Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Super Bowl XLIX : les Patriots arrachent un match incroyable !

une_tom_brady_SB

Seattle Sehawks – New England Patriots : 24-28

Au bout du suspense, dans un match à couper le souffle, les Patriots ont arraché la victoire grâce à une interception du rookie Malcolm Butler à 20 secondes de la fin. Les Seahawks étaient pourtant à seulement 1 yard de la end zone avec l’occasion de l’emporter.

New England a été mené de 10 points dans ce match, mais une grande prestation de Tom Brady et Julian Edelman en fin de match les a porté vers la victoire alors qu’ils semblaient dépassés par l’intensité de Seattle.

Le moment clé
Il reste 20 secondes à jouer. Les Patriots sont repassés devant il y a moins de deux minutes, mais Seattle a remonté le terrain. Sur une 2e et 1 à un yard du touchdown de la victoire, Russell Wilson passe le ballon vers Ricardo Lockette mais Butler arrache le ballon juste devant son adversaire. C’est la défense qui va chercher le titre pour les Patriots !

Le film du match
Les Patriots sont les premiers à attaquer et à gagner un first down, mais ils doivent rapidement punter. Les Seahawks, eux, ne gagnent même pas de first down. Les Patriots s’engagent alors dans un enchainement de passes courtes et de courses pour manger le chrono et remonter le terrain. Mais sur une troisième tentative à 10 yards du but, Brady panique complètement sous la pression et lance le ballon vers Jeremy Lane, qui l’intercepte. Le cornerback se fait très mal au bras sur l’action, mais le score est préservé.

Sauf que Seattle ne capitalise pas, et commence le second quart par un nouveau punt. New England reprend sa marche en avant, avec 17 yards au sol pour Danny Amendola et 23 de plus pour Julian Edelman. Finalement, c’est Brandon LaFell qui capte une passe de touchdown de 11 yards pour ouvrir le score (0-7).

Les deux équipes échangent des punts, et Seattle démarre enfin. Russell Wilson complète sa première passe du match. Sur la seconde, il trouve Chris Matthews pour 44 yards ! Il s’agit de la première réception en carrière de Matthews. Marshawn Lynch termine le boulot avec trois courses de suite. Sur la dernière, il parcourt 3 yards et égalise (7-7).

Il reste un peu plus de deux minutes avant la pause, et les Patriots n’accusent pas le coup. Au contraire. Brady continue de distribuer. Sur une passe de 22 yards, il trouve Rob Gronkowski dans la end zone. Le tight end est marqué par K.J. Wright qui ne peut rien faire, touchdown (7-14) ! Sauf que le match s’emballe. En 30 secondes, Russell Wilson prend enfin feu. Et avec l’aide d’un facemask, Seattle se retrouve à 11 yards de la terre promise avec 6 secondes à jouer. Pete Carroll tente le coup, et Wilson trouve encore Chris Matthews, cette fois pour l’égalisation ! 14-14, c’est le score à la pause.

Après le show de Katy Perry, Seattle repart fort. Chris Matthews capte une nouvelle passe de 45 yards. Mais les Patriots tiennent sur une 3e et 1 yard. Steven Hauschka marque un field goal de 27 yards pour mettre son équipe devant pour la première fois du match (17-14).

Un premier avantage qui permet à la défense de se lâcher encore plus. Sur le drive suivant, Bobby Wagner surgit pour intercepter une passe lancée vers Rob Gronkowski. Seattle est en terrain adverse et continue d’appuyer là où ça fait mal. Wilson profite du manque de pass rush adverse pour aller chercher des yards au sol, et Marshawn Lynch met les Pats au supplice. Sur une passe de trois yards, Doug Baldwin inscrit le touchdown du break (24-14).

Les deux équipes marquent un peu le pas, avec quatre punts consécutifs. Ce sont les Patriots qui redémarrent, avec un Julian Edelman qui se bat comme un diable sur deux réceptions de 21 yards dans la même série. Finalement, c’est Danny Amendola qui boucle le drive avec une réception de 4 yards pour le touchdown (24-21).

Après un nouveau stop, Brady montre pourquoi il a la réputation qui est la sienne. Pendant quatre minutes, il enchaine les passes et fini par trouver Edelman pour le touchdown qui remet New England devant (24-28).

Il reste deux minutes. Seattle répond avec une réception de 31 yards de Marshawn Lynch. L’attaque déroule. Jermaine Kearse signe une réception folle de 33 yards. Le ballon est dévié, rebondit sur lui au sol et il s’en saisait. Cela ressemble à un coup de poignard pour les Patriots. D’autant qu’une course de 4 yards de Lynch met les Seahawks à 1 yard du titre. C’est le moment fou ou Butler surgit pour l’interception victorieuse !

Derrière, les esprits s’échauffent. Les Seahawks sortent les poings et Bruce Irvin est expulsé. Les Patriots posent le genou au sol et fêtent leur quatrième couronne.

Le MVP : Julian Edelman
Minitron a été exceptionnel dans ce match. Constamment en mouvement, toujours là pour apporter une solution, le petit receveur a été le moteur de son équipe. avec 9 réceptions pour 109 yards et le touchdown de la victoire.

Malgré tout, Tom Brady est le MVP officiel du match. Ce n’est pas volé vu ce qu’il a déroulé dans les dernières minutes.

Le flop : la rage des Seahawks
Difficile de trouver un vrai gros flop dans ce magnifique Super Bowl. Le suspense a été fou et les deux équipes ont livré une prestation de très haut niveau. On déplorera donc juste le coup de sang des Seahawks en fin de match. Il y aurait eu des manières plus élégants de céder leur titre.

La stat : 1
Les Seahawks n’ont perdu qu’un seul ballon. Malheureusement pour eux, c’est celui qui allait leur donner le titre.

La suite
Avec un quatrième titre, Tom Brady égale Joe Montana et Terry Bradshaw au palmarès des quarterbacks les plus titrés. Et de quelle manière ! Mené de 10 points, le quarterback des Patriots est allé chercher son nouveau titre contre la meilleure défense de la ligue. Enorme.

Les Seahawks seront tristes ce lundi, mais l’avenir leur appartient. Avec un effectif jeune et un excellent quarterback de 26 ans, l’avenir leur appartient.

La feuille de match

[box boxscore_4481_SEA-NE]

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une