs auront droit à une vraie opposition de style. Les Seahawks reposent sur une solidité défensive à toute épreuve. Meilleur défense statistique, sa défense aérienne est sans conteste la meilleure que l’on ai vu dans la ligue depuis des années. Si les Packers veulent avoir une chance, il n’auront pas le droit de commettre une seule erreur. Le soucis de plus pour Green Bay, c’est que Aaron Rodgers joue sur une seule jambe. Alors certes, il a réussi un match presque parfait contre Dallas, mais contre une défense de Seattle beaucoup plus robuste, comment pourra-t-il tenir ?

La défense de Green Bay également aura du travail. Russell Wilson est toujours aussi efficace et Marshawn Lynch fait toujours aussi mal. A l’image du supplice (ou de la légende urbaine) de la goutte d’eau sur le front, ses courses incessantes finissent toujours par faire craquer l’adversaire. La défense des Packers avait eu beaucoup de mal lors du match d’ouverture de la saison, avec un Lynch qui avait sorti un grand match. Si il réitère la même performance, la défense de Green Bay sera forcée de rester longtemps sur le terrain.

Lors du dernier Super Bowl, les Seahawks ont prouvé qu’une grosse défense était la meilleure solution pour gagner un titre. S’ils étouffent Rodgers et les siens, ils auront de nouveau l’occasion de montrer leur talent lors du Big Game, dans deux semaines.

Bill Belichick veut sa quatrième bague

Bill Belichick veut sa quatrième bague

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 0h40
New England Patriots (1) – Indianapolis Colts (4)

C’est la 5ème fois en 11 ans que les Patriots et les Colts s’affrontent en playoffs. Et c’est la 4ème fois que cette rencontre de playoffs s’avère être la finale de la conférence AFC. Si cela ne ressemble pas à une grosse rivalité, rien n’y ressemble. Le soucis historique, c’est que depuis l’arrivée d’Andrew Luck, les Patriots ont toujours battu les Colts par 21 points d’écart, minimum. La tâche s’annonce lourde pour Indianapolis.

Les Patriots sont une véritable machine de guerre. Parce que leur attaque s’adapte toujours, ils trouvent toujours une solution. Lors de leur opposition en saison régulière, Belichick avait parié sur le jeu au sol. Bien lui en a pris puisque New England a marché sur la ligne défensive des Colts pour inscrire de multiples touchdowns au sol. La même recette avait été utilisé en playoffs l’an dernier. Seulement, les Colts semblent s’être ressaisis dans ce secteur de jeu. En bloquant bien C.J. Anderson la semaine dernière, Indianapolis a montré que la défense pouvait très bien relever son niveau de jeu. Les Patriots sont prévenus.

Reste une grosse menace, elle s’appelle Rob Gronkowski. Le tight end des Patriots est un véritable poison pour les défenses adverses. Les Colts devront trouver une solution pour le bloquer car sinon il va accumuler les gros gains. Andrew Luck, de son côté, devra faire attention à ne pas faire d’erreurs. Si la défense des Patriots a laissé Joe Flacco faire son show pendant les 30 premières minutes du match de dimanche dernier, elle l’a bien bloqué en fin de match, faisant les ajustements nécessaires.

Ce match semble promis aux Patriots car en plus de l’expérience, ils possèdent toutes les armes pour arrêter les Colts. Mais après avoir mis au tapis Peyton Manning, il semblerait que l’appétit d’Andrew Luck a encore de la place pour faire tomber une légende vivante de plus.

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une