Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 4 (19h): Les Lions arrachent la victoire, Buffalo tombe, les Eagles surpris par les 49ers

Nouvelle soirée, nouveaux matchs à rebondissements en NFL. Cette fois, ce sont les Lions, les 49ers et les Bengals qui se sont offert les plus beaux retours de la première série de match de la semaine 4.

Largement dominés par les Cowboys, Matt Stafford et ses coéquipiers ont resserré la visse en défense puis en attaque pour s’imposer sur le fil grâce à une nouvelle grande prestation de Calvin Johnson.

Les Bengals ont fait tomber les Bills à la dernière seconde sur un field goal de 43 yards. A San Francisco, les Niners ont remonté 20 points de retard pour faire tomber les Eagles. Les autres rencontres ont notamment été marquées par la victoire des Texans sur les Steelers.

Encore une fois, Calvin Johnson a été le roi des airs dans les moments cruciaux.

Dallas Cowboys (2-2) – Detroit Lions (4-0): 30-34
Les Cowboys semblaient avoir largement ce match en main lorsque Jason Witten a inscrit un touchdown portant la marque à 27-3 dans le troisième quart. Mais c’est là que les problèmes ont commencé pour Dallas. Detroit est d’abord revenu dans le match grâce à sa défense qui a retourné deux interceptions de Tony Romo (34/47, 331 yards, 3 TDs, 3 int) pour des touchdowns dans le troisième quart. Le retour des Lions s’enchaine en attaque lors du dernier quart. Discret jusque là, Calvin Johnson (8 rec, 96 yards, 2 TDs) décroche un ballon lancé 23 yards plus tôt dans les étoiles au milieu de trois défenseurs pour un touchdown qui ramène les siens à 6 points. Un field goal et une nouvelle interception de Romo plus tard, Matt Stafford (21/43, 240 yards, 2 TDs, 1 int) trouve une nouvelle fois Johnson dans la end zone, cette fois pour le touchdown de la victoire à 1mn44 de la victoire. Sans temps mort, les Cowboys n’arrivent à rien sur le drive suivant et doivent s’incliner. Une défaite amère pour Dallas qui a joué à merveille pendant une partie du match à l’image de Dez Bryant (3 rec, 37 yards, 2 TDs) qui avait capté les deux premiers touchdowns du match.

Philadelphia Eagles (1-3) – San Francisco 49ers (3-1): 23-24
Les Eagles ne s’attendaient sûrement pas à ce genre de finish. Malgré une interception et un fumble perdu tôt dans le match, Philadelphie s’est vite retrouvé devant, jusqu’à mener 23-3 dans le troisième quart. Mais c’est là que les Niners se sont réveillés. Alex Smith (21/33, 291 yards, 2 TDs) a trouvé Josh Morgan (3 rec, 65 yards, 1 TD) puis Vernon Davis (4 rec, 45 yards, 1 TD) dans la end zone pour réduire l’écart à 6 points. Et les erreurs ont fini par être de trop pour Philly. Après des field goal manqués de 39 puis 33 yards par Alex Henery, Frank Gore a trouvé la end zone à 3m05 de la fin sur une course de 12 yards pour donner un point d’avance aux siens. Sur le drive suivant, Jeremy Maclin perd un fumble recouvert par les Niners. C’est l’erreur de trop. Frank Gore s’occupe ensuite de tuer le reste de l’horloge au sol. Philadelphie encaisse une troisième défaite consécutive. Ca n’était pas franchement le programme de la « Dream Team. » A San Francisco, Jim Harbaugh justifie de jour en jour la hype qui a entouré son arrivé. Son travail sur Alex Smith est impressionnant. Le quarterback semble plus en confiance sous les ordres de son nouveau coach. La bonne nouvelle pour les Eagles, c’est que Mike Vick (30/46, 416 yards, 2 TDs, 1 int – 8 courses, 75 yards) ne s’est pas blessé. Les fans ont quand même eu une frayeur lorsque le quarterback s’est fait mal à la main gauche en cours de match mais il est revenu.

Houston Texans (3-1) – Pittsburgh Steelers (2-2): 17-10
Cette fois, les Texans ont tenu le coup. Pourtant, il y avait de coup craquer. A trois reprises lors des trois dernières minutes, les hommes de Houston ont réussi à stopper les Steelers sur des 4e tentatives au cours de drive ou Pittsburgh aurait pu égaliser. Mais la défense a tenu et une interception à 10 secondes de la fin a assuré la victoire des Texans. Tout avait bien commencé pour Houston qui a marqué les 10 premiers points du match. Mais les choses se sont gâtées lorsque Andre Johnson est sorti sur une blessure aux ischios. Mendenhall puis Shuisham ont permis aux Steelers d’égaliser. Les Texans semblaient alors sonnés mais Arian Foster a redonné un avantage décisif à son équipe avec un touchdown sur une course de 42 yards dans le dernier quart. Sa défense a donc ensuite bien tenu le résultat.

Cleveland Browns (2-2) – Tennessee Titans (3-1): 13-31
Matt Hasselbeck semble bien être le quarterback qu’il fallait aux Titans. Malgré l’absence de Kenny Britt, Hasselbeck (10/20, 220 yards, 3 TDs, 1 int) continue de porter l’attaque avec efficacité. Les Titans se sont rapidement détachés. 21-6 à la mi-temps puis 31-6 après une interception de Colt McCoy retournée pour 97 yards et un touchdown par Jonathan Babineaux dans le troisième quart. Les Browns ont bien sauvé l’honneur avec un touchdown puis une interception mais il était déjà trop tard. Chris Johnson a passé la barre des 100 yards pour la première fois de la saison avec 101 yards parcourus en 23 portés.

Andy Dalton et les Bengals ont réussi à faire tomber les Bills pour la première fois de la saison.

Cincinnati Bengals (2-2) – Buffalo Bills (3-1): 23-20
Il n’y a plus d’équipe invaincue dans la conférence AFC. Les Bills ont été pris à leur propre jeu et cette fois ce sont eux qui ont été victimes d’un retour tonitruant. Menés 17-3 à la mi-temps, les Bengals n’ont autorisé qu’un field goal à Buffalo en deuxième mi-temps. Après une passe de touchdown à Jermaine Gresham (4 rec, 70 yards, 1 TD) dans le troisième quart, Andy Dalton a remis les deux équipes à égalité à 4mn14 de la fin avec une course de trois yards pour son premier touchdown au sol en carrière. Après que sa défense ait stoppé rapidement les Bills, Dalton a fait remonté son attaque de ses 19 yards jusqu’aux 25 yards adverses. Suffisant pour Mike Nugent qui a transformé le field goal de la victoire de 43 yards à la dernière seconde. Les jeunes Bengals sont imprévisibles, ils l’ont prouvé en faisant tomber avec la manière la dernière équipe invaincue de leur conférence.

Jacksonville Jaguars (1-3) – New Orleans Saints (3-1): 10-23
Les Saints ont commencé fort avec deux touchdowns sur leurs deux premières séries mais la défense des Jaguars a bien tenu le coup par la suite. Un touchdown de Zach Miller et un field goal ont même permis aux floridiens de revenir à 17-14 à la mi-temps mais l’inefficacité offensive de l’attaque de Blaine Gabbert (16/42, 196 yards, 1 TD, 1 int) a permis aux Saints de s’en sortir avec seulement trois coups de pieds après la pause. Jacksonville a été stoppé trois fois sur des 4e tentatives dans le dernier quart et Drew Brees (31/44, 351 yards, 1 TD, 2 int) a été intercepté deux fois dans un match finalement très défensif. Jimmy Graham (10 rec, 132 yards, 1 TD) continue de s’établir comme un des meilleurs tight end de la ligue tandis que Darren Sproles (7 courses pour 75 yards, 5 rec pour 56 yards) continue de s’éclater dans son rôle d’homme à tout faire.

Kansas City Chiefs (1-3) – Minnesota Vikings (0-4): 22-17
Ça n’a pas toujours été joli mais les Chiefs ont enfin décroché leur premier succès de la saison. Pourtant, pendant la première mi-temps, on a vu Matt Cassel (18/29, 260 yards, 1 TD) et Todd Haley s’accrocher de manière assez virulente sur le bord du terrain. Il faut dire que l’attaque rouge a peiné. A coup de field goal, les Chiefs sont restés devant mais c’est un touchdown de Dwayne Bowe (5 rec, 107 yards, 1 TD) qui a assuré le succès des Chiefs au début du dernier quart. Les Vikings ont vite répondu avec un touchdown de Michael Jenkins. Mais McNabb (18/30, 202 yards, 2 TD, 1 int) et les siens ont ensuite échoué sur une 4e et 10 à 1mn41 de la fin et les Chiefs n’ont plus eu qu’à manger le reste de l’horloge. Adrian Peterson (23 courses, 80 yards) a eu plus de ballons mais ça n’a pas suffit pour faire gagner les Vikings. Les violets s’enfoncent.

Chicago Bears (2-2) – Carolina Panthers (1-3): 34-29
Les Panthers sont passé très près de créer la surprise. Un field goal de 52 yards trop court de Olindo Mare aurait pu leur donner deux points d’avance à 13mn28 du terme. Manqué. Robbie Gould à trois points puis Marion Barber pour un touchdown ont ensuite tué le match. Cette rencontre a été débridée et agréable à suivre. Matt Forte et Devin Hester ont été les stars de la soirée. Le premier a couru pour 205 yards et inscrit un touchdown en 25 portés. Le second a encore fait étalage de tout son talent sur les retours avec un kickoff retourné pour 73 yards puis un touchdown sur un retour de punt de 69 yards. C’était la 11e fois de sa carrière que Hester retournait un punt pour un touchdown, un nouveau record NFL. Pour une fois, les Bears ont donc moins basé leur jeu sur Jay Cutler (9/17, 102 yards, 1 int). Il faut dire que Cutler a souvent semblé sous pression. Cam Newton (27/46, 374 yards, 1 TD, 1 int) a encore livré une belle bataille mais s’incline. Il a cette fois au moins pu compter sur un DeAngelo Williams (10 courses, 82 yards) enfin entré dans sa saison.

Saint Louis Rams (0-4) – Washington Redskins (3-1): 10-17
Les Rams se sont réveillés trop tard. Pendant trois quart temps, Saint Louis a été dominé au sol par Ryan Torain (19 courses, 135 yards, 1 TD) et Sam Bradford (20/43, 164 yards, 1 TD) s’est retrouvé sous une pression constante de la défense des Redskins. L’équipe de Rex Grossman (15/29, 143 yards, 1 TD, 2 int) s’est donc retrouvée devant 17-0 à l’entame de la dernière période. Un field goal puis un touchdown de Steven Jackson à 5mn50 de la fin ont alors redonné vie aux Rams. Surtout que la défense a intercepté Grossman dans la foulée. Mais l’attaque des Rams n’a rien réussi sur son drive suivant ni sur sa dernière série qui s’est conclue par une quatrième tentative manquée ) 2mn16 du coup de sifflet finale. Torain a ensuite permis à son équipe de manger le chrono. Les Rams courent toujours après leur première victoire.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une