Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 4 (22h): Eli Manning comme un grand, Patriots, Packers et Chargers à l’aise

La soirée des retours continue ! Cette fois, ce sont les Giants qui ont signé une fin de match canon en remontant un déficit de 10 points dans le dernier quart sous la direction d’un Eli Manning hyper efficace.

La remontée des Seahawks a échoué mais elle partait de plus loin. Menés de 20 points, les hommes de Seattle ont finalement échoués à deux longueurs des Falcons.

Pas besoin de remontée pour les Patriots et les Packers. Les premiers ont réussi un match sans erreur et une victoire solide alors que les champions se sont offert une nouvelle démonstration. Pas d’inquiétude non plus pour les Chargers face à des Dolphins privés de Chad Henne.

Hakeem Nicks a encore eu un grand rôle dans la victoire de son équipe

Arizona Cardinals (1-3) – New York Giants (3-1): 27-31
Le stade des Cardinals est en train de revenir la terre d’exploits préférée d’Eli Manning. Sur les lieux de son Super Bowl gagné, le quarterback des Giants a signé une énorme remontée dimanche soir. Menés de 10 points à 5mn17 de la fin, Manning (27/40, 321 yards, 2 TDs) et son équipe n’ont pas paniqué. Le quarterback a trouvé Jake Ballard à 3mn37 de la fin puis Hakeem Nicks (10 rec, 162 yards, 1 TD) à 2mn29 du terme pour deux touchdowns qui ont fait définitivement repasser les New-Yorkais devant. Sur ces deux drives, Manning a complété 7 passes sur 8 pour 126 yards et deux touchdowns. Les Cards’ ont récupéré le ballon avec 2mn39 à jouer mais la défense des Giants a bien stoppé une 4e tentative et 2 sur ses 30 yards. Osi Umenyiora a notamment signé un sack sur ce drive. Le defensive end a signé son retour sur le terrain avec deux sacks et un fumble forcé au cours de cette rencontre. Beanie Wells a été le grand bonhomme de ce match coté Arizona avec 138 yards et 3 touchdowns en 27 courses. Soirée plus ordinaire pour Kevin Kolb (20/34, 237 yards, 1 int).
Les Giants ont quand même eu un beau coup de pouce des arbitres. Alors que l’équipe était toujours menée 27-24, Victor Cruz est tombé après une réception et a lâché le ballon comme le font parfois les receveurs après une réception. Le problème, c’est que personne n’avait touché Cruz. L’action aurait donc pu être un fumble. Mais les artbitres ont décidé que Cruz était tombé de lui-même, ce qui avait donc mis fin à l’action. Du coup, pas de fumble et une remontée possible pour les Giants.

Oakland Raiders (2-2) – New England Patriots (3-1): 19-31
Les Raiders semblaient bien parti pour causer de gros problèmes aux Patriots. Les Patriots menaient 14-10 dans le second quart mais Oakland se trouvait dans la red zone et semblait efficace en attaque… jusqu’à ce que Jason Campbell lance le ballon dans les mains de Pat Chung alors qu’aucun de ses receveurs n’était à proximité. Sur le drive suivant, Steven Gostkowski a ajouté trois points. Le rookie Steven Ridley (10 courses, 97 yards, 1 TD) a ajouté un touchdown dans le troisième quart pour creuser l’écart. Deion Branch a enfoncé le clou dans le dernier quart. Contrairement à la semaine dernière, les Pats’ se sont appuyés sur un jeu au sol ou Rildey mais aussi Green-Ellis (16 courses, 75 yards, 1 TD) ont été productifs ce qui a libéré de la pression de Tom Brady (16/30, 226 yards, 2 TDs) qui n’a pas fait la moindre erreur. New England a aussi bien contenu Darren McFadden (14 courses, 75 yards). Wes Welker signe un nouveau match en mode aspirateur à ballons avec 9 réceptions pour 158 yards et 1 touchdown.

Seattle Seahawks (1-3) – Atlanta Falcons (2-2): 28-30
Les Seahawks étaient menés de 20 points dans le troisième quart et ils sont pourtant passés à un field goal de la victoire. A 14 secondes de la fin, Steven Hauschka a manqué un coup de pied de 61 yards (trop court) qui aurait pu donner la victoire à son équipe. Seattle en est arrivé là grâce des touchdowns consécutifs de Mike Williams, Marshawn Lynch et Ben Obamanu auxquels Atlanta n’a répondu que par un field goal. Mais l’écart creusé en début de match avec un touchdown de Tony Gonzalez et deux de Mike Turner (26 courses, 70 yards, 2 TDs) auront donc suffit aux Falcons. Matt Ryant (28/42, 291 yards, 1 TD) a fait un match propre et le rookie Julio Jones (11 rec, 127 yards) s’est mis en valeur. Coté Seattle, Tarvaris Jackson (25/38, 319 yards, 3 TDs, 2 int) ne s’est pas écroulé malgré l’absence de jeu au sol et deux interceptions lancées.

Green Bay Packers (4-0) – Denver Broncos (1-3): 49-23
Les champions en titre continuent de gagner sans frémir. Green Bay a rapidement creusé l’écart, notamment grâce à une interception retournée pour un touchdown par Charles Woodson. A 21-3, Green Bay s’est même permis un onside kick surprise réussi. Aaron Rodgers s’est fait plaisir tout au long de la rencontre et rend une fiche impressionnante de 29/38, 408 yards, 4 touchdowns et 1 interception dans les airs. Il a ajouté à ça 9 courses pour 36 yards et 2 autres touchdowns. Kyle Orton (22/32, 273 yards, 3 TDs, 3 int) a lancé autant d’interceptions que de touchdowns et Willis McGahee (15 courses, 103 yards) a bien couru mais les Broncos n’ont jamais vraiment eu de chance de suivre le rythme des champions. Les Packers sont la dernière équipe invaincue de la ligue avec les Lions.

San Diego Chargers (3-1) – Miami Dolphins (0-4): 26-16
Les Dolphins ont vécu leur premier coup dur du match dès leur deuxième possession lorsque Chad Henne (3/4, 27 yards, 1 int) est sorti sur une blessure à l’épaule gauche. Miami a pourtant ensuite ouvert le score sur une course de Lex Hilliard (6 courses, 20 yards, 1 TD). Mais sous l’impulsion du duo Philip Rivers (21/31, 307 yards, 1 TD) – Vincent Jackson (3 rec, 108 yards, 1 TD) et avec l’aide de Ryan Mathews (81 yards au sol, 68 dans les airs), les Chargers sont revenus avant de prendre un avantage décisif 20-10 dans le troisième quart. Poussifs en attaque, les Dolphins n’ont jamais fait mieux que des field goal et Matt Moore (17/26, 167 yards, 1 int) a été intercepté à 3mn08 de la fin, ce qui a mis fin aux derniers espoirs de son équipe. C’est la nouveauté de ce début d’année, les Chargers ne jouent pas exceptionnellement bien mais au moins il gagnent.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une