Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Chicago Bears

Analyse d’avant saison : Chicago Bears

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2010. On continue de remonter le classement de la dernière saison régulière avec les Chicago Bears.

Jay Cutler, an 2. La première année de règne de Jay Cutler à Chicago n’a pas vraiment produit de résultats. Des bons matchs entrecoupés de prestations catastrophes le tout accompagné de malchance avec une défense très touchée par les blessures. Avec quelques arrivées de marque, les Bears vont tenter d’inverser la tendance.

Julius Peppers est la très grosse signature de l'intersaison à Chicago.

La saison dernière : 8 victoires – 8 défaites. Pas de playoffs

Mouvements à l’intersaison : La défense est le secteur qui a connu le plus de changement à Chicago. Julius Peppers arrive de Carolina. Si son apport est aussi énorme que le contrat qu’il a signé, la défense des Bears va forcément progresser dans l’attaque du quarterback adverse. Pepper a réussi 10,5 sacks l’an passé et 14,5 l’an passé. Le problème, c’est qu’il n’est pas toujours le compétiteur le plus déterminé du monde. Ça n’est pas une signature mais le retour de blessure de Brian Urlacher est aussi, évidemment, une bonne nouvelle. Pour le reste, peu de changements marquants. Chester Taylor apportera un peu de profondeur au jeu au sol. C’est sur le banc de touche que les choses changent le plus pour l’escouade offensive avec l’arrivée de Mike Martz au poste de coordinateur. La promesse d’un jeu de passe explosif.

Toutes les arrivées : RB Chester Taylor, TE Brandon Manumaleuna, DE Julius Peppers, OLB Brian Iwuh, CB Tim Jennings, S Chris Harris.

La Draft
:  FS Major Wright, DE Corey Wootton, CB Joshua Moore.

Les départs
: OT Orlando Pace, DE Alex Brown, DE Adewale Ogunleye, DT Dusty Dvoracek, OLB Jamar Williams, CB Nathan Vasher, S Kevin Payne.

Les points forts : Jay Cutler est capable du meilleur comme du pire. Quand il joue au top, il fait parti des 10 meilleurs quarterbacks de la ligue. Avec Mike Martz aux commandes de l’attaque, il devrait avoir toutes les chances de briller. Martz aime le jeu de passe. Il a fait de John Kitna un joueur à plus de 4000 yards sur une saison et c’est sous ses ordres que les Rams de Kurt Warner sont devenus une des équipes les plus explosives de l’histoire. Pour l’aider, Cutler dispose de receveurs moyens mais qui montrent des signes de progression. Devin Aromashodu a bien joué en fin de saison dernière tandis que Devin Hester et Johnny Knox sont devenus des joueurs solides. L’autre point fort des Bears ce sont les équipes spéciales. Un secteur ou l’équipe peu marquer quelques points précieux.

Les points faibles : Le problème de Mike Martz, c’est que ses systèmes exposent souvent le quarterback à la défense adverse. Manque de chance, la ligne offensive des Bears est en plus très faible. Chris Williams, le left tackle titulaire n’a débuté que 5 matchs en carrière et, en dehors de Roberto Garza et  Olin Kreutz, un joueur fort mais qui revient de blessure, le reste de la ligne est en dessous de la moyenne. Jay Cutler risque donc de devoir beaucoup courir.

Facteur(s) X :  Le retour de Brian Urlacher et la signature de Julius Peppers sont forcément des excellentes nouvelles. Reste à savoir comment la sauce va prendre. La défense des Bears dispose de joueurs corrects à tous les niveaux et, si elle est épargnée par les blessures, peut faire de gros dégâts. C’est cette force défensive qui avait emmené Chicago jusqu’au Superbowl il y à 3 ans et demi. C’est cette force défensive qu’il va falloir retrouver pour accrocher les playoffs. L’autre énigme autour de cette équipe se situe autour du jeu au sol. Excellent lors de son année rookie, Matt Forte a régressé l’an passé. L’arrivée de Chester Taylor lui fera peut-être du bien.

En résumé : Si tout les éléments sont réunis, cette équipe peut atteindre les playoffs. Car les Bears n’ont ni gros point fort ni gros point failble. Mais avec des joueurs exposés aux blessures et quelques personnalités fortes comme Cutler ou Peppers, les choses pourrait aussi bien tourner en eau de boudin. La saison sera en tout cas difficile dans une division relevée comprenant les jeunes Lions, les expérimentés Vikings et les talentueux Packers.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
21-Oct à 15:30 LAC 1.27 pariez 3 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 1.95 pariez 1.65 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.25 pariez 3.1 BUF
21-Oct à 19:00 JAX 1.42 pariez 2.4 HOU

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une