Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFL Scouting Combine : le bilan de la 2e journée

Après les linemen offensifs, les tight-ends et les spécialistes, TouchdownActu continue son tour d’horizon sur les joueurs qui ont marqué, pour le meilleur et pour le pire, le Scouting Combine 2015. Pour cette seconde journée, qui est la plus suivie de l’évènement, place aux quarterbacks, coureurs et receveurs.

Les hommes du jour

Jameis Winston a éblouit le Scouting Combine par ses passes puissantes et précises

Jameis Winston a éblouit le Scouting Combine par ses passes puissantes et précises

Jameis Winston (QB, Florida State) et Marcus Mariota (QB, Oregon)

Ceux qui attendaient qu’un des deux quarterbacks stars de cette cuvée prenne le pas sur l’autre lors de ce Combine devront attendre. En effet, Jameis Winston et Marcus Mariota ont tous les deux vécu une excellente journée.
Le quarterback de Florida State a tout d’abord déçu lors du 40-yard dash en réalisant un chrono de 4,97 mais il s’est vite repris lors des ateliers de lancer. Son bras a semblé à la fois puissant et précis, ses passes faciles à attraper pour les receveurs, son footwork élaboré. Assurément, son chrono sur 40 yard ne signifie pas grand chose.
Mais ce qui vaut pour l’un ne vaut pas forcément pour l’autre. La performance de Mariota sur 40 yard était bien plus attendue que celle de Winston, tant le quarterback d’Oregon sait tirer à profit la capacité de ses jambes. Et il n’a pas déçu, bien au contraire, grâce à un excellent chrono de 4,52 secondes. Mais encore mieux, Mariota a surpris son monde sur les ateliers de lancer, bien que cela reste légèrement en-dessous de ce que peut faire Winston. Le Duck a démontré qu’il possédait un très bon touché et a lancé le ballon avec précision. Son footwork a, lui aussi, semblé bien plus professionnel. Définitivement, Mariota a pris la bonne décision en lançant lors du Combine.

La déception

Devin Funchess, WR, Michigan

Perçu par certains comme un potentiel premier tour notamment grâce à son gabarit, Devin Funchess s’est montré décevant lors de cette journée. Le receveur de Michigan a été pointé à 4,70 secondes sur 40 yards et n’a pas pu dissimuler un manque flagrant d’explosivité dans les différents ateliers. En NFL, cela risque d’être compliqué pour lui de créer la séparation avec les defensive backs. Retourner à son poste d’origine, à savoir tight-end, ne serait pas une mauvaise idée.

En hausse

Kevin White, WR, West Virginia

Le receveur de West Virginia a vécu une très bonne journée ce samedi. Loué pour ses prédispositions physiques, White a également convaincu sur le plan technique et athlétique. Ses 4,35 secondes sur 40 yard sont un superbe résultat pour un joueur de son gabarit et son talent a fait le reste sur les ateliers de position. Définitivement, White s’est entrouvert les portes du Top 10 de la prochaine Draft et être sélectionné avant Amari Cooper n’est plus du domaine de la science-fiction, même si ce dernier garde une légère avance.

Dorial Green-Beckham, WR, Oklahoma

Il faut l’avouer : il y a quand même un peu de Calvin Johnson dans Dorial Green-Beckham. Courir le 40 yard-dash en 4,49 secondes lorsqu’on fait 1,96 mètre pour 108 kilos est une performance megatronienne. De plus, le receveur d’Oklahoma s’est montré vraiment convaincant dans les ateliers de réception. Cependant, la partie la plus importante du Combine pour lui était certainement les entretiens individuels. Quel dommage de traîner de nombreuses casseroles en dehors du terrain lorsqu’on possède un tel potentiel !

Kevin White a démontré qu'il avait le potentiel pour être dans le Top 10 de la prochaine Draft

Kevin White a démontré qu’il avait le potentiel pour être dans le Top 10 de la prochaine Draft

Chris Conley, WR, Georgia

La performance surhumaine du jour est signée Chris Conley ! En effet, le receveur de Georgia a éblouit le Combine grâce à ses qualités athlétiques. Non content d’avoir réalisé un excellent chrono sur 40 yard (4,35 secondes), Conley s’est payé le luxe d’égaler les records de l’évènement du vertical jump et du broad jump. Initialement attendu en toute fin de Draft, Conley a forcé les scouts à se pencher un peu plus sur son sujet.

En baisse

T.J. Yeldon, RB, Alabama

Dure dure journée pour le coureur du Crimson Tide. Sa performance sur 40 yards (4,61) s’est avéré bien en-deçà de ce que l’on aurait pu attendre de lui. Encore plus étonnant, il a semblé manquer d’agilité et d’explosivité lors des ateliers de position, comme si sa prise musculaire s’était conjuguée avec une perte de vitesse. Yeldon aura tout à prouver lors du Pro Day.

Sammy Coates, WR, Auburn

Un des avantages du Combine est qu’il permet aux joueurs de faire taire certains préjugés qui courent à leur sujet, comme ont pu le faire DeVante Parker et Kevin White avec leur vitesse de pointe. Sammy Coates a toujours eu la réputation de ne pas avoir des mains suffisamment sûres et éprouver certaines difficultés à courir certains tracés, et ce samedi, il n’a pas su montrer l’inverse. Il a concédé trop de drops et a semblé en difficulté pour localiser le ballon au-dessus de son épaule.

Ty Montgomery, WR, Stanford

Ty Montgomery a souffert aujourd’hui. Bien qu’il ait été un retourneur pour Stanford, il a réalisé un 40-yard dash plutôt décevant, en 4,55 secondes. De plus, comme Sammy Coates, il a lâché beaucoup trop de ballons, ce qui semble réellement inquiétant au moment de passer à l’échelon supérieur.

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une